Données et scénarios climatiques : Synthèse des observations et des résultats récents de modélisation, chapitre 3.4.1


3.4.1 Modèle régional canadien du climat

Un nouveau modèle régional du climat, CanRCM4, a été créé d’après les « processus physiques » utilisés dans le modèle du système terrestre canadien (CanESM2). Ce modèle a été utilisé pour produire des données climatiques à échelle réduite à des résolutions de 50 et de 25 km pour les domaines couvrant l’Amérique du Nord, l’Arctique, l’Afrique et l’Europe, dans le cadre d’un effort international de réduction d’échelle. Un large éventail de résultats quotidiens et mensuels provenant de ce modèle est disponible.

La figure 13 compare les précipitations simulées par le modèle CanRCM4 (à une résolution de 25 km) à celles simulées par le modèle global canadien CanESM2. Les renseignements spatiaux fournis par une réduction d’échelle dynamique sont immédiatement apparents.

Figure 13

Figure 13 : Comparaison de la simulation des précipitations du modèle régional du climat (CanRCM4, à gauche) avec celle du modèle climatique mondial (CanESM2, à droite) pour le scénario RCP8.5. La rangée supérieure présente les résultats pour la période de décembre à février et la rangée inférieure montre les résultats de juin à août. Les résultats démontrent un changement sur le plan des précipitations et présentent la différence entre les moyennes de la période 2096-2100 et de la période 2006-2010. Les renseignements spatiaux produits par le modèle régional à haute résolution (25 km) peuvent être utiles pour de nombreuses applications.

Description de la Figure 13

Cette figure comporte quatre cartes des précipitations simulées en Amérique du Nord. Tous les résultats sont tirés des simulations générées par le scénario RCP8.5 et présentent les différences entre les moyennes de la période 2096-2100 et de la période 2006-2010. La ligne du haut présente les valeurs hivernales (décembre, janvier et février), tandis que la ligne du bas présente les valeurs estivales (juin, juillet et août). Les images de gauche montrent les résultats du modèle régional du climat (CanRCM4) qui présentent des courbes de niveau plus en détail que les images de droite du modèle climatique mondial (CanESM2), plus général. La ligne du haut montre davantage de précipitations dans l’Ouest des États-Unis et en Colombie-Britannique ainsi que du Centre-Ouest jusqu’aux Maritimes. Le reste du Canada et la majeure partie des États-Unis montrent peu de changements sur le plan des précipitations. La carte estivale montre une augmentation des précipitations dans les Territoires, dans les Maritimes et au Québec ainsi que sur la côte Est et au Sud des États-Unis. Il y a une baisse des précipitations en Colombie-Britannique et en Alberta.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :