Rôle de l’information climatique dans la prise de décisions

Importance de considérer les changements climatiques lors de la prise de décisions

Le climat influe sur de nombreux aspects de la société. Nous avions l’habitude de nous fier aux tendances climatiques historiques pour appuyer nos prises de décisions. Les scientifiques conviennent désormais que le climat de la Terre change. En tant que Canadiens, nous devons modifier la façon dont nous prenons des décisions afin de tenir compte des changements climatiques.

Un climat en évolution entraîne à la fois des possibilités et des risques.

Les possibilités comprennent notamment :

  • une prolongation de la saison de croissance au Canada en raison de températures projetées plus élevées, ce qui mène à une meilleure production agricole;
  • une diminution de la facture d’électricité des particuliers durant les mois d’hiver en raison de températures projetées plus élevées.

Quelques exemples de risques incluent :

  • un plus grand nombre d’inondations des zones côtières de faible élévation causées par la hausse du niveau de la mer;
  • une modification des routes de chasse traditionnelles autochtones et nordiques en raison du rétrécissement rapide de la banquise arctique;
  • une hausse de la fréquence et de la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes, comme les précipitations intenses, qui entraînent souvent des dépenses élevées pour la réparation de dommages causés dans les zones touchées;
  • des saisons de sécheresse et d’incendies de forêt qui durent plus longtemps en raison d’une hausse de la température;
  • une plus grande propagation des parasites, comme les tiques porteuses de la maladie de Lyme, en raison des hivers trop chauds pour limiter leur aire de répartition.

En intégrant l’information concernant les changements éventuels des conditions climatiques à vos prises de décisions, vous pouvez tirer profit des possibilités tout en diminuant votre niveau de risque.

Où commencer pour intégrer l’information climatique à la prise de décisions

Vous devez d’abord déterminer de quelle façon le climat influe sur votre zone d’intérêt, en consultant les principaux types d’information climatique que sont :

  • les données climatiques historiques;
  • les registres des répercussions antérieures causées par des conditions météorologiques ou climatiques violentes.

En combinant ces deux types de renseignements, vous pourrez déterminer comment les conditions antérieures se sont répercutées sur votre zone d’intérêt. Puis, lorsque vous aurez compris ces interactions, vous pourrez commencer à vous préparer aux changements climatiques futurs.

Trouvez des données climatiques historiques dans le répertoire des ressources climatiques.

Intégrer les données climatiques futures à la prise de décisions

Afin de prendre des décisions éclairées en matière de climat, nous devons réfléchir à la forme que pourrait prendre le climat dans l’avenir, ce qui peut être fait à court terme au moyen de prévisions climatiques saisonnières . À plus long terme, nous avons plutôt recours aux projections climatiques qui sont conçues à l’aide de deux éléments distincts :

Il n’y a pas de modèle climatique qui soit meilleur que les autres. La façon la plus efficace d’interpréter la plage de résultats provenant des modèles climatiques consiste à utiliser un ensemble de résultats issus de différents modèles. Le recours à un ensemble permet de mieux gérer l’incertitude des calculs de modélisation lors de la prise de décisions et augmente les chances que vous soyez préparé aux conditions climatiques futures.

Les résultats provenant de nombreux scénarios d’émission devraient également être pris en considération, car ils vous aideront à gérer l’incertitude relative aux quantités futures de gaz à effet de serre qui seront produites par l’homme.

Le choix de l’ensemble de modèles qui est le plus approprié à votre contexte de prise de décisions dépendra de plusieurs facteurs. Par exemple, si vous êtes préoccupé par une vaste région, les modèles climatiques globaux pourraient fournir la meilleure base pour un ensemble. À l’inverse, si la zone qui vous préoccupe est localisée ou si vous avez besoin d’information de plus haute résolution, les modèles mis à l’échelle peuvent être une meilleure solution, même si la mise à l’échelle peut nécessiter des compromis.

Lors du choix d’un ensemble, il faut également considérer le type de données accessibles qui proviennent des modèles climatiques de l’ensemble. Par exemple, si les phénomènes météorologiques extrêmes vous préoccupent, vous devriez choisir les résultats d’un ensemble qui contiennent des renseignements à propos des extrêmes.

Trouvez des données climatiques futures dans le répertoire des ressources climatiques.

Si vous ne savez pas comment choisir des données et des renseignements climatiques appropriés à votre contexte de prise de décisions, communiquez avec le Centre d’aide des Services climatiques pour obtenir de l’aide.

Tenir compte de l’incertitude lors de la prise de décisions

Bon nombre des décisions que vous prenez visent à créer des avantages à long terme. Sans incertitude, la prise de décisions serait plus simple. Toutefois, la présence d’incertitudes ne devrait pas vous empêcher d’intégrer l’information relative à l’avenir à votre prise de décisions. Par exemple, même si les prévisions boursières comportent leur lot d’incertitudes, de nombreuses personnes choisissent de se fier à ces prévisions pour décider comment investir leur argent.

Il est important de garder en tête que même si les changements climatiques constituent un facteur majeur à considérer lorsqu’on prend une décision, il ne s’agit pas du seul facteur. L’argent, la culture et la société sont d’autres éléments essentiels à la prise de décisions qui sont tous associés à des incertitudes qu’il faut étudier.

Les décisions que vous prenez dépendent essentiellement du niveau d’incertitude que vous êtes prêt à accepter et de la nature des conséquences potentielles. De nombreuses stratégies de prise de décisions permettent de tenir compte de l’information climatique. Vous devriez choisir une stratégie en fonction de votre niveau de tolérance au risque.

Voici quelques exemples de stratégie :

  1. stratégie d’atténuation des risques élevés : se préparer à la pire éventualité possible en fonction de divers éléments, souvent à coût plus élevé;
  2. stratégie pour éviter la sous-adaptation : se préparer pour se protéger des répercussions du climat constitue la priorité absolue;
  3. stratégie pour éviter la sur-adaptation : équilibrer le besoin de s’adapter aux changements climatiques et les coûts relatifs aux mesures d’adaptation;
  4. stratégie « sans regret » : peser le pour et le contre de toutes les options possibles, y compris celle de ne rien faire.

Consultez les ressources d’orientation dans le répertoire des ressources climatiques.

Liens connexes

Références
  • Charron, I. 2016. Guide sur les scénarios climatiques : Utilisation de l’information climatique pour guider la recherche et la prise de décision en matière d’adaptation. Montréal, Québec : Ouranos.
  • Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. 2014. Changements climatiques 2014 : Incidences, adaptation et vulnérabilité. Partie A : Aspects mondiaux et sectoriels. Contribution du Groupe de travail II au cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat [En ligne]. Cambridge, Royaume Uni et New York, États Unis : Cambridge University Press. p. 195-228.
  • U.S. National Research Council. 2009. Informing Decisions in a Changing Climate. Washington, DC. The National Academies Press.
  • Willows, Robert; Reynard, Nick; Meadowcroft, Ian; Connell, Richenda. 2003. Climate adaptation: Risk, uncertainty and decision-making. Part 2. Climate Impacts Programme: 41-87.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :