Projets financés par l’Initiative de protection des Grands Lacs

Restaurer les secteurs préoccupants des Grands Lacs

Exercice 2020 à 2021

Projet : Création d’habitat pour les poissons et restauration de milieux humides - rivière Detroit

Promoteur : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 326 500 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de créer une baie d’eau calme qui offrira un habitat essentiel de frai et de nourricerie pour les poissons, ainsi que de poursuivre l’assainissement d’un milieu humide dégradé dans le secteur préoccupant de la rivière Detroit.

Projet : Amélioration de l’habitat aquatique au parc Tommy Thompson

Promoteur : Office de protection de la nature de Toronto et de la région

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 145 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de restaurer 4,26 hectares d’habitat aquatique côtier au parc Tommy Thompson dans le secteur préoccupant de la région de Toronto.

Projet : Coordination du plan d’assainissement de la rivière Niagara

Promoteur : Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 140 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant de la rivière Niagara.

Projet : Gouvernance du plan d’assainissement de la baie de Quinte

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de la Trent inférieure

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 190 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet soutiendra des activités permettant d’aborder les problèmes de qualité de l’eau dans le secteur préoccupant de la baie de Quinte, et fera progresser les travaux réalisés dans le cadre du plan de gestion du phosphore de la baie de Quinte.

Projet : Gouvernance du plan d’assainissement de la rivière Detroit

Promoteur : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 165 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet soutiendra la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant de la rivière Detroit.

Projet : Gouvernance du plan d’assainissement du port de Hamilton

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de Halton

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 205 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant du port de Hamilton. Il coordonnera des mesures visant à régler des problèmes comme le déclin des populations d’espèces sauvages, les malformations chez les poissons, les oiseaux et d’autres animaux, ainsi que la fermeture de plages.

Projet : Gouvernance du plan d’assainissement de Toronto et de la région

Promoteur : Office de protection de la nature de Toronto et de la région

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 290 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant de Toronto et de la région.

Projet : Mise en œuvre de la gestion de l’assainissement des eaux pluviales de la baie de Quinte

Promoteur : Association de conservation de Quinte

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 170 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet contribuera à l’assainissement du secteur préoccupant de la baie de Quinte grâce à la promotion de pratiques exemplaires de gestion des eaux pluviales auprès des gouvernements locaux.

Projet : Mobilisation communautaire de la Première Nation d’Aamjiwnaang dans la restauration des utilisations bénéfiques et des prises de décision à l’égard des secteurs préoccupants des rivières Sainte-Claire et Detroit.

Promoteur : Première Nation d’Aamjiwnaang

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 45 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet soutiendra la mobilisation communautaire à l’égard de la prise de décisions sur l’état des populations de phytoplancton et de zooplancton, de l’eau potable ainsi que des populations de poissons et d’espèces sauvages, et sur leur habitat et les restrictions liées à leur consommation dans les secteurs préoccupants des rivières Sainte-Claire et Detroit.

Projet : Mobilisation communautaire de la Première Nation de Caldwell dans la restauration des utilisations bénéfiques et des prises de décision à l’égard du secteur préoccupant de la rivière Detroit

Promoteur : Première Nation de Caldwell

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 15 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet soutiendra la mobilisation communautaire à l’égard de la prise de décisions sur l’état des populations de phytoplancton et de zooplancton ainsi que des restrictions liées à la consommation de poisson et d’espèces sauvages dans le secteur préoccupant de la rivière Detroit.

Projet : Plan de restauration et d’amélioration de l’habitat des poissons de l’île Whitefish dans la rivière Ste-Marie

Promoteur : Ministère des Ressources naturelles de la Première Nation Batchewana

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 50 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de faire progresser l’amélioration de l’habitat des poissons dans le secteur préoccupant de la rivière Ste-Marie.

Projet : Examen de la restauration environnementale de la baie Jackfish

Promoteur : Première nation de Pays Plat

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 20 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet appuiera l’examen par la Première Nation de Pays Plat des données de surveillance pour le secteur préoccupant en rétablissement de la baie Jackfish, et facilitera la sensibilisation communautaire et la mobilisation à l’égard des conclusions.

Projet : Surveillance des nutriments (azote et phosphore) et de la contamination bactérienne dans les bassins versants des ruisseaux Chedoke et Red Hill

Promoteur : Collège universitaire Redeemer

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 25 655 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet surveillera la contamination par les eaux usées et retracera les sources de pollution des bassins versants des ruisseaux Chedoke et Red Hill dans le secteur préoccupant du port de Hamilton.

Projet : Évaluation de l’altération d’utilisation bénéfique de la dégradation de l’esthétique dans le port de Hamilton

Promoteur : Conseil de restauration de la baie de Hamilton et Halton Inc.

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 25 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra d’évaluer si le secteur préoccupant du port de Hamilton présente des signes visibles de dégradation de la qualité de l’eau.

Projet : Phase 2 : Projet de remise en état du delta de la rivière Current

Promoteur : Conseil de l’intendance environnementale du district de Thunder Bay

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 38 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de renforcer les efforts visant à restaurer l’habitat riverain dégradé à deux endroits près de l’embouchure de la rivière Current dans le secteur préoccupant de la baie Thunder.

Projet : Restauration de cours d’eau et de milieux humides au site de la Fine Papers

Promoteur : Université Lakehead

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 38 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra d’élaborer des options de conception dans le but de créer un nouvel habitat riverain et palustre ainsi que de restaurer les cours d’eau et l’habitat côtier le long des rives du secteur préoccupant de la baie Thunder.

Projet : Naturalisation du ruisseau McVicar

Promoteur : Ville de Thunder Bay

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 12 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’améliorer l’habitat riverain le long du ruisseau McVicar dans le secteur préoccupant de la baie Thunder grâce au retrait d’impatientes glanduleuses envahissantes et à la plantation de végétation indigène.

Projet : Coordination du plan d’assainissement de la rivière Ste-Marie

Promoteur : Université Algoma

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 45 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant de la rivière Ste-Marie.

Projet : Évaluation du passage des poissons dans la rivière Current

Promoteur : North Shore Steelhead Association

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 14 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra d’examiner et d’élaborer des options de conception visant à améliorer le lien assurant le passage des poissons entre la baie Thunder et l’habitat de frai des poissons d’eaux froides dans le secteur préoccupant de la baie Thunder.

Projet : Coordination du plan d’assainissement des baies Thunder et Jackfish

Promoteur : Université Lakehead

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 45 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant de la baie Thunder et de la surveillance du secteur préoccupant en rétablissement de la baie Jackfish.

Projet : Évaluation des restrictions liées à la consommation de poisson et de la mobilisation communautaire

Promoteur : Mohawks de la baie de Quinte

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 15 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de renforcer les efforts visant à évaluer les restrictions liées à la consommation de poisson dans le secteur préoccupant de la baie de Quinte, et fera en sorte que les Mohawks de la baie de Quinte participent au processus d’évaluation et de prise de décisions.

Projet : Mobilisation communautaire de la Première Nation de Walpole Island dans la restauration des utilisations bénéfiques et de la prise de décisions à l’égard des secteurs préoccupants des rivières Sainte-Claire et Detroit.

Promoteur : Première Nation de Walpole Island

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 55 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’élaborer des plans de mobilisation communautaire et d’appuyer la prise de décisions à l’égard de l’état des populations de poissons et d’espèces sauvages, de l’habitat de ces dernières ainsi que de l’eau potable dans les secteurs préoccupants des rivières Sainte-Claire et Detroit.

Projet : Surveillance à long terme de la baie de Quinte

Promoteur : Association de conservation de Quinte

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 59 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de surveiller la qualité de l’eau dans le secteur préoccupant de la baie de Quinte et de suivre les progrès en vue de l’atteinte des cibles à long terme du plan de gestion du phosphore de la baie de Quinte.

Projet : Élimination du ruissellement de phosphore des terres agricoles des bassins versants de la rivière Napanee et du ruisseau Wilton

Promoteur : Conseil d’administration de l’Université de Toronto

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 85 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet utilisera les données d’initiatives précédentes de modélisation et de surveillance dans le but de mettre en œuvre une technologie de réduction du phosphore dans des points névralgiques du secteur préoccupant de la baie de Quinte, et visera à atteindre les cibles à long terme du plan de gestion du phosphore de la baie de Quinte.

Projet : Gestion des espèces envahissantes et plan sur la qualité de l’eau du port de Hamilton dans le secteur préoccupant des Grands Lacs

Promoteur : Jardins botaniques royaux

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 53 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet contribuera à restaurer l’habitat de poissons et à résoudre les problèmes d’algues dans le secteur préoccupant du port de Hamilton, et examinera des moyens d’accroître la protection de l’habitat palustre côtier.

Projet : Projet d’intendance du bassin versant du port de Hamilton

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de Hamilton

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 82 516 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet contribuera à améliorer la qualité de l’eau et l’habitat dans le secteur préoccupant du port de Hamilton grâce à la mise en œuvre de mesures visant à réduire l’infiltration de phosphore et d’eaux de ruissellement dans le port de Hamilton et le marais de Cootes Paradise.

Projet : Création d’une zone tampon dans le secteur préoccupant de la rivière Niagara

Promoteur : Office de protection de la nature de la péninsule de Niagara

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’améliorer l’habitat riverain ainsi que les populations de poissons et d’espèces sauvages dans le secteur préoccupant de la rivière Niagara, et ce, grâce à l’ajout de plantes indigènes afin de créer une zone tampon naturelle le long des rives de la rivière Niagara.

Projet : Stratégie à long terme de sensibilisation, de restauration et de surveillance visant à améliorer la santé du bassin versant

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de Raisin

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 80 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de sélectionner, concevoir et mettre en œuvre des mesures précises sur des terres privées afin d’améliorer la qualité de l’eau dans les bassins versants et les zones littorales du secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent.

Projet : Projet de rétablissement de l’habitat riverain du Collège Confederation

Promoteur : Collège Confederation

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 75 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet contribuera à améliorer la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème dans le secteur préoccupant de la baie Thunder grâce à l’assainissement de l’habitat existant le long de la rivière McIntyre et à la création d’un nouvel habitat à cet endroit.

Projet : Gouvernance du plan d’assainissement du fleuve Saint-Laurent (Cornwall)

Promoteur : Institut des sciences environnementales du fleuve Saint-Laurent

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 86 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration entre les organismes ainsi que la mobilisation des intervenants et des Autochtones à l’appui de l’assainissement du secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent, et fera progresser les travaux réalisés dans le cadre de la stratégie de gestion des sédiments de Cornwall.

Projet : Mobilisation communautaire à l’égard de l’évaluation des restrictions liées à la consommation de poisson

Promoteur : Conseil des Mohawks d’Akwesasne

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 60 167 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet fera participer les membres de la communauté des Mohawks d’Akwesasne à l’évaluation des restrictions liées à la consommation de poisson dans le secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent.

Exercice 2019 à 2020

Projet : Projet de remise en état du delta de la rivière Current

Promoteur : Conseil de l’intendance environnementale du district de Thunder Bay

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 7 000 $ sur une année

Description du projet : Ce projet protégera et remettra en état l’habitat côtier à l’embouchure de la rivière Current, et s’inscrit dans les mesures de restauration du secteur préoccupant de Thunder Bay.

Projet : Projet de revitalisation du secteur riverain

Promoteur : Office de protection de la nature de Toronto et de la région

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 40 000 $ sur une année

Description du projet : Ce projet sollicitera la participation de groupes communautaires à des activités de nettoyage des plastiques et d’autres déchets flottants du secteur riverain de Toronto, accroîtra la sensibilisation aux incidences de la pollution causée par ces matières et améliorera l’esthétique et les conditions de l’habitat du secteur préoccupant de Toronto.

Projet : Coordination des mesures d’assainissement destinées au secteur préoccupant de la rivière St. Marys

Promoteur : Université Algoma

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 50 000 $ sur une année

Description du projet : Ce projet facilitera la collaboration interorganismes ainsi que la participation des intervenants et des Autochtones à la remise en état du secteur préoccupant de la rivière St. Marys.

Projet : Remise en état des milieux humides côtiers dans le secteur préoccupant du fleuve Saint‑Laurent (Cornwall)

Promoteur : Office de protection de la nature de la région Raisin

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 60 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet améliorera l’habitat côtier dans le secteur préoccupant du fleuve Saint‑Laurent (Cornwall) en protégeant trois milieux humides côtiers d’importance provinciale.

Projet : Réduction de la pollution de source non ponctuelle, à une plage locale, au moyen de l’installation d’une rigole de drainage biologique

Promoteur : Ville de Niagara-on-the-Lake

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 80 000 $ sur une année

Description du projet : Ce projet améliorera la qualité de l’eau du secteur préoccupant de la rivière Niagara grâce à l’aménagement d’une rigole de drainage biologique en pente douce visant à ralentir les eaux de ruissellement et à filtrer les contaminants d’origine bactérienne à la plage Queen’s Royal.

Projet : Remise en état de l’habitat aquatique dans le secteur préoccupant de la rivière Sainte‑Claire

Promoteur : Première Nation de l’île Walpole

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 170 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet améliorera la qualité de l’habitat du poisson et des espèces sauvages, au moyen de la remise en état d’un milieu humide d’importance dans le secteur préoccupant de la rivière Sainte‑Claire.

Projet : Améliorer et protéger les milieux humides côtiers et les échancrures abritées au parc Tommy Thompson

Promoteur : Office de protection de la nature de Toronto et de la région

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 147 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet contribuera à la création et à la remise en état de l’habitat aquatique dans le secteur préoccupant de Toronto, notamment au moyen de l’installation de récifs sous‑marins et de la lutte contre une graminée envahissante, le roseau commun (Phragmites australis), dans les échancrures abritées et les milieux humides côtiers du parc Tommy Thompson. 

Projet : Plan d’assainissement et évaluation de la santé du milieu riverain

Promoteur : Conseil des Mohawks d’Akwesasne

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 120 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet sollicitera la participation du Conseil des Mohawks d’Akwesasne à la remise en état du secteur préoccupant du fleuve Saint‑Laurent (Cornwall).

Exercice 2018 à 2019

Projet : Traitement des sources diffuses de propagation du phosphore dans la baie de Quinte

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région de Lower Trent

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 186 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de mobiliser les partenaires locaux et les propriétaires fonciers dans une démarche de réduction du ruissellement de phosphore à partir de leurs propriétés en utilisant des pratiques exemplaires de gestion, notamment la mise en place de clôtures pour le bétail, la restauration des bandes tampons le long des berges, la création de jardins pluviaux et la plantation d’aires de naturalisation avec des plantes indigènes — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la baie de Quinte.

Projet : Mobilisation communautaire pour la radiation du secteur préoccupant de la baie de Hamilton

Bénéficiaire : Conseil de restauration de la baie de Hamilton et Halton Inc.

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 90 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera la population étudiante, les scientifiques et la population générale pour la restauration de l’habitat et la surveillance de la qualité environnementale par l’intermédiaire de programmes et de projets spéciaux de bénévolat — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du port de Hamilton.

Projet : Coordination des plans d’action pour l’assainissement du Port de Thunder Bay et du Havre Peninsula

Bénéficiaire : Université Lakehead

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’établir une coordination de la planification interorganisme et une mise en œuvre de mesures correctives; il mobilisera la population, les peuples autochtones et les parties prenantes intervenant dans le processus d’assainissement du secteur préoccupant du Port de Thunder Bay et du Havre Peninsula.

Projet : Programme de surveillance à long terme de la stratégie de gestion des sédiments de Cornwall – Établissement des concentrations de référence pour les sédiments de surface près du littoral

Bénéficiaire : Institut des sciences environnementales du fleuve Saint-Laurent

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 19 850 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet mobilisera les partenaires locaux dans l’échantillonnage et l’analyse des sédiments littoraux afin de déterminer les niveaux de contamination au mercure, ce qui permettra d’évaluer l’efficacité de la Stratégie de surveillance de rétablissement naturel — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent.

Projet : Projet d’installation d’un bassin de stockage des eaux de ruissellement de Deseronto

Bénéficiaire : Association de conservation de Quinte

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 13 940 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet engagera la ville de Deseronto et l’association de conservation de Quinte dans la réalisation d’études pour la construction d’une installation de traitement des eaux de ruissellement, ce qui permettra de réduire l’impact des eaux pluviales non traitées sur la qualité des eaux récréatives — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la baie de Quinte.

Projet : Programme de restauration de la qualité de l’eau et de l’habitat de la rivière Detroit

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 419 861 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’améliorer l’habitat des poissons et celui des animaux sauvages en rétablissant une anse historiquement importante pour la fraie des poissons sur l’île Peche, et en restaurant une zone de terres humides endiguées de 30 hectares, ainsi qu’un habitat terrestre situé dans les hautes terres — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la rivière Detroit.

Projet : Amélioration des critères d’équilibre pour l’eau afin de protéger les terres humides contre les eaux de ruissellement de la ville et les changements climatiques

Bénéficiaire : Office de protection de la nature – Région de Toronto

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 40 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera les partenaires locaux pour la surveillance des habitats des terres humides afin de déterminer l’efficacité des stratégies de gestion utilisées pour protéger ces habitats contre les effets du développement urbain — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de Toronto et sa région.

Projet : Plan de restauration du ruisseau Pattingale

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région de Raisin

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 86 260 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de mener une évaluation des rives pour déterminer l’état de l’habitat du poisson vivant dans le ruisseau Pattingale; il engagera les propriétaires locaux dans le développement et la mise en œuvre d’un plan visant à soutenir une meilleure restauration de l’habitat des poissons — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent.

Projet : Phase IV de la restauration des habitats à Cooper Marsh

Bénéficiaire : Cooper Marsh Conservators Inc.

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 30 240 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet engagera la communauté locale vivant dans la région de conservation de Cooper Marsh dans la création de quatre nouveaux grands bassins permettant de créer et de restaurer des habitats de reproduction pour les poissons et pour les oiseaux vivant dans des milieux humides — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du fleuve Saint Laurent.

Projet : Propagation de phosphore à partir de la rivière Napanee et du ruisseau Wilton et de leurs bassins versants

Bénéficiaire : Conseil de l’Université de Toronto

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 134 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de déterminer quelles sont les sources de phosphore qui affectent la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème dans la baie de Quinte. Les offices de protection de la nature locaux utiliseront les résultats du projet pour encourager la participation des propriétaires fonciers à appliquer les pratiques exemplaires de gestion afin de réduire le ruissellement de phosphore — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la baie de Quinte.

Projet : Sensibilisation au secteur préoccupant du port de Hamilton

Bénéficiaire : Conseil de restauration de la baie de Hamilton et Halton

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 180 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’engager un partenaire local pour sensibiliser la population à la situation environnementale du port de Hamilton et pour travailler avec tous les paliers de gouvernement, le secteur privé et la population pour faire la promotion de mesures de restauration et en faire l’évaluation — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du port de Hamilton.

Projet : Coordination de la transition du plan d’assainissement pour le fleuve Saint-Laurent

Bénéficiaire : Institut des sciences environnementales du fleuve Saint-Laurent

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 75 750 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’établir une coordination de la planification interorganisme et une mise en œuvre de mesures correctives; il mobilisera la population, les peuples autochtones et les parties prenantes intervenant dans le processus d’assainissement du secteur préoccupant du fleuve Saint-Laurent.

Projet : Coordination du plan d’assainissement pour le secteur préoccupant de la rivière St. Mary’s

Bénéficiaire : Université Algoma

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 50 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra d’établir une coordination de la planification interorganisme et une mise en œuvre de mesures correctives; il mobilisera la population, les peuples autochtones et les parties prenantes intervenant dans le processus d’assainissement du secteur préoccupant de la rivière St. Mary’s.

Projet : Restauration des zones riveraines du secteur préoccupant de la rivière Niagara

Bénéficiaire : Commission des parcs du Niagara

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 130 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de créer, de restaurer et d’étendre l’habitat riverain et littoral pour les poissons et les animaux sauvages en plantant des espèces indigènes et en construisant des structures pour l’habitat de la rivière Niagara — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la rivière Niagara.

Projet : Programme de restauration des terres humides des Jardins botaniques royaux

Bénéficiaire : Jardins botaniques royaux

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 525 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera les partenaires locaux pour la restauration de 4,5 hectares d’habitats de terres humides et pour un agrandissement de 2 kilomètres du littoral végétalisé à Cootes Paradise et à Grindstone Marsh afin d’améliorer l’habitat des poissons et de la faune ainsi que la qualité de l’eau — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant du port de Hamilton.

Projet : Outil d’évaluation de l’eau du sol pour établir des pratiques exemplaires pour le ruisseau Wilton et les bassins versants de la baie de Hay

Bénéficiaire : Conseil de l’Université de Toronto

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 108 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Le projet permettra de développer un modèle d’évaluation des pratiques exemplaires de gestion et de déterminer quelles sont les pratiques les plus efficaces pour réduire les ruissellements de phosphore — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la baie de Quinte.

Projet : Gestion des sédiments contaminés de la rivière St. Clair – Développement de la conception technique

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région de St. Clair

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 250 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de mobiliser des partenaires locaux pour le développement d’une conception technique détaillée qui permettra de traiter les sédiments contaminés par le mercure dans trois secteurs de la rivière St. Clair — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la rivière St. Clair.

Projet : Cartographie de la rivière St. Clair et initiative portant sur les terres humides de la zone côtière

Bénéficiaire : Réseau d’intendance de la zone rurale de Lambton

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 60 185 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de créer une nouvelle zone de terres humides côtière de deux hectares et améliorera la qualité de 70 autres hectares de terres humides côtières par l’élimination de plantes envahissantes, la plantation de plantes indigènes et la construction de structures pour les habitats aquatiques, ce qui permettra de créer des environnements favorables à la nidification, au pèlerinage et à l’alimentation des poissons et des animaux sauvages — Fait partie de l’effort d’assainissement du secteur préoccupant de la rivière St. Clair.

Projet : Projet de télémesure des poissons du port de Toronto

Bénéficiaire : Office de protection de la nature Toronto et région

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 250 000 $ sur 3 ans

Description du projet : En collaboration avec des partenaires, ce projet utilisera des données de suivi du poisson pour évaluer l’efficacité de la restauration de l’habitat du poisson réalisée dans le secteur riverain de Toronto; il permettra de déterminer les autres mesures qui pourraient être nécessaires dans le cadre des efforts d’assainissement du secteur préoccupant de la région de Toronto.

Projet : Stratégie de restauration de l’habitat aquatique du secteur riverain de Toronto – Rapport d’évaluation des habitats

Bénéficiaire : Office de protection de la nature Toronto et région

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 160 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera des partenaires locaux afin d’évaluer les progrès et l’efficacité de la Stratégie de restauration de l’habitat aquatique du secteur riverain de Toronto qui a été orientée, depuis 2003, par le Plan d’action pour la restauration de l’habitat des poissons dans le secteur préoccupant de Toronto.

Projet : Surveillance de la qualité de l’eau et des terres humides côtières pour l’évaluation de l’altération de son utilisation bénéfique

Bénéficiaire : Association de conservation de Quinte

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 151 500 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet viendra soutenir les efforts de surveillance environnementale pour déterminer si la mise en œuvre de mesures d’assainissement pour le secteur préoccupant de la baie de Quinte a permis de réduire la dégradation des populations de poissons et d’animaux sauvages, la perte d’habitats pour le poisson et les animaux sauvages, la fermeture des plages, les restrictions sur la consommation de l’eau potable et la présence d’algues indésirables.

Prévenir la prolifération d’algues nuisibles et toxiques

Exercice 2020 à 2021

Projet : Aménagement de milieux humides en vue de la réduction des nutriments dans le lac Érié

Promoteur : Canards Illimités Canada

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 229 915 $ sur 2 ans.

Description du projet : Ce projet permettra de réduire la charge en éléments nutritifs dans le lac Érié, laquelle cause la prolifération d’algues nuisibles et toxiques, grâce à l’aménagement de 23 milieux humides dans des zones prioritaires. Ces milieux humides piégeront et stockeront le ruissellement de substances nutritives provenant de terres agricoles en amont, ce qui réduira les infiltrations de nutriments dans le lac.

Projet : Progression de la réduction de la source non ponctuelle de phosphore dans le bassin versant de la rivière Nith

Promoteur : Office de protection de la nature de la rivière Grand

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 157 103 $ sur 2 ans.

Description du projet : Ce projet permettra de réduire la charge en éléments nutritifs dans le lac Érié, laquelle cause la prolifération d’algues nuisibles et toxiques, grâce à la mise en œuvre de pratiques agricoles exemplaires dans le bassin versant de la rivière Grand afin de réduire la pollution par les nutriments.

Projet : Initiative de réduction du phosphore – ferme de démonstration et cultures de couverture dans le bassin versant de la rivière Thames

Promoteur : Office de la protection de la nature de la rivière Thames supérieure

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 145 800 $ sur 2 ans.

Description du projet : Ce projet permettra de réduire la charge en éléments nutritifs dans le lac Érié, laquelle cause la prolifération d’algues nuisibles et toxiques, grâce à la mise sur pied d’une ferme de démonstration dans le bassin versant de la rivière Thames afin de présenter des pratiques novatrices exemplaires pour réduire les charges en nutriments, et à la communication des résultats aux agriculteurs. Ce projet réduira également la charge en nutriments dans le lac Érié grâce à l’établissement d’un programme incitant les agriculteurs de la région à adopter des cultures de couverture.

Projet : Programme de cultures de couverture de la vallée de la Thames inférieure

Promoteur : Office de protection de la nature de la vallée de la Thames inférieure

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 272 771 $ sur 2 ans.

Description du projet : Ce projet permettra de réduire la charge en éléments nutritifs dans le lac Érié, laquelle cause la prolifération d’algues nuisibles et toxiques, grâce à l’offre d’un soutien technique aux agriculteurs du bassin versant de la vallée de la Thames inférieure ainsi que d’incitatifs pour que ceux-ci fassent davantage appel à des pratiques exemplaires, notamment l’adoption de cultures de couverture.

Projet : Mise à l’essai et démonstration de MagPi en vue de récupérer le phosphore des déjections animales

Promoteur : Muddy River Technologies, Inc.

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 200 000 $ sur 2 ans.

Description du projet : Ce projet utilisera une technologie novatrice de récupération des nutriments dans des fermes expérimentales du bassin du lac Érié. Le but est d’extraire les nutriments des déjections animales et de les transformer en engrais à libération lente pouvant être utilisé sur des terres agricoles.

Exercice 2019 à 2020

Projet : Plan de gestion du phosphore de la rivière Sydenham

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de Sainte-Claire

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 220 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de réduire les charges en nutriments qui entraînent la présence d’algues toxiques et nuisibles dans le lac Érié grâce à la mise en œuvre d’un plan de gestion des nutriments dans le bassin versant de la rivière Sydenham et à l’appui d’activités qui inciteront la collectivité à adopter des pratiques exemplaires.

Projet : Élaboration d’un plan de gestion de phosphore pour la région d’Essex

Promoteur : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 220 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de réduire les charges en nutriments qui entraînent la présence d’algues toxiques et nuisibles dans le lac Érié grâce à la mise en œuvre d’un plan de gestion des nutriments dans la région d’Essex et à l’appui d’activités qui inciteront la collectivité à adopter des pratiques exemplaires.

Exercice 2018 à 2019

Projet : Élaboration d’un Plan de gestion du phosphore du bassin versant de la rivière Sydenham

Promoteur : Office de protection de la nature de la région de Sainte Claire

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de réduire les charges en nutriments qui entraînent la présence d’algues toxiques et nuisibles dans le lac Érié grâce à l’établissement de pratiques exemplaires pour le bassin versant de la rivière Sydenham. Le projet appuiera les activités qui incitent les propriétaires fonciers et les intervenants à adopter des pratiques exemplaires.

Projet : Programme de réduction du phosphore dans les bassins versants du lac Érié de la région d’Essex

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 600 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet permettra de réduire les ruissellements de phosphore provenant des fermes de la région d’Essex dans le lac Érié en appliquant les pratiques exemplaires comme l’utilisation des plantes-abris, des plans de gestion des substances nutritives et des zones tampons de végétation. Un suivi de la qualité de l’eau permettra de surveiller les changements qui surviennent en raison de l’application de ces pratiques de gestion. Les résultats seront transmis pour favoriser l’adoption des pratiques exemplaires par les agriculteurs.

Projet : Amélioration de la qualité de l’eau du lac Érié par la restauration des caractéristiques naturelles des terres agricoles

Bénéficiaire : ALUS Canad

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 600 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’installer des terres humides et d’autres caractéristiques naturelles sur des terres agricoles afin de réduire le ruissellement de substances nutritives dans les cours d’eau. La surveillance réalisée sur le terrain et les modèles de simulation permettront d’évaluer l’efficacité d’autres projets semblables réalisés dans différents emplacements. La surveillance et la modélisation seront utilisées pour évaluer l’efficacité de ces caractéristiques pour la réduction de la pollution causée par le phosphore et pour favoriser une adoption à grande échelle.

Projet : Programme de réduction du phosphore dans les ruisseaux McGregor et Jeannette

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la vallée de la Thames inférieure

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 600 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet favorisera la participation des agriculteurs de la vallée de la Thames inférieure – l’une des régions du lac Érié les plus polluées par le phosphore au Canada – pour la mise en œuvre des pratiques exemplaires de gestion qui permettent de réduire la quantité de phosphore présente dans les eaux de ruissellement. Le projet permettra en outre d’évaluer l’efficacité des mesures de réduction du phosphore et fera la promotion des meilleures pratiques pour en favoriser l’adoption à grande échelle.

Projet : Initiative de réduction du phosphore dans le bassin versant du ruisseau Medway

Bénéficiaire : Office de protection de la nature de la rivière Upper Thames

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 600 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera les agriculteurs de la région du bassin hydrographique de la rivière Upper Thames afin qu’ils adoptent et utilisent des pratiques exemplaires de gestion novatrices dans leurs fermes, puis qu’ils surveillent la réduction du phosphore présent dans les eaux de ruissellement afin de déterminer quelles sont les meilleures pratiques de gestion. Les résultats seront partagés avec les agriculteurs locaux afin de promouvoir l’adoption de meilleures pratiques de gestion à plus grande échelle.

Projet : Récupération du phosphore présent dans les eaux usées municipales et réutilisation des engrais à libération contrôlée récupérés dans le bassin versant du lac Érié

Bénéficiaire : Ostara Nutrient Recovery Technologies Inc.

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 321 930 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet permettra de soutenir la mise en œuvre et les essais d’une technologie novatrice permettant de récupérer le phosphore à la source à la station d’épuration des eaux usées et de le transformer en un engrais à libération contrôlée qui permettra de réduire l’épandage d’engrais et la pollution au phosphore dans le lac Érié. Les municipalités et les agriculteurs du bassin du lac Érié seront mobilisés pour faire la promotion d’une utilisation à grande échelle de cette technologie.

Projet : Retrait du phosphore des eaux de ruissellement agricoles

Bénéficiaire : Fédération de l’agriculture de l’Ontario

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 600 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’intégrer des technologies de réduction de la quantité de phosphore provenant des systèmes de drainage agricole et des drains et d’en surveiller l’efficacité. Les réseaux en place seront mis à profit pour partager les résultats entre les agriculteurs locaux et les groupes d’agriculteurs, les municipalités et la population afin de documenter ces technologies et faire la promotion de leur utilisation dans l’ensemble de la communauté.

Projet : Question de temps : Réseau de pairs

Bénéficiaire : Ferme et alimentation

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 73 200 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de réduire la quantité de phosphore qui se déverse dans le lac Érié grâce à une approche novatrice de réseautage entre pairs. Les propriétaires fonciers chevronnés inciteront les autres propriétaires à repérer les sources et à appliquer des solutions pratiques pour l’épandage hivernal du fumier sur les terres agricoles. Cette démarche permettra de réduire la pollution et de contribuer à la réalisation des objectifs de réduction du phosphore établis pour nettoyer et protéger le lac Érié.

Exercice 2017 à 2018

Projet : Conservation du patrimoine naturel pour améliorer la qualité de l’eau dans le bassin versant du lac Érié

Promoteur du projet : Six Nations of the Grand River

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 22 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet mobilisera les Six Nations of the Grand River dans la restauration et la protection des milieux naturels, tels que les milieux humides, afin de réduire les charges en nutriments qui se déversent dans la rivière Grand et le lac Érié.

Projet : Réduction du phosphore dans le bassin versant de la rivière Grand

Promoteur du projet : Office de protection de la nature de la rivière Grand

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 70 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de cartographier les milieux de la rivière Grand qui contribuent le plus aux charges en nutriments du lac Érié, et de définir des pratiques exemplaires pour réduire les charges en nutriments du bassin versant de la rivière Grand.

Projet : Réduction du phosphore dans la région d’Essex

Promoteur du projet : Office de protection de la nature de la région d’Essex

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 65 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de cartographier les milieux de la région d’Essex qui contribuent le plus aux charges en nutriments du lac Érié, et de définir des pratiques exemplaires pour réduire les charges en nutriments de la région d’Essex.

Projet : Réduction du phosphore dans le bassin versant de la vallée de la Lower Thames

Promoteur du projet : Office de protection de la nature de la Lower Thames Valley

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 75 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de cartographier les milieux de la rivière Thames qui contribuent le plus aux charges en nutriments du lac Érié, et de définir des pratiques exemplaires pour réduire les charges en nutriments du bassin versant de la rivière Thames. Le projet incitera également la collectivité et le secteur agricole à mettre en place des mesures visant à réduire les charges en nutriments de leurs terres.

Projet : Réduction du phosphore dans le bassin versant de la rivière Upper Thames

Promoteur du projet : Office de protection de la nature de la Upper Thames River

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 85 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet permettra de définir et de promouvoir les pratiques exemplaires pour réduire les charges en nutriments de la rivière Thames qui se déversent dans le lac Érié.

Réduire les rejets de produits chimiques nocifs

Exercice 2020 à 2021

Projet : Élimination des Grands Lacs des sources de substances perfluoroalkyliques et polyfluoroalkyliques, des produits chimiques sources de préoccupations mutuelles

Promoteur : Conseil d’administration de l’Université de Toronto

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 99 918 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet vise à réduire l’infiltration dans les Grands Lacs à partir de produits de consommation de l’acide perfluorooctanesulfonique (SPFO), de l’acide perfluorooctanoïque (APFO) et des acides perfluorocarboxyliques à longue chaîne (APFC), désignés comme étant des produits chimiques sources de préoccupations mutuelles en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs. Ce projet recensera les produits de consommation contenant ces substances chimiques, estimera la quantité de ces substances qui pourrait s’infiltrer dans les lacs par le biais de ces produits, et mobilisera les intervenants concernant les répercussions.

Projet : Étude de faisabilité sur le charbon actif en grains pour réduire les émissions d’acide perfluorooctanoïque et d’acide perfluorooctanesulfonique provenant des usines municipales de traitement des eaux usées

Promoteur : Conseil d’administration de l’Université de Toronto

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 97 440 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet évaluera l’utilisation de charbon actif dans les usines municipales de traitement des eaux usées dans le but d’empêcher les infiltrations d’acide perfluorooctanoïque et d’acide perfluorooctanesulfonique dans les Grands Lacs.

Projet : Atténuation de la libération d’acides perfluorocarboxyliques à longue chaîne dans les lixiviats : analyse, élimination, devenir et transport

Promoteur : Université York

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 91 450 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet fera progresser les efforts visant à réduire la libération d’acides perfluorocarboxyliques à longue chaîne dans les sites d’enfouissement.

Exercice 2018 à 2019

Projet : Le projet « lessive » : Retrait des produits chimiques préoccupants des Grands Lacs

Bénéficiaire : Conseil de l’Université de Toronto

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 99 848 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’installer et de mesurer l’efficacité des filtres installés sur les machines à laver et les sécheuses afin de récupérer certaines substances toxiques. Il s’agit de l’une des approches novatrices mises à l’essai pour réduire les rejets d’un petit ensemble de produits chimiques connus sous nom de produits chimiques préoccupants Grands Lacs, de produits qui continuent à pénétrer les Grands Lacs malgré la forte réglementation qui les touche au Canada.

Projet : Réduction des rejets de produits chimiques nocifs dans les Grands Lacs par l’ozonation des eaux usées municipales

Bénéficiaire : Université Trent

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Le projet permettra d’évaluer l’efficacité et la rentabilité de l’ozonation pour éliminer les composés perfluorés et les ignifugeants bromés des eaux usées municipales. Il s’agit de l’une des approches novatrices mises à l’essai pour réduire les rejets d’un petit ensemble de produits chimiques connus sous nom de produits chimiques préoccupants Grands Lacs, de produits qui continuent à pénétrer les Grands Lacs malgré la forte réglementation qui les touche au Canada.

Projet : Repérage et atténuation des sources de rejets des alcanes chlorés à chaîne courte

Bénéficiaire : Conseil de l’Université de Toronto

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 96 317 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de repérer les sources de rejet – intérieures et extérieures – des alcanes chlorés à chaîne courte. Des prises d’empreintes analytiques novatrices seront utilisées pour déterminer l’importance de ces sources dans les eaux traitées – eaux de surface ou eaux usées – qui aboutissent dans le bassin des Grands Lacs. Ces informations permettront de mieux documenter les évaluations des risques faites par le gouvernement et les mesures pour les gérer. Il s’agit de l’une des approches novatrices mises à l’essai pour réduire les rejets d’un petit ensemble de produits chimiques connus sous nom de produits chimiques préoccupants Grands Lacs, de produits qui continuent à pénétrer les Grands Lacs malgré la forte réglementation qui les touche au Canada.

Mobiliser les peuples autochtones afin de régler les problèmes liés aux Grands Lacs

Exercice 2020 à 2021

Projet : Plan de gestion agricole Deshkan Ziibiing

Promoteur : Première Nation chippewa de la Thames

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 36 575 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet appuiera les efforts de la Première Nation chippewa de la Thames pour gérer les activités agricoles sur ses terres, recueillera des données et fera la promotion de pratiques exemplaires en vue de réduire les charges en phosphore de la rivière Thames.

Projet : Projet élargi de surveillance des milieux humides riverains anishinabeks

Promoteur : Première Nation de Henvey Inlet

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 99 431 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet élargira la portée du programme de surveillance des milieux humides côtiers existants de la Première Nation; il sera exécuté en partenariat avec l’Université McMaster. Il portera principalement sur la surveillance des habitats de poissons dans les marais côtiers, ainsi que des déplacements et de l’utilisation de l’habitat des tortues mouchetées.

Projet : Élaboration d’un programme de surveillance aquatique par la Première Nation de Shawanaga

Promoteur : Première Nation Shawanaga, numéro de bande 17

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 94 749 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra d’élaborer un programme de surveillance aquatique visant à évaluer les impacts de la pollution, de la surcharge en nutriments et des changements climatiques sur l’environnement des Grands Lacs. Il permettra aussi de développer une capacité communautaire afin de protéger le bassin versant local et de soutenir la prestation des programmes de pêche et d’écloserie du doré jaune de la Première Nation.

Projet : Protection de Gitchigumi

Promoteur : Première nation de Pays Plat

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 99 431 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra de prélever des échantillons d’eau, de sol et de sédiments ainsi que d’assurer une surveillance du territoire traditionnel de la Première Nation de Pays Plat au lac Supérieur. Il vise à établir des données de référence qui contribueront à déceler les risques futurs qui menaceront les espèces indigènes.

Projet : Renforcement des capacités de travail dans les Grands Lacs par les Chiefs of Ontario

Promoteur : Chiefs of Ontario

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 400 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet appuiera la mobilisation des Premières Nations à l’égard de la qualité de l’eau des Grands Lacs et d’enjeux touchant la santé des écosystèmes de la région, notamment des enjeux importants aux plans de la culture et des traditions.

Projet : Renforcement des capacités de travail dans les Grands Lacs par la Métis Nation of Ontario

Promoteur : Métis Nation of Ontario

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 250 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet appuiera la mobilisation des Métis à l’égard de la qualité de l’eau des Grands Lacs et d’enjeux touchant la santé des écosystèmes de la région, notamment des enjeux importants aux plans de la culture et des traditions.

Exercice 2018 à 2019

Projet : Projet des Anishinabek pour la surveillance des terres humides côtières

Bénéficiaire : Première Nation de Henvey Inlet

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet favorisera la participation des membres de la communauté de la Première Nation de Henvey Inlet pour le développement et la mise en œuvre d’un programme de surveillance des terres humides côtières qui intègre les connaissances traditionnelles. Ce programme comprendra des relevés des populations de poissons et de plantes ainsi que la surveillance de la concentration de substances nutritives et la présence de produits chimiques dans l’eau de 40 zones de terres humides. Les participants, y compris les plus jeunes, prendront part à la collecte des données et auront pour tâche de communiquer les résultats à leur communauté.

Projet : Programme de protections des eaux de Neyaashiinigmiing

Bénéficiaire : Première Nation Chippewas de Nawash

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera les membres de la communauté de la Première Nation Chippewas du territoire non cédé de Nawash pour le développement et la mise en œuvre d’un plan de protection de l’eau axé sur la communauté. Le plan donnera une attention particulière aux eaux du lac Huron et de la baie Georgienne qui se trouvent près du territoire traditionnel de la Première Nation. Ce projet permettra aux membres de cette communauté d’acquérir une meilleure compréhension de la protection de l’eau et leur donnera l’occasion de participer aux activités de nettoyage de l’eau.

Projet : Protection de Gitchigumi par la Première Nation de Pays Plat

Bénéficiaire : Première Nation de Pays Plat

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 99 803 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet permettra aux membres de la Première Nation de Pays Plat de développer une base de données portant sur les eaux littorales et les terres humides du lac Supérieur qui se trouvent dans le territoire traditionnel de la Première Nation. La saisie de données scientifiques occidentales et de données fondées sur les connaissances traditionnelles transformera cette base de données en un outil qui aidera la communauté à repérer les changements environnementaux locaux qui se produisent au fil du temps et à s’y préparer.

Projet : Initiative de protection des Grands Lacs de la Première Nation de Walpole Island : Projet de contrôle des phragmites (roseaux)

Bénéficiaire : Îlot Breeze Tree Service

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet permettra de favoriser la participation des membres de la Première Nation de Walpole Island à une démarche de protection des milieux humides et des habitats situés près des rives. Le projet permettra de contrôler et réduire le nombre des phragmites (des roseaux), une plante envahissante, dans cinq lieux précis sur le territoire traditionnel de la Première Nation. Les participants auront la tâche de surveiller ces emplacements et d’évaluer la repousse et les changements dans la qualité de l’eau et les conditions du sol. Les résultats seront transmis lors de rencontres communautaires et pendant des visites de sensibilisation dans les écoles qui feront mieux comprendre aux gens les effets de ces phragmites sur les terres humides locales et l’importance de protéger et restaurer les plantes indigènes pour l’habitat des poissons et celui des animaux sauvages.

Exercice 2017 à 2018

Projet : Mise en œuvre du Plan de gestion canadien du lac Sainte Claire

Promoteur du projet : Première Nation de Walpole Island

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 40 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet appuiera la mobilisation de la Première Nation de Walpole Island dans la surveillance de la qualité de l’eau et les activités de nettoyage du lac Sainte Claire.

Projet : Canada – Renforcement des capacités des Chiefs of Ontario pour les travaux sur les Grands Lacs

Promoteur du projet : Chiefs of Ontario

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 575 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet appuiera la mobilisation des Premières Nations en ce qui concerne les enjeux liés à la qualité de l’eau et à la santé de l’écosystème des Grands Lacs, y compris les enjeux d’importance culturelle et traditionnelle.

Projet : Canada – Renforcement des capacités de la Métis Nation of Ontario pour les travaux sur les Grands Lacs

Promoteur du projet : Métis Nation of Ontario

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 360 000 $ sur 3 ans

Description du projet : Ce projet appuiera la mobilisation des Métis en ce qui concerne les enjeux liés à la qualité de l’eau et à la santé de l’écosystème des Grands Lacs, y compris les enjeux d’importance culturelle et traditionnelle.

Accroître la mobilisation du public grâce à la science citoyenne

Exercice 2020 à 2021

Projet : Mobilisation des citoyens et promotion de la science citoyenne dans la portion ouest du lac Ontario : déchets plastiques dans le secteur riverain

Promoteur : Conseil d’administration de l’Université de Toronto

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 100 000 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera les intervenants, le public et les scientifiques citoyens à l’égard du nettoyage des débris de plastique et des déchets le long du secteur riverain de la portion ouest du lac Ontario.

Exercice 2018 à 2019

Projet : Initiative de surveillance des eaux récréatives des collectivités des Grands Lacs

Bénéficiaire : Swim Drink Fish Canada

Financement dans le cadre de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 1 800 000 $ sur 4 ans

Description du projet : Ce projet favorisera la participation de la population à une démarche de « science citoyenne ». Les participants et participantes apporteront leur contribution à la surveillance de la qualité de l’eau dans les Grands Lacs en recueillant et en analysant des échantillons prélevés sur les plages locales qui ne sont pas surveillées. Ils pourront ainsi déterminer si ces emplacements sont sécuritaires pour la baignade et pour d’autres utilisations récréatives. Le projet permettra de développer des outils en ligne pour partager les résultats d’échantillonnage de la qualité de l’eau ainsi que d’autres données avec la population à l’aide de l’appli « Swim Drink Fish ».

Travailler ensemble

Exercice 2017 à 2018

Projet : Cadre d’évaluation du Défi AquaHacking

Promoteur : Fondation de Gaspé Beaubien

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 25 000 $ sur 1 an

Description du projet : Ce projet appuiera l’évaluation et l’élaboration de solutions techniques et innovantes pour faire face aux enjeux en matière de qualité de l’eau, en plus de mobiliser les jeunes quant aux défis liés à l’eau au Canada.

Projet : La stratégie de collaboration des Grands Lacs et du Saint Laurent

Promoteur : Commission des pêcheries des Grands Lacs

Financement de l’Initiative de protection des Grands Lacs : 399 980 $ sur 2 ans

Description du projet : Ce projet mobilisera un ensemble de secteurs pour évaluer quatre enjeux relatifs à l’eau des Grands Lacs et du Saint Laurent (changements climatiques, polluants nocifs, nutriments et pollution des plages), et apporter des solutions pour réaliser des progrès quant à ces enjeux.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :