Refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Old-Wives

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Lac-Old-Wives est situé au sud-ouest de Régina, en Saskatchewan. Il préserve l'habitat d'oiseaux de rivage, de bernaches, d'oies et de cygnes.

À propos du refuge : Oiseaux migrateurs et especes sauvages

Établi à 35 km au sud-ouest de Moose Jaw, en Saskatchewan, le refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Old-Wives abrite une variété d’oiseaux de rivage, dont une grande partie de la population des pluviers siffleurs des Grandes Plaines.

Les oiseaux fréquemment observés au sein du refuge pendant les migrations printanières et automnales comprennent les espèces suivantes :

  • avocette d’Amérique
  • pluvier kildir
  • barge marbrée
  • bécasseau sanderling
  • maubèche semi-palmée
  • chevalier grivelé
  • chevalier semipalmé
  • phalarope de Wilson
Avocettes d’Amérique
Avocettes d’Amérique


Le lac Old Wives est une aire importante de reproduction et de mue pour un petit nombre de bernaches du Canada ainsi que pour les espèces suivantes :

  • canard colvert
  • canard chipeau
  • canard pilet
  • canard d’Amérique
  • fuligule à dos blanc
  • fuligule à tête rouge
  • petit fuligule
  • érismature rousse

Au printemps et à l’automne, de nombreuses espèces utilisent également ce site pour se reposer et se nourrir au cours de leur parcours migratoire. Celles-ci comprennent de grandes concentrations de canards ainsi qu’un plus petit nombre de bernaches du Canada, d’oies rieuses, d’oies des neiges et de cygnes siffleurs. En raison de son isolement géographique, l’île des Baies, l’une des îles du lac Old Wives, offre un habitat de nidification protégé pour les espèces suivantes :

  • pélican d’Amérique
  • bihoreau gris
  • grand héron
  • cormoran à aigrettes
  • grèbe élégant
  • goéland de Californie
  • goéland à bec cerclé
  • sterne pierregarin

Cette île est également protégée à titre de réserve de chasse par la province.

Le saviez-vous?

Le lac Old Wives a été nommé en l’honneur d’une ancienne légende crie. Bien qu’il existe plusieurs versions de cette légende, la plus connue d’entre elles raconte qu’un groupe de femmes âgées accompagnèrent des chasseurs de leur tribu à la recherche de nourriture pour leur communauté affamée. Après que le groupe de chasseurs découvrit et tua un buffle à proximité des rives du lac Old Wives, les vieilles femmes s’affairèrent à préparer la viande de l’animal chassé en vue de la rapporter à la maison. Alors qu’il s’apprêtait à quitter l’endroit, le groupe de chasseurs fût surpris par un groupe de guerriers de la tribu des Pieds-Noirs. Afin de sauver leur famille et leur communauté, ces femmes courageuses se sacrifièrent en faisant diversion et en permettant aux chasseurs de s’enfuir et de rapporter la nourriture à la maison.

Paysage

Comme il s’agit d’un plan d’eau récepteur d’un grand bassin versant fermé, le lac Old Wives reçoit une grande partie de ses eaux par le ruissellement des terrains plus élevés qui l’entourent. Étant donné l’absence d’un ruisseau de déversement, les minéraux dans le lac Old Wives se sont concentrés au fil du temps, ce qui s’est traduit par une augmentation du niveau de salinité. Les niveaux de salinité actuels sont trop élevés pour abriter des poissons ou même de nombreuses plantes aquatiques. Le mouvement des vagues dans le lac contribue à la formation de plages de gravier sablonneux le long des 70 km de rivage et ne permet pas vraiment l’établissement d’une vie végétale. Les fluctuations des niveaux d’eau entraînent également la formation de vastes étendues de vasières au cours des années de sécheresse. En fait, à la suite d’une période de sécheresse prolongée, le bassin du lac a tendance à complètement s’assécher. L’unique île permanente du lac, l’île des Baies, est composée de plantes herbacées tolérantes au sel, comme le disticlis dressé, l’agropyre à chaumes rudes et la salicorne rouge. Comme ce refuge est situé dans l’écorégion de prairies mixtes de la Saskatchewan, les terres entourant le lac sont principalement dominées de prairies mixtes indigènes avec une faible présence de cultures annuelles près de la rive.
 

Paysage
Paysage de la réserve d’oiseaux migrateurs du Lac-Old-Wives
 

Le saviez-vous?

Le niveau de salinité est si élevé dans le lac Old Wives que, durant les années 1950 et 1960, on y récoltait du sulfate de sodium à des fins commerciales.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs du du Lac-Old-Wives
  • Description longue
    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Lac-Old-Wives par rapport à la Saskatchewan, à Dunkirk, à Isle of Bays, à Wood River et à Old Wives Lake. La carte indique les limites du refuge, qui renferme le Old Wives Lake et ses îles. Le ROM se situe entre les autoroutes 363 et 2. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Accès au refuge

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui du lac Old-Wives, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités et activités du site Web. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Old-Wives, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Old-Wives

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Saskatchewan
Latitude et longitude 50°04' N, 106°02' O
Taille 26 060 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1925
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) IV – Aire de gestion des habitats ou des espèces (disponible en anglais seulement)
Autres désignations
Type d’habitat principal Eaux libres et vasières (96 %), marais (3 %), îles de roches et de sable (1 %)
Espèces clés d’oiseaux Bernache du Canada, canard colvert, canard chipeau, canard pilet, canard d’Amérique, fuligule à dos blanc, fuligule à tête rouge, petit fuligule, érismature rousse, oie rieuse, oie des neiges, cygne siffleur, pélican d'Amérique, bihoreau gris, grand héron, cormorant à aigrettes, grèbe élégant, goéland de Californie, goéland à bec cerclé et sterne pierregarin
Autres espèces Oiseaux: Avocette d'Amérique, barge marbrée, pluvier kildir, chevalier semipalmé, chevalier grivelé, courlis à long bec, phalarope de Wilson, bécasseau de Wilson, pluvier argenté, pluvier semipalmé, grand chevalier, petit chevalier, barge hudsonienne, tourne-pierre à collier, bécasseau maubèche, bécasseau sanderling, phalarope à bec étroit, bécassin roux, bécasseau variable, bécasseau semipalmé, bécasseau minuscule, bécasseau à croupion blanc, bécasseau de Baird, bécasseau à poitrine cendrée, bécasseau à échasses, troglodyte des marais, paruline masquée, carouge à épaulettes et carouge à tête jaune
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Pluvier siffleur, courlis à long bec (Numenius americanus) et bécasseau maubèche
Organisme de gestion Service canadien de la faune
Propriétaire foncier Province de la Saskatchewan

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada
Service canadien de la faune
Aires protégées - Région des Prairies
115, chemin Perimeter
Saskatoon (Saskatchewan)  S7N 0X4

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Adresse électronique : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :