Dépôts atmosphériques au bassin des lacs Turkey

On se sert de la déposition atmosphérique des sulfates pour estimer la charge de l'acide sulfurique parce que cet acide est l'ingrédient principal des pluies acides.

Figure 1: Situation des sites d'échantillonnage CAPMoN et de couverture nivale.

Figure 1: Situation des sites d'échantillonnage RCEPA et de couverture nivale.
Veuillez, s'il vous-plaît, glisser la souris sur la station désirée pour visionner les détails.

L5a  Lat: 47.06 Long: -84.39L5  Lat: 47.05 Long: -84.42L4  Lat: 47.04 Long: -84.41L3  Lat: 47.05 Long: -84.40L2  Lat: 47.06 Long: -84.39L1  Lat: 47.07 Long: -84.40SN13  Lat: 47.06 Long: -84.39SN12  Lat: 47.06 Long: -84.39SN11  Lat: 47.05 Long: -84.38SN10  Lat: 47.03 Long: -84.38SN9  Lat: 47.06 Long: -84.43SN8  Lat:47.06 Long: -84.43SN7  Lat: 47.05 Long: -84.41SN6  Lat: 47.05 Long: -84.41SN5  Lat: 47.05 Long: -84.40SN4  Lat: 47.05 Long: -84.40SN3  Lat: 47.05 Long: -84.40SN2  Lat: 47.06 Long: -84.39SN1  Lat: 47.06 Long: -84.39Figure 1: Situation des sites d'échantillonnage CAPMoN et de couverture nivale.

L'analyse chimique des dépositions atmosphériques se fait à l'extérieur du bassin "RCEPA", tandis que l'analyse de neige au sol se fait en plusieursendroits à l'intérieur de ce dernier (Figure 1). La figure 2 montre deux types de déposition. La déposition "totale" comprend l'accumulation prise par un capteur demeurant ouvert en permanence, c'est-à-dire durant toutes les périodes de pluie, de neige, et de temps sec. La déposition "Humide" se mesure par un capteur RCEPA qui ne s'ouvre que durant les périodes de pluie ou de neige. L'ensemble de ces mesures montre que la déposition totale mensuelle (la ligne rouge fine dans le figure 2) est très variable à cause des fortes fluctuations mensuelles de pluie. Par contre, la déposition annuelle de sulfates décroit durant la période d'étude du Bassin des lacs Turkey, ce qui indique qu'il y a eu une réduction des émissions de dioxyde de soufre provenant de sources en amont des vents.

Graphique de Figure 2: Déposition totale et humide des sulfates de 1982 à 2004.

Description longue

Figure 2: Bulk et humide que les dépôts de sulfate 1982-2004. Dépôts de sulfates a diminué depuis jusqu'au milieu des années 1990, mais a été relativement constante depuis lors.

On mesure les concentrations de dioxyde de soufre ainsi que d'autre gaz et particules acidifiants en passant l'air à travers un filtre situé à 10 m du sol. Ces gaz et particules acidifiants sont considérés comme déposition "Sèche" ( i.e. durant les périodes autres que la pluie ou la neige). Cette déposition est estimée en multipliant la concentration mesurée par un facteur propre à l'endroit où se fait la mesure. Ce facteur s'appelle: "vitesse de déposition. Le dépôt sec est ~ 40% de tout le dépôt annuel de sulfate au BLT. Les sites RCEPA saisissent également la concentration d'ozone au sol.

Image de La Plate-Forme d'Instruments Météorologiques

Description longue

La Plate-Forme d'Instruments Météorologiques. De droite à gauche :
A: "RCEPA" échantillons Humides
B: L'échantillon des Contaminants Organiques
C: "Les Grand Lacs" échantillons humides de 28-jours
D: La jauge de pluie/neige d'enregistrement de Belfort (protection Nipher enlevée)
E: Les échantillons de précipitations de masse
F: La jauge Nipher de neige
G: La jauge de pluie standard.

Image de Capteurs de précipitations au BLT.

Description longue

Capteurs de précipitations au BLT. Le capteur RCEPA "humide" est à droite. Les appareils carrés au centre sont les capteurs de déposition totale. Les échantillonneurs en forme de tuba sont la neige échantillonneur Nipher.

Image de Échantillonneurs CAPMoN pour la chimie de l'air.

Description longue

Échantillonneurs RCEPA pour la chimie de l'air. La tour la plus rapprochée contient à son sommet un filtre pour capter les gaz et particules acidifiants.

Détail des cartouches de filtration utilisées pour saisir les gaz et particules acidifiants. Chaque échantillonneur comprend plusieurs cartouches de filtration individuellement remplaçables.

Description longue

Détail des cartouches de filtration utilisées pour saisir les gaz et particules acidifiants. Chaque échantillonneur comprend plusieurs cartouches de filtration individuellement remplaçables. On remplace une cartouche à chaque 24 heures et chacune d'entre elles est remplacée au bout d'une semaine.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :