Refuge d'oiseaux migrateurs de Port-Joli

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Port-Joli est situé sur la côte sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Il offre un habitat idéal pour le repos et la reproduction de la sauvagine.

Importance du refuge : Oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs de Port-Joli, situé dans la région des basses terres côtières de la Nouvelle-Écosse, est un lieu important pour de nombreuses espèces, dont la bernache du Canada et le canard noir. Conjointement à deux autres refuges d’oiseaux migrateurs situés à proximité, les refuges de Port-L’Hebert et de la Rivière-du-Sable, ils accueillent entre 4 000 et 5 000 bernaches du Canada chaque année, ce qui représente plus de 40 p. cent des oiseaux de cette espèce qui hivernent dans les provinces de l’Atlantique. Ces chiffres varient en fonction des conditions climatiques, car les bernaches sont souvent plus dispersées pendant les hivers doux lorsque les plus petits plans d’eau environnants demeurent libres de glace.

Les canards noirs sont également présents en grand nombre dans ce refuge, excédant parfois 1 000 oiseaux lors des mois d’automne et d’hiver lorsqu’ils sont attirés par les riches lits de zostères marines. Pendant la migration d’automne, plus de 1 000 sarcelles à ailes vertes se nourrissent dans les eaux peu profondes du havre de Port Joli pendant la journée, puis, à l’instar d’un plus petit nombre de canards pilets, rejoignent le lac Louis situé à proximité lorsque la nuit tombe. À la fin de l’automne, plusieurs espèces de canards plongeurs (des canards qui plongent en dessous de la surface de l’eau pour se nourrir), notamment le garrot à œil d’or, le petit garrot, des fuligules, des macreuses et des harles, arrivent au refuge et y restent en petits nombres tout au long de l'hiver.

Canards noirs qui hivernent
Des canards noirs qui hivernent au lac Robertson dans le refuge d’oiseaux migrateurs de Port-Joli. Photo : Colin MacKinnon

Paysage

Ce refuge couvre une zone de 280 ha caractérisée par de basses collines et des crêtes, avec des lacs, des tourbières et de grands bras de mer côtiers. Le bras côtier de Port Joli s’étend sur 10 km de longueur et varie en largeur entre 1 et 4 km. Le refuge est situé au point le plus intérieur du bras côtier. Comme les eaux du refuge sont très peu profondes et que la marée varie entre 1,2 et 2,4 m, de vastes zones de boue et de sable sont exposées à marée basse. Une petite bande de marais salés est également située entre le littoral rocheux et la limite de la zone de vasières dans certains endroits. On trouve plusieurs petites corniches et îlots rocheux au sein du refuge.

Paysage
Paysage du refuge d’oiseaux migrateurs de Port-Joli. Photo : Andrew Macfarlane
 

Le saviez-vous?

Le canard noir cherche à retourner chaque année aux mêmes marais, même si les vasières sont gelées, il risque de mourir de faim plutôt que de migrer plus au sud.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs de Port-Joli
  • Description longue

    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Port-Joli par rapport à la Nouvelle-Écosse, à Port Joli et à la ville de Port Joli. La carte indique les limites du refuge, qui renferme la partie nord de Port Joli ainsi que la bordure des terres avoisinantes. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les zones intertidales, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un encart sur la carte montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Accès au refuge

Les refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui de Port-Joli, sont établis à la grandeur du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs durant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges soient utilisés par les oiseaux pour s’alimenter, se reposer ou nicher, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. N’oubliez pas que les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le refuge d’oiseaux migrateurs de Port-Joli, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs de Port-Joli

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Nouvelle-Écosse
Latitude et longitude 43° 52' N, 64° 55' O
Taille 280 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1941
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Réserve naturelle intégrale (disponible en anglais seulement)
Autre désignation Fait partie de la zone importante pour la conservation des oiseaux de la rive sud (secteur Port Joli) de la Nouvelle-Écosse
Type d’habitat principal Estuaire peu profond et battures (80 %), marais salés (5 %), forêt mixte de seconde venue (15 %)
Espèces clés d’oiseaux Bernache du Canada, canard noir, sarcelle à ailes vertes, canard pilet, garrot à œil d’or (disponible en anglais seulement), petit garrot, fuligule milouinan (disponible en anglais seulement), macreuses et harles
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune – région de l’Atlantique
Propriétaires fonciers Service canadien de la faune, province de la Nouvelle-Écosse et propriétaire privé

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Atlantique
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
17, allée Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick) E4L 1G6

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :