Refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Mont-Saint-Hilaire est situé à l'est de l'île de Montréal, au Québec. Il préserve un habitat de qualité pour beaucoup d'oiseaux chanteurs et de rapaces qui y vivent à l'année.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Situé en Montérégie, près de la ville de Mont-Saint-Hilaire, le refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire a été créé en 1960 afin de protéger les nombreux oiseaux qui y nichent.

Environ 80 espèces d’oiseaux nichent dans le refuge, et bon nombre d’entre eux y passent l’hiver. On peut y observer notamment le martin-pêcheur d’Amérique, le pioui de l’est, le moucherolle tchébec, le moucherolle phébi, le tyran huppé, le tyran tritri, le troglodyte familier, le troglodyte des forêts, le merlebleu de l’est, le jaseur d’Amérique et diverses espèces de viréos, de parulines et de bruants. On peut également observer les rapaces suivants qui nichent dans la région du mont Saint-Hilaire :

  • busard Saint-Martin
  • épervier brun
  • crécerelle d’Amérique
  • chouette rayée
  • grand-duc d’Amérique
  • faucon pèlerin
Faucon pèlerin. Photo : Benoît Audet

Des bernaches du Canada et plusieurs autres espèces de sauvagine se rassemblent par centaines au lac Hertel durant leur migration d’automne.

Le saviez-vous?

Le tyran tritri doit son nom à sa nature agressive. Durant sa période de nidification, il adopte un comportement très agressif, même envers de grands oiseaux. Il réussit parfois à se poser sur le dos d’un intrus pour le frapper sur la tête à coups de bec.

Paysage

Le refuge de 985 hectares est dominé par la masse imposante du mont Saint-Hilaire qui se dresse à une hauteur de 400 mètres au-dessus de la rivière Richelieu. Le caractère distinctif du refuge est attribuable en partie aux vestiges de forêts anciennes. Ces vestiges ainsi que les 540 espèces de plantes supérieures, dont certaines ne se trouvent nulle part ailleurs dans les environs, et la grande diversité d’espèces animales font du refuge un site unique dans la région.

Refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire. Photo: Vincent Carignan

Si la majeure partie du refuge est couverte d’arbres, les espèces présentes varient selon l’emplacement et l’humidité du sol. Ainsi, les sommets et les pentes abruptes sont dominés par l’érable à sucre, des chênes et des bosquets de pins, tandis que les endroits moins élevés au sol plus humide abritent surtout des peuplements mélangés composés d’érable à sucre, de hêtre à grandes feuilles, de bouleau jaune et de tilleul d’Amérique. Le long des ruisseaux et autour du lac Hertel, la forêt est dominée par le frêne, l’érable rouge, le bouleau jaune et la pruche du Canada. D’autres résineux, notamment le pin rouge, le thuya occidental et, dans une moindre mesure, l’épinette blanche se mêlent parfois aux feuillus.

Carte du refuge

Carte du ROM de Mont Saint-Hilaire
Description longue

Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Mont-Saint-Hilaire par rapport au Québec, à Mont-Saint-Hilaire, à Saint-Jean-Baptiste et la rivière Richelieu. La carte indique les limites du refuge Le ROM se situe au sud-est de laroute 116. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes et les routes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge au Canada.

Accès au refuge

Les refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui du Mont Saint-Hilaire, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger les habitats du refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de préserver la faune qui y vit. N’oubliez pas que les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités autorisées dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la page Gestion et activités du site Web. Pour en savoir plus sur le refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Faits saillants concernant le refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire

Tableau sommaire
Désignation de l'aire protégée Refuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoire Québec
Latitude/longitude 45° 33' 00" N 73° 09' 00" O
Superficie en hectares (ha) 985 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1960
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour laconservation de la nature (UICN) Monument ou élément naturel (III) (en Anglais seulement)
Désignations supplémentaires
  • Réserve de la biosphère du Mont-Saint-Hilaire
  • Réserve naturelle en milieu privé
Type d'habitat principal Forêts, lac
Espèces clés d'oiseaux Faucon pèlerin, paruline azurée et grand pic.
Autres espèces Oiseaux : Busard Saint-Martin, épervier brun, crécerelle d'Amérique, chouette rayée, grand-duc d'Amérique, martin-pêcheur d'Amérique, pioui de l'est, moucherolle tchébec, moucherolle phébi, tyran huppé, tyran tritri, troglodyte familier, troglodyte des forêts, merlebleu de l'est, jaseur d'Amérique.

Amphibiens et reptiles : Couleuvre rayée, couleuvre à collier, tortue serpentine, salamandre à points bleus, grenouille des bois.

Mammifère : Moufette rayée, renard roux, raton laveur, porc-épic, rat musqué, écureuil roux, tamia rayé, cerf de Virginie

Plantes : érable à sucre, tilleul d'Amérique, bouleau jaune, hêtre à grandes feuilles, frêne sp., érable rouge, pruche du Canada, pin blanc, pin rouge, thuya occidental et épinette blanche
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Faucon pèlerin sous-espèces anatum/tundrius et paruline azurée
Organisme de gestion Service canadien de la faune, Région du Québec

Lien connexe

Refuge d’oiseaux migrateurs du Mont-Saint-Hilaire sur Google Maps (Google Maps est une source d'information complémentaire qui aide à situer le refuge d’oiseaux migrateurs et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.)

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada – Région du Québec
Service canadien de la faune
Section Aires protégées
801-1550, avenue d’Estimauville
Québec (Québec)
G1J 0C3

Numéro sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :