Description de la région de conservation des oiseaux 6

La région de la Taïga des plaines boréales est dominée par le fleuve Mackenzie et ses affluents dans sa portion du Nord, et par la zone de transition boréale méridionale. L'épinette noire est l'une des espèces dominantes de la forêt claire de conifères du Nord, tandis que les niches vers le sud, plus chaudes et mieux drainées, favorisent des forêts mélangées où l'on retrouve de l'épinette blanche et noire, du pin tordu, du mélèze laricin, du bouleau à papier, du peuplier faux-tremble et du peuplier baumier. Les terres humides de faible élévation couvrent de 25 % à 50 % de la zone et on y observe fréquemment des caractéristiques de sol géométrique. Une grande partie de la zone repose sur du pergélisol, ce qui crée un paysage où, de façon temporaire, de grandes zones sont gorgées d'eau. Les principaux oiseaux que l'on retrouve dans cette région sont la grue blanche, le pélican d'Amérique, le troglodyte des marais, le phalarope de Wilson, le carouge à tête jaune, le tétras à queue fine, le merlebleu azuré, la chouette lapone, la buse de Swainson et le bruant fauve. La vallée du Mackenzie forme l'un des corridors migratoires les plus parcourus d'Amérique du Nord par la sauvagine qui niche le long de la côte arctique.

Prairies et Nord

Document disponible en format : PDF (150, Mo) | HTML

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :