Plateaux de glace : foire aux questions

Où sont les plateaux de glace du Canada?

Les plateaux de glace qui restent au Canada se trouvent dans les fiords le long de la côte nord­ouest de l’île d’Ellesmere au Nunavut, à environ 800 km du pôle Nord. À l’été 2008, ces plateaux de glace subissent des changements presque quotidiens, certains plateaux de glace s’effondrant complètement et d’autres vêlant de grandes îles de glace et fragments de glace qui les accompagnent.

  • le plateau de glace Ex-Markham (effondrée en août 2008),
  • le plateau de glace Ward Hunt (a vêlé deux îles de glace entre le 22 et le 24 juillet 2008),
  • le plateau de glace Ex-Ayles (tout le plateau a vêlé pour former une île de glace le 13 août 2005),
  • le plateau de glace Milne,
  • le plateau de glace Petersen (avait perdu plus du tiers de sa superficie depuis août 2005),
  • et le plateau de glace Serson (la moitié de le plateau a vêlé en juillet 2008).
Qu’est-ce qu’un plateau de glace?

Un plateau de glace est une couche de glace flottante de grande épaisseur dépassant le niveau de la mer de 2 m ou plus attachée à la côte. Elles sont normalement d’une grande superficie horizontale et d’une surface égale ou légèrement ondulante. Les plateaux de glace prennent de l’ampleur grâce à l’accumulation annuelle de neige et aussi par la prolongation vers la mer des glaciers terrestres. Les zones limitées peuvent être sur terre. L’extrémité vers la mer se nomme un front glaciaire.

Pour en savoir plus sur comment se forme une île de glace et les facteurs affectant la dérive des grandes masses de glace, veuillez voir les plateaux de glace.

Quelle est la différence entre une plateau de glace et un iceberg?

Une île de glace est un gros morceau de glace flottante dépassant d’environ 5 m au­dessus du niveau de la mer qui s’est détaché du plateau de glace de l’Arctique. Les îles de glace sont épaisses de 30 à 50 m et ont une superficie allant de quelques milliers de mètres carrés à 500 km2 ou plus. Elles sont normalement caractérisées par une surface ondulante régulière produisant une apparence côtelée à partir d’un aéronef.

Un iceberg est un morceau massif de glace de formes variant énormément, dépassant de 5 m ou plus au-dessus du niveau de la mer, qui s’est détaché d’un glacier et qui peut flotter ou toucher le fond. Les glaciers peuvent être décrits comme étant tabulaires, en forme de dôme, de pinacle, d’équerre, à cale sèche ou de bloc. Les icebergs sont classées comme étant petits, moyens, grands et très grands.

Nota : Île de glace est un terme arctique. En Antarctique, les îles de glaces et la glace vêlée des glaciers se nomment tous les deux des icebergs.

Quelle est la signification de la débâcle des plateaux de glace du Canada?
  • La débâcle des plateaux de glace du Canada est significative parce que ces plateaux de glace accueillent des écosystèmes uniques. Il faut beaucoup de temps pour que ces plateaux de glace se forment. Cette glace ne sera pas remplacée en peu de temps.
  • La glace de la mer Arctique a connu de plus grands retraits à l’été pendant de nombreuses années, s’ajoutant à des indications de réchauffement significatif près du pôle Nord. Ces débâcles servent comme indication de l’environnement arctique changeant.
  • Il pourrait aussi y avoir des problèmes si les îles de glaces dérivent vers le sud dans les eaux navigables.
Les scientifiques de l’Année polaire internationale (API) s’intéressent-ils aux plateaux de glace?

Absolument. Les scientifiques mesureront l’épaisseur, la structure interne et la superficie des plateaux de glace utilisant des mesures par GPS et radar. Ils installeront aussi une station climatologique automatisée près d’un des plateaux de glace pour en contrôler la température de l’air en temps réel. De plus, les scientifiques recueilleront des échantillons d’ADN microbien de certains des lacs endigués par de la glace pour évaluer la structure de la biodiversité et des communautés de ces écosystèmes uniques. Pour plus d’information, veuillez visiter le site Web des plateaux de glace de l’île Ellesmere du Nord, les écosystèmes et l’impact climatique.

Vers où se dirigent les îles de glace?

Seul l’avenir nous le révèlera. Plusieurs variables contrôlent le mouvement des îles de glaces, y compris le vent, les courants d’eau, le moment de l’année, l’emplacement de la banquise le long de la côte Est de l’île d’Ellesmere, le tourbillon de Beaufort et la grandeur des fragments des îles de glace pour ne nommer que quelques éléments.

Pour obtenir plus d’information sur l’emplacement précis d’une île de glace, veuillez aller à sa page de contrôle en temps réel: - seul Ayles a cette caractéristique en date du 25 août 2008

  • le plateau de glace Ex-Markham
  • le plateau de glace Ward Hunt (a vêlé deux îles de glace entre le 22 et le 24 juillet 2008),
  • le plateau de glace Ex-Ayles (tout le plateau a vêlé pour former une île de glace le 13 août 2005),
  • le plateau de glace Milne,
  • le plateau de glace Petersen (avait perdu plus du tiers de sa superficie depuis août 2005),
  • et le plateau de glace Serson (la moitié du plateau a vêlé en juillet 2008).
Où puis-je trouver plus d’information sur les plateaux de glace et les glaciers du Canada?
Comment le Service canadien des glaces mesure-t-il la couverture de glace dans l’Arctique?

Nous estimons l’épaisseur à l’aide d’un certain nombre de satellites, principalement par RADARSAT-1 de l’Agence spatiale canadienne, de RADARSAT­2 de MacDonald Dettwiler and Associates LTD ainsi que par les plateaux de la Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) nationale des États­Unis et de l’Agence spatiale européenne (ASE). Nous nous servons aussi d’aéronefs et d’observations à partir de navires. Nous collaborons avec nos homologues des Services des glaces (p. ex. les National Ice Center et National Snow and Ice Data Center des États­Unis) ainsi que des universitaires.

En moyenne, combien de grands navires se rendent chaque été dans l’Arctique?

Il y a entre 75 et 100 voyages dans l’Arctique canadien à chaque été - ce nombre comprend aussi de multiples voyages par le même navire.

Le Service canadien des glaces remercie la NASA, l’Agence spatiale canadienne et MacDonald, Dettwiler and Associates LTD. de nous avoir fourni les images présentées dans ce site Web.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :