Refuge d’oiseaux migrateurs du Réservoir-Val-Marie

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Réservoir-Val-Marie est situé au sud de Swift Current, en Saskatchewan. Il offre un habitat où beaucoup d'oiseaux peuvent se reposer, se nourrir et  nicher.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Établi à 10 km au nord-ouest de Val Marie, le refuge d’oiseaux migrateurs du Réservoir-Val-Marie fait partie du pâturage communautaire local et est situé dans l’écorégion des prairies mixtes de la Saskatchewan. Ce refuge figure parmi les cinq refuges créés le 3 novembre 1948 afin de remplacer cinq autres refuges qui ne convenaient plus comme habitat de la sauvagine en raison de la sécheresse. Ce réservoir constitue une aire importante d’alimentation et de repos au printemps et en automne pour la bernache du Canada et les canards, particulièrement lors des périodes de sécheresse, car il est le seul grand plan d’eau permanent dans la région.
 
Goéland à bec cerclé
Goéland à bec cerclé


Bien que le réservoir abrite plusieurs centaines de canards et d’oies pendant les saisons de reproduction et de mue, les canards barboteurs et les bernaches du Canada ne produisent généralement qu’un nombre modéré de couvées chaque année. Les oiseaux nicheurs coloniaux utilisent également les îles au sein du refuge; ceux-ci comprennent les espèces suivantes :

  • cormoran à aigrettes
  • grand héron
  • bihoreau gris
  • goéland à bec cerclé
  • goéland de Californie
  • sterne pierregarin

Les pélicans d’Amérique, les goélands de Franklin et les guifettes noires utilisent également la région pendant l’été, mais ne semblent pas s’y reproduire.

Grand héron
Grand héron

Paysage

Le réservoir Val-Marie, également appelé le lac Newton, existe en raison d’un barrage de l’Administration du rétablissement agricole des Prairies qui a été construit en 1937. Les niveaux d’eau du réservoir fluctuent souvent en raison de la grande demande en eau d’irrigation pour les cultures fourragères.

Durant les années de précipitation moyenne ou inférieure à la moyenne, de vastes étendues de vasières se forment vers le milieu de l’été entre la rive rocheuse et sablonneuse et l’eau. Les niveaux d’eau changeants ont également une incidence sur les îles situées dans le réservoir. Le nombre et la taille des nombreuses petites îles et péninsules qui se trouvent dans la partie nord-ouest du réservoir fluctuent selon les augmentations et les diminutions des niveaux d’eau.

Une grande partie de la végétation émergente de ce plan d’eau se trouve à l’extrémité nord-ouest où se déverse la rivière Frenchman et la végétation aquatique du réservoir est composée en grande partie de lits de potamots et de myriophylles. Les terres entourant l’eau sont composées presque entièrement de prairies indigènes et la moitié ouest du rivage, ainsi qu’une section de 50 à 200 m de terres adjacentes, sont clôturées afin d’exclure le pâturage du bétail.

Le saviez-vous?

L’Administration du rétablissement agricole des Prairies a été créée en 1935 à la suite de sécheresses désastreuses qui sont survenues dans les Prairies et qui ont forcé de nombreux agriculteurs à abandonner leurs terres. L’objectif de cet organisme était de trouver des solutions aux problèmes d’érosion du sol et au manque de ressources en eau pour le développement de l’agriculture. Très peu de communautés des Prairies ont profité de ses activités.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs du Réservoir-Val-Marie
  • Description longue
    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) du Réservoir-Val-Marie par rapport à la Saskatchewan, au lac Newton et à la rivière Frenchman. La carte indique les limites du refuge, qui renferme la majeure partie du lac Newton. Le ROM se situe à l'ouest de l'autoroute 4. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Accès au refuge

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui du réservoir Val-Marie, sont créés dans l’ensemble du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs pendant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges servent de lieu d’alimentation, de repos ou de nidification, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces d’oiseaux. L’accès du public à ce site est réservé à la discrétion du propriétaire foncier, Agriculture et Agroalimentaire Canada. Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le refuge d’oiseaux migrateurs du Réservoir-Val-Marie, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs du Réservoir-Val-Marie

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Saskatchewan
Latitude et longitude 49°19' N, 107°50' O
Taille 505 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1948
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) V – Paysage terrestre ou marin protégé (disponible en anglais seulement)
Autres désignations Aucune
Type d’habitat principal Eaux libres et vasières (90 %), marais (9 %), îles (1 %)
Espèces clés d’oiseaux Canards, bernache du Canada, cormoran à aigrettes, grand héron, goéland à bec cerclé, goéland de Californie, sterne pierregarin, pélican d'Amérique, bihoreau gris, mouette de Franklin, guifette noire et pluvier kildir
Autres espèces Oiseaux : Avocette d'Amérique, chevalier grivelé, barge marbrée et phalarope de Wilson
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune
Propriétaire foncier Agriculture et Agroalimentaire Canada

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada
Service canadien de la faune
Aires protégées – Région des Prairies
115, chemin Perimeter
Saskatoon (Saskatchewan)  S7N 0X4

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Adresse électronique : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :