Refuge d'oiseaux migrateurs de la rivière Nechako

Bernaches du Canada en vol
Photo : © Thinkstockphotos.ca. Bernaches du Canada en vol.

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de la rivière Nechako est situé dans les limites de la ville de Vanderhoof, 97 km à l'ouest de Prince George (Colombie-Britannique). Le refuge se trouve dans le lit de la rivière Nechako au centre de la Colombie-Britannique. Les arbres typiques de la région sont le tremble, le pin tordu et le douglas de Menzies. Dans les forêts ouvertes, le sous-étage est constitué de saules et de shépherdies du Canada. Les prairies ouvertes sont courantes dans la région en raison des incendies, tandis que les îles à l'intérieur du refuge sont façonnées par les variations annuelles des débits fluviaux. Les forts débits et la lourde couverture de glace ont tendance à racler certaines barres exemptes de végétation; d'autres barres plus élevées sont recouvertes d'une végétation de saules et d'aulnes. Les îles stables grandissent dans des forêts de peupliers, de faux-trembles et d'épinettes blanches. Aucun marais ne s'est développé dans le refuge, mais on trouve de la végétation de carex de marais dans le périmètre humide des îles, et des renoncules aquatiques , des myriophylles et des potamots dans les eaux tranquilles peu profondes.

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs

Les îles de la rivière Nechako près de Vanderhoof, en Colombie-Britannique, ont traditionnellement attiré un très grand nombre de Bernaches du Canada migratrices au printemps. Les oiseaux se servent de la zone pour se reposer et ingérer des graviers (pour aider la digestion) avant de se déplacer dans leurs aires de reproduction. On estime à environ 50 000 à 75 000 le nombre d'oies qui migrent au printemps en passant par la vallée de l'Okanagan en direction du lac Williams. Plus de 20 000 Bernaches du Canada ont été observées dans le refuge à la fin des années 1960. Ces chiffres ont diminué de façon constante au cours des dix années suivantes, mais ont partiellement augmenté une fois de plus à la fin des années 1970.

Accès et activités

Les ROM ont pour objet la protection et la conservation des oiseaux migrateurs. Les activités qui pourraient nuire aux oiseaux migrateurs, à leurs nids ou à leurs œufs sont interdites.

Les ROM ont pu, et c'est encore le cas aujourd'hui, être créés sur des terres territoriales, fédérales et privées. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres.

Dans les ROM situés sur le territoire domanial fédéral, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la gestion et de la protection des oiseaux migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de l'habitat. Dans les ROM situés sur le territoire domanial provincial, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids, tandis que le garde-chasse en chef de la province est responsable de la gestion de l'habitat. Dans les ROM situés sur des terres de propriété privée ou municipale, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids et la gestion de l'habitat relève du propriétaire des terres.

Les interdictions générales relatives au Règlement sur les refuges d'oiseaux migrateurs s'appliquent au ROM de la rivière Nechako : à moins de détenir un permis délivré par Environnement et Changement climatique Canada ou que la réglementation l'autorise spécifiquement, la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite et nul ne peut déranger, détruire ou prendre leurs nids, et nul ne peut avoir en sa possession un oiseau migrateur vivant ou mort, ou le nid ou l'œuf d'un oiseau migrateur. La possession d'armes à feu ou d'engin de chasse est interdite et les chiens et les chats ne doivent pas être laissés en liberté.

Des interdictions ou restrictions d'accès imposées par les propriétaires fonciers du ROM (province de la Colombie-Britannique - en anglais seulement et privés) peuvent aussi s'appliquer.

Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur l'accès, les activités et les permis dans les ROM, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web Refuges d'oiseaux migrateurs. Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur les aires protégées d'Environnement et Changement climatique Canada, veuillez communiquer avec le bureau régional.

Il est entendu que le présent document ne porte pas atteinte à la protection des droits existants -- ancestraux ou issus de traités -- des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

Carte du refuge

  • Carte des limites du refuge d'oiseaux migrateurs de la rivière Nechako
Description longue pour la Carte

Carte indiquant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs de la rivière Nechako par rapport à la Colombie-Britannique et à la rivière Nechako. La carte indique les limites du refuge, qui renferme une partie de la rivière Nechako, ainsi que ses îles et une petite parcelle de terres adjacentes. L'échelle de la carte est en centaines de mètres.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer le refuge d'oiseaux migrateurs de la rivière Nechako (en anglais seulement). Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site

Tableau sommaire

Tableau sommaire du refuge d'oiseaux migrateurs de la rivière Nechako
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée Refuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoire Colombie-Britannique
Latitude/longitude 54° 01' N, 124° 02' O
Superficie en hectares (ha) 183 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1944
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) N/A
Désignations supplémentaires Aucune
Type d'habitat principal Rivière ouverte (65 %), eaux arrêtées peu profondes (20 %), îles avec arbustes riverains (15 %), barres de gravier/limon (environ 1 %)
Espèces clés d'oiseaux Bernache du Canada
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, région du Pacifique et du Yukon
Propriétaires des terres Province de la Colombie-Britannique et propriétaire privé

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région du Pacifique et du Yukon
Service canadien de la faune
Conservation des écosystèmes
5421, chemin Robertson
Delta (Colombie-Britannique)
V4K 3N2
Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :