Refuge d’oiseaux migrateurs de Red Deer

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Red Deer est situé à Red Deer, Alberta. Il préserve un lieu où beaucoup d'espèces de la sauvagine viennent faire leur nid.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs de Red Deer, connu localement sous le nom du refuge des lacs Gaetz, est situé dans la ville de Red Deer et est le plus ancien refuge d’oiseaux migrateurs fédéral en Alberta. L’idée de créer un refuge sur ces terres a été proposée à l’origine par la section locale de l’Alberta Natural History Society. Celle-ci a suggéré au propriétaire des terres à l’époque, M. J. J. Gaetz, de mettre de côté une grande partie de sa propriété et de permettre qu’on la désigne comme aire protégée. Pendant la période où il possédait ces terres, de nombreux promoteurs et entreprises de bois ont fait des démarches auprès de M. J. J. Gaetz. Cependant, il a choisi de conserver cette aire pour la faune et la communauté. Après sa mort, l’aire protégée a été laissée entre les mains de la province.

Canards mallards
Canards mallards


Ce refuge a été établi pour partiellement englober deux lacs en croissant où plusieurs espèces de sauvagines nichent. En voici des exemples :

  • canard colvert
  • canard chipeau
  • canard d’Amérique
  • canard souchet
  • fuligule à dos blanc
  • fuligule à tête rouge
  • petit fuligule
  • garrot à œil d’or
  • petit garrot
  • érismature rousse
  • bernache du Canada
  • sarcelle à ailes bleues
  • sarcelle à ailes vertes

Le saviez-vous?

Un lac en croissant est créé lorsqu’une rivière sinueuse contourne l’une de ses courbes pour trouver une voie plus courte et plus droite. La section en forme de U de la rivière devient alors un plan d’eau courbé distinct. Dans le refuge d’oiseaux migrateurs de Red Deer, les deux lacs en croissant faisaient autrefois partie de la rivière Red Deer.

Couple de canards d’Amérique
Couple de canards d’Amérique


D’autres oiseaux aquatiques utilisent aussi le refuge, mais n’y nichent pas. En voici des exemples :

  • grèbe esclavon
  • grèbe à cou noir
  • grèbe à bec bigarré
  • grèbe jougris
  • grèbe élégant
  • butor d’Amérique
  • grand Héron
  • goéland de Californie
  • goéland à bec cerclé
  • mouette de Franklin
  • bécassine de Wilson
  • pluvier kildir
  • chevalier grivelé
  • chevalier solitaire
  • phalarope de Wilson
  • avocette d’Amérique
  • sterne pierregarin
  • guifette noire

Paysage

Le refuge, situé dans l’écorégion de forêts-parcs à trembles de l’Alberta ou écozone des Prairies, est composé d’habitats renfermant une végétation de peupliers, d’épinettes, d’arbustes et de milieux humides qui attirent diverses espèces de passereaux, communément appelés oiseaux chanteurs, de tétras, de faucons, de hiboux, ainsi que plusieurs espèces de mammifères.

Depuis la création du refuge, la ville de Red Deer a continué de grandir. L’aire naturelle dans laquelle se trouve le refuge est désormais bordée de tous côtés par des subdivisions relativement récentes. Certaines de ces subdivisions ainsi qu’un cimetière urbain sont situés à l’intérieur même du refuge. Le refuge, qui est maintenant considéré comme un refuge urbain, appartient à la province de l’Alberta, à la ville de Red Deer ainsi qu’à des propriétaires privés.

La végétation des terres entre les deux lacs en croissant est principalement composée de trembles et de peupliers baumiers avec des cornouillers stolonifères, des rosiers sauvages et des symphorines rivicoles poussant plus près du sol. Les pentes les plus abruptes en amont des lacs sont principalement dominées par l’épinette blanche, alors que les pentes moins abruptes sont couvertes par un boisé mixte composé surtout de peupliers baumiers. L’extrémité nord des lacs est quant à elle prédominée par des prés de carex. Les lacs sont peu profonds, mais ils sont alimentés par un ruisseau permanent au sud-ouest et par un écoulement souterrain provenant des hautes terres à l’est. La végétation aquatique du lac est composée notamment de potamots et de lenticules mineures, tandis que les rives sont couvertes de massettes.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs de Red Deer
Description longue

Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Red Deer par rapport à l'Alberta, à Red Deer, à la rivière Red Deer et aux lacs Gaetz. La carte indique les limites du refuge, qui forme une grande zone rectangulaire incluant un lac en entier et la moitier du second. La partie nord du ROM est traversée d'ouest en est par l'autoroute 11. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Accès au refuge

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui de Red Deer, sont établis partout au pays afin de protéger les oiseaux migrateurs lors de périodes cruciales de leur cycle vital. Que ces aires soient utilisées pour l’alimentation, le repos ou la nidification, elles jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur ce qui est permis dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez visiter la section Gestion et activités du site Web. Pour en savoir plus sur le refuge d’oiseaux migrateurs de Red Deer, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Faits saillants sur le refuge d’oiseaux migrateurs de Red Deer

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Alberta
Latitude et longitude 52°17' N, 113°46' O
Superficie 130 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1924
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Sans objet
Désignations supplémentaires Aucune
Type d’habitat principal Terres humides (12 %), arbustes/arbres (73 %), terres cultivées (11 %), espace paysager/cimetière (4 %)
Principales espèces d’oiseaux Aucune
Autres espèces Oiseaux : Canard colvert, canard chipeau, sarcelle à ailes bleues, sarcelle d'hiver, canard d’Amérique, canard souchet, fuligule à dos blanc, fuligule à tête rouge, petit fuligule, garrot à œil d’or, petit garrot, érismature rousse, bernache du Canada, grèbe esclavon, grèbe à cou noir, grèbe à bec bigarré, grèbe jougris, grèbe élégant, butor d’Amérique, grand héron, goéland de Californie, goéland à bec cerclé, mouette de Franklin, bécassine de Wilson, pluvier kildir, chevalier grivelé, chevalier solitaire, phalarope de Wilson, avocette d’Amérique, sterne pierregarin et guifette noire
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, région des Prairies et du Nord
Propriétaires fonciers Propriétaires privés, Ville de Red Deer et province de l’Alberta

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada – Région des prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d’intendance
Bureaux Eastgate
9250, 49e Avenue
Edmonton (Alberta)  T6B 1K5

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :