Refuge d’oiseaux migrateurs de Cap-Saint-Ignace

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Cap-Saint-Ignace est situé sur la rive sud du Fleuve Saint-Laurent à moins de 10 km de la ville de Montmagny, au Québec. Il fournit un habitat  important pour les oiseaux migrateurs, en particulier pour la sauvagine.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Situé près de la municipalité de Cap‑Saint‑Ignace, le refuge d’oiseaux migrateurs de Cap‑Saint‑Ignace a été créé en 1986 afin de protéger les espèces de sauvagine dans ce secteur reconnu comme une importante aire de concentration de ces oiseaux.

Des observations réalisées durant la migration d’automne ont déjà permis d’y dénombrer plus de 2000 grandes oies des neiges et 300 canards barboteurs (canards qui se nourrissent près de la surface de l’eau), notamment des sarcelles d’hiver, des sarcelles à ailes bleues et des canards noirs.

Grandes oies des neiges
Grandes oies des neiges. Photo : Matthieu Allard


Le canard noir, le canard pilet et le canard colvert nichent dans le refuge. Des oiseaux de rivage, comme le bécasseau variable et le bécasseau semipalmé, fréquentent également le refuge lors des migrations.

Le saviez‑vous?

Le bécasseau semipalmé ne nourrit pas ses oisillons : dès que ceux-ci sortent de leur coquille, ils ont les yeux ouverts, leurs pattes sont à peu près la taille de celles des adultes et ils commencent presque immédiatement à marcher et à picorer des insectes.

Certaines espèces d’oiseaux chanteurs, ou passereaux, ont été observés dans le refuge durant la saison de nidification, notamment l'alouette hausse-col et le bruant des prés. Des espèces en péril, notamment le faucon pèlerin, y ont aussi été observées durant les migrations.

Paysage

Situé dans l’estuaire moyen du Saint‑Laurent, ce refuge de 131 hectares est délimité par les laisses de haute et de basse mer, entre le quai et l’est du cap Saint-Ignace. La marée influe donc beaucoup sur l’évolution du rivage et la végétation dans le refuge. Ainsi, ce refuge est caractérisé par la présence de milieux humides d’eau saumâtre. L’herbaçaie, principal type d’habitat, y est dominée par le scirpe d’Amérique.

Paysage
Marais dans le refuge d’oiseaux migrateurs de Cap-Saint-Ignace. Photo : Matthieu Allard


Le marais du refuge abrite d’autres plantes moins abondantes, notamment :

  • zizanie aquatique (riz sauvage);
  • sagittaire graminoïde;
  • sagittaire dressée;
  • sagittaire cunéaire;
  • berle douce;
  • eupatoire perfoliée;
  • léersie faux-riz;
  • deschampsie cespiteuse.

Dominée par l’aulne rugueux, la strate arbustive dans le refuge est inondée périodiquement. Le refuge se caractérise également par des sédiments vaseux et des affleurements rocheux.

Carte du refuge

Carte montrant l’emplacement du ROM de Cap-Saint-Ignace
  • Description longue

    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Cap-Saint-Ignace par rapport au Québec, à Cap-Saint-Ignace et au fleuve du Saint-Laurent. Le ROM se situe à l'ouest de l'autoroute 132 et de l'autoroute 20. La carte indique les limites du refuge, qui couvre une partie des eaux au large de la rive du fleuve à Cap-Saint-Ignace. L'échelle de la carte est en kilomètre. Les eaux permanentes, la zone intertidale, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge au Canada.

Accès au refuge

Les refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui deCap-Saint‑Ignace, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment préserver l’état du refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. N’oubliez pas que les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités autorisées dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la page Gestion et activités du site Web. Pour en savoir plus sur le refuge d’oiseaux migrateurs de Cap‑Saint‑Ignace, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Faits saillants concernant le refuge d’oiseaux migrateurs de Cap‑Saint‑Ignace

Désignation de l'aire protégée Refuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoire Québec
Latitude/longitude 47° 02' 30" N 70° 28' 30" O
Superficie en hectares (ha) 131 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1986
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Réserve naturelle intégrale (Ia) (disponible en anglais seulement)
Désignations supplémentaires Zone importante pour la conservation des oiseaux Cap Saint-Ignace
Type d'habitat principal Herbaçaie à dominance de scirpe d'Amérique
Espèces clés d'oiseaux Grande oie des neiges et bécasseau semipalmé.
Autres espèces Oiseaux : Canard noir, sarcelle d'hiver, sarcelle à ailes bleues, canard pilet et canard colvert.
Plantes : scirpe d'Amérique, zizanie aquatique, sagittaire graminoïde, sagittaire rigide, sagittaire cunéaire, berle douce, eupatoire perfoliée, léersie faux-riz, deschampsie cespiteuse, éléocharide sp. et l'aulne rugueux
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, Région du Québec

Lien connexe

Refuge d’oiseaux migrateurs de Cap-Saint-Ignace sur Google Maps (Google Maps est une source d'information complémentaire qui aide à situer le refuge d’oiseaux migrateurs et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site)

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada – Région du Québec
Service canadien de la faune
Section Aires protégées
801-1550, avenue d’Estimauville
Québec (Québec) G1J 0C3

Numéro sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :