Refuge d'oiseaux migrateurs du Lac-Redberry

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Lac-Redberry est situé au nord-ouest de Saskatoon, Saskatchewan. Il offre un lieu de repos et d'alimentation pour beaucoup d'oiseaux, dont la grue blanche.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Redberry est situé à 11 km à l’est de Hafford, en Saskatchewan. Le lac constitue lui-même une halte migratoire automnale et printanière importante pour les oiseaux migrateurs.

Le cygne siffleur, la grue blanche, laquelle constitue une espèce gravement menacée, et environ 30 000 canards utilisent régulièrement le lac comme aire de repos et d’alimentation pendant leur parcours migratoire. La bernache du Canada utilise également le refuge durant la migration et un nombre croissant de bernaches nichent au lac Redberry et sur les terres environnantes. On a observé jusqu’à 20 couples de pluviers siffleurs sur les plages sablonneuses en bordure du lac. Les îles du lac Redberry abritent plusieurs grandes colonies d’oiseaux aquatiques. Celles-ci comprennent plus d’un millier de goélands de Californie et de goélands à bec cerclé, plusieurs centaines de pélicans d’Amérique, de sternes pierregrains et de macreuses brunes ainsi qu’une douzaine de cormorans à aigrettes, de grands hérons et de bihoreaux gris. Au total, 188 espèces d’oiseaux ont été relevées au sein du refuge, dont bon nombre d’entre elles nichent régulièrement dans la région.

Canards pilet
Canards pilet. Photo: Guy Lamarre

Paysage

Le lac Redberry constitue le plan d’eau récepteur d’un bassin fermé situé dans l’écorégion de la tremblaie-parc de la Saskatchewan. En l’occurrence, le niveau de salinité de l’eau du lac Redberry est parfois trop élevé pour abriter des populations de poissons ou de nombreuses plantes aquatiques submergées.
 

Le saviez-vous?

Un bassin versant, ou un bassin hydrographique, est une zone de terrain où converge l’eau de surface provenant de la pluie ou de la neige fondue. La plupart des bassins versants se jettent dans de grands plans d’eau, comme les rivières et, éventuellement, l’océan. Toutefois, un bassin versant fermé n’a aucune sortie d’eau, et celle-ci ne s’échappe donc que par évaporation ou infiltration. Lorsque l’eau s’échappe, les sels et les minéraux restent en place, ce pourquoi l’eau de ces types de plans d’eau devient salée. Dans certains cas, elle peut être beaucoup plus salée que l’océan.

Paysage
Un après-midi d’été au lac Redberry. Photo: Edward Pyle


Le long des rives du lac, les plages sablonneuses sont balayées par les vagues, ce qui empêche la présence de nombreux types de végétation. Lors des longues périodes de temps sec, les niveaux d’eau tendent à varier grandement, et certaines îles peuvent même se relier à la partie continentale. Il s’agit toutefois d’un phénomène rare. Ces îles sont dominées par des plantes herbacées tolérantes au sel, dont le distichlis dressé et la salicorne rouge, situées près de la rive. Dans la partie plus intérieure des îles se trouvent des arbustes, comme la groseille à maquereau et la shepherdie argentée, ainsi que le saule ainsi que de nombreuses espèces d’arbres. Le paysage entourant le lac et avoisinant la rive est composé principalement de collines onduleuses. Celles-ci alternent entre des prairies de fétuques sur les épaulements, des terres arbustives composées d’amélanchiers à feuilles d’aulne, de cerisiers de Virginie, de noisetiers à long bec et de cornouillers en milieu de pente et des forets de peupliers faux-trembles et de peupliers baumiers en bas de pente.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs du Lac-Redberry
  • Description longue
    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Lac-Redberry par rapport à la Saskatchewan, à Hafford, à Krydor, au lac Redberry, au lac Rabbit et au lacs Blaine. La carte indique les limites du refuge, qui renferme le lac Redberry. Le ROM se situe à l'est de l'autoroute 340 et au sud de l'autoroute 40. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Planifiez votre visite

Le lac Redberry et les terres qui l’entourent abritent une communauté agricole résidentielle, une marina et un centre d’interprétation de la réserve de la biosphère à l’extrémité nord-ouest du lac ainsi qu’un camp d’été sur la rive est.

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui du lac Redberry, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Comme certaines terres entourant le lac Redberry constituent des propriétés privées, veuillez vous assurer d’obtenir la permission du propriétaire avant d’y mettre les pieds. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Redberry, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs du Lac-Redberry

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Saskatchewan
Latitude et longitude 52°39' N, 107°12' O
Taille 6 395 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1925
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) II – Parc national (disponible en anglais seulement)
Autres désignations Zone importante pour la conservation des oiseaux du lac Redberry
Réserve de la biosphère du lac Redberry
Type d’habitat principal Eau libre (95 %), graminées/arbustes/arbres – îles (1 %), marais (4 %)
Espèces clés d’oiseaux Canard colvert, canard pilet, bernache du Canada, cygne siffleur, grue blanche, faucon pèlerin, pluvier siffleur et pélican d’Amérique
Autres espèces Oiseaux : Cormoran à aigrettes, goélands de Californie, goélands à bec cerclé, sterne pierregarin, macreuse brune, petit fuligule, plongeon huard, grèbe à bec bigarré, grèbe esclavon, grèbe à cou noir, grèbe jougris, grèbe élégant, mouette de Bonaparte, bruants, hirondelle rustique, jaseur d'Amérique, paruline jaune, carouge à épaulettes, quiscale de Brewer, sturnelle de l'ouest, tyran tritri, alouette hausse-col, chardonneret jaune, grand héron, bihoreau gris, chevalier grivelé, pluvier kildir, avocette d'Amérique, chevalier semipalmé, maubèche des champs, barge marbrée, bécasseau de Wilson, et phalarope de Wilson
Mammifères : Cerf de Virginie, spermophile, coyote, renard roux et blaireau
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Grue blanche (grus americana), faucon pèlerin (Falco peregrinus anatum/tundrius) et pluvier siffleur (sous-espèce circumcinctus)
Organisme de gestion Service canadien de la faune
Propriétaire foncier Province de la Saskatchewan

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada
Service canadien de la faune
Aires protégées - Région des Prairies
115, chemin Perimeter
Saskatoon (Saskatchewan)  S7N 0X4

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Adresse électronique : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Détails de la page

Date de modification :