Port de Spanish : secteur préoccupant (en voie de rétablissement)

Le port de Spanish a été désigné comme un secteur préoccupant (SP) en 1987 en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs signé entre le Canada et les États-Unis. La contamination par les industries et les eaux usées ainsi que la perte d’habitat résultant des opérations historiques d’exploitation forestière ont contribué à la dégradation de la qualité de l’eau et de la santé de l’environnement. Six des quatorze altérations des utilisations bénéfiques (AUB) ont été désignées, qui mesurent l’impact sur l’environnement, la santé humaine ou l’économie d’une mauvaise qualité de l’eau. Trois autres utilisations bénéfiques ont été jugées comme « nécessitant une évaluation plus approfondie », ce qui signifie qu’il fallait plus de renseignements pour déterminer si elles étaient altérées.

Réalisations

En 1999, le port de Spanish a obtenu une nouvelle désignation de secteur préoccupant en voie de rétablissement, ce qui signifie que l’ensemble des mesures visant à restaurer la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème ont été prises et que le secteur a maintenant besoin de temps pour se rétablir naturellement. La surveillance effectuée dans le secteur a révélé des signes de rétablissement environnemental.

Au cours des 30 dernières années, d’importants progrès ont été réalisés dans la restauration de la qualité de l’eau et de l’environnement du port, notamment :

  • l’amélioration du traitement des eaux usées municipales de la ville d’Espanola, ce qui a permis de réduire la demande biologique en oxygène de 70 %, la quantité de phosphore totale de 94 % et les matières solides en suspension de 80 % par rapport aux données de 1990;
  • le respect des règlements fédéraux et provinciaux sur les pâtes et papiers, ce qui a entraîné des améliorations de la qualité de l’eau, y compris la quasi-élimination des rejets de dioxines et de furanes toxiques de l’usine d’Espanola;
  • le retour du maskinongé dans le système fluvial après une absence de plusieurs décennies de la rivière Spanish; 
  • la réduction de l’exposition de la faune aux produits chimiques nocifs, avec une diminution de 77 % de la concentration de biphényles polychlorés (BPC) chez les oiseaux aquatiques et une diminution de 82 % des dioxines et des furanes toxiques par rapport aux données de 1994. 

Restauration des utilisations bénéfiques

D’importants progrès ont été réalisés pour améliorer les conditions environnementales du SP en voie de rétablissement. Ces utilisations bénéfiques ne sont plus considérées comme « altérées » :

  • la dégradation des populations de faune aquatique et terrestre (1999);
  • les fermetures de plages (1999);
  • l’augmentation des coûts des agriculteurs et des industriels (1999);
  • les déformations et problèmes de reproduction chez les oiseaux ou les animaux (1999);
  • la dégradation des populations phytoplanctoniques et zooplanctoniques (1999);
  • la disparition de l’habitat du poisson et de la faune (1999);
  • les restrictions sur les travaux de dragage (2020).

Pour les utilisations bénéfiques restantes, toutes les mesures de restauration ont été réalisées et un délai est nécessaire pour que l’environnement se rétablisse et que les objectifs en matière de qualité de l’environnement soient atteints. Ces utilisations bénéfiques comprennent les suivantes :

  • les restrictions sur la consommation du poisson et de la faune;
  • la dégradation des organismes benthiques.

Mesures récentes

La santé générale du port de Spanish s’est améliorée. En 2018, un rapport de situation a été préparé et présenté à la collectivité. Les résultats ont démontré que la santé de la communauté benthique (organismes qui vivent dans les sédiments) s’est améliorée, que les avis de consommation de poisson sont maintenant semblables à ceux d’autres emplacements du lac Huron et que les oiseaux aquatiques qui mangent des poissons dans la région présentent certains des plus faibles niveaux de contaminants dans les Grands Lacs. 

Autres mesures à prendre

Nous continuerons de collaborer avec les partenaires locaux et provinciaux pour soutenir les mesures de restauration et réaliser les études de surveillance et d’évaluation environnementale nécessaires pour confirmer l’atteinte des objectifs de qualité de l’environnement. Les priorités sont les suivantes :

  • poursuivre la mise en œuvre d’un plan de suivi à long terme pour suivre le processus de rétablissement, en mettant l’accent sur la communauté benthique et la présence de contaminants chez le poisson.  

Aperçu

Le havre de Spanish a fait l’objet d’importants progrès en matière de restauration depuis sa désignation comme SP. Le havre de Spanish demeurera un SP en voie de rétablissement jusqu’à ce que les mesures de surveillance environnementale confirment le rétablissement des utilisations bénéfiques restantes. Une fois ce rétablissement confirmé, le havre de Spanish sera retiré de la liste des secteurs préoccupants des Grands Lacs.

Nos partenaires

Nous travaillons en partenariat avec d’autres ordres de gouvernement, des groupes non gouvernementaux, des communautés autochtones et des membres du public. Ces travaux de restauration exigent une grande expertise technique et scientifique, une bonne connaissance de la région, des efforts soutenus, et l’aide des entités ou organisations suivantes :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :