Refuge d’oiseaux migrateurs de Saint-Vallier

Photo de Grandes Oies des neiges
Photo : © Fabrice Kerleau. Grandes Oies des neiges.

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Saint-Vallier est situé sur la rive sud de l'estuaire du St-Laurent, à proximité de la municipalité de Saint-Vallier. Ce refuge englobe une petite baie appelée anse de Saint-Vallier. La totalité du site est recouverte d'eau à marée haute.

Ce refuge de 356 hectares a été créé en 1986 dans le but de protéger une aire importante de migration pour la Grande Oie des neiges et la Bernache du Canada, pour diverses espèces de canards barboteurs et plongeurs, ainsi que pour un bon nombre de limicoles.

La vase et les affleurements rocheux couvrent la majeure partie de la superficie du refuge. Une herbaçaie à dominance de scirpe d'Amérique occupe le reste du refuge, accompagnée des espèces suivantes : zizanie aquatique, sagittaire graminoïde, sagittaire rigide, sagittaire cunéaire, berle douce, eupatoire perfoliée, léersie faux-riz, deschampsie cespiteuse et élécharide sp. Certaines espèces telles que le scirpe vigoureux, le rubanier à gros fruits, la spartine pectinée, l'eupatoire maculée, la salicaire pourpre, la glycérie boréale, le roseau commun et certaines espèces de carex peuvent s'observer à la limite sud du refuge.

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs

La Grande Oie des neiges fréquente le refuge en grand nombre; on y a déjà dénombré plus de 60 000 individus.

À l'automne, on peut compter plus de 5 000 Bernaches du Canada et quelques milliers de canards barboteurs, dont le Canard noir, et de canards plongeurs, comme certaines espèces de harles et de fuligules.

Ce ROM abrite également de nombreux limicoles au printemps et à l'automne. Il figure d'ailleurs parmi les sites les plus importants au Québec pour ce groupe d'oiseaux. Le Bécasseau semipalmé, le Bécasseau variable et le Bécasseau minuscule sont les espèces les mieux représentées avec quelques milliers ou quelques centaines d'individus selon le cas. Le Pluvier kildir, le Pluvier argenté, le Chevalier grivelé, le Petit Chevalier, le Grand Chevalier ainsi que le Bécasseau à croupion blanc font aussi partie des espèces qui sont observées dans ce refuge.


Accès et activités

Les ROM ont pour objet la protection et la conservation des oiseaux migrateurs. Les activités qui pourraient nuire aux oiseaux migrateurs, à leurs nids ou à leurs œufs sont interdites.

Les ROM ont pu, et c'est encore le cas aujourd'hui, être créés sur des terres de propriété privée, provinciale, territoriale ou fédérale. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres.

Dans les ROM situés sur le territoire domanial fédéral, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la gestion et de la protection des oiseaux migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de l'habitat. Dans les ROM situés sur le territoire domanial provincial, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids, tandis que le garde chasse en chef de la province est responsable de la gestion de l'habitat. Dans les ROM situés sur des terres de propriété privée ou municipale, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids et la gestion de l'habitat relève du propriétaire des terres.

Les interdictions générales relatives au Règlement sur les refuges d'oiseaux migrateurs s'appliquent au ROM de Saint-Vallier : à moins de détenir un permis délivré par Environnement et Changement climatique Canada ou que la réglementation l'autorise spécifiquement, la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite et nul ne peut déranger, détruire ou prendre leurs nids, et nul ne peut avoir en sa possession un oiseau migrateur vivant ou mort, ou le nid ou l'œuf d'un oiseau migrateur. La possession d'armes à feu ou d'engin de chasse est interdite et les chiens et les chats ne doivent pas être laissés en liberté.

Des interdictions ou des restrictions d'accès par le ou les propriétaires des terres incluses dans ce ROM peuvent également s'appliquer.

Pour obtenir plus d'information concernant l'accès, les activités interdites et les permis dans les ROM, consultez la page Gestion et activités de la section Refuges d'oiseaux migrateurs. De plus amples informations sur les aires protégées administrées par Environnement et Changement climatique Canada au Québec peuvent être obtenues en communiquant avec le bureau de la région.

Il est entendu que ce document ne porte pas atteinte à la protection des droits existants -- ancestraux ou issus de traités -- des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

Carte du refuge

  • Carte du Refuge d'oiseaux migrateurs de Saint-Vallier
Description longue pour la Carte

Carte indiquant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs de Saint-Vallier par rapport au Québec, à Saint-Vallier, à l'Anse de Saint-Vallier et au fleuve Saint-Laurent. La carte indique les

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer le refuge d'oiseaux migrateurs de Saint-Vallier. Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire du Refuge d'oiseaux migrateurs de Saint-Vallier
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée Refuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoire Québec
Latitude/longitude 46° 53' 30" N 70° 51' 00" O
Superficie en hectares (ha) 356
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1986
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) III - Monument ou élément naturel
Désignations supplémentaires Zone importante pour la conservation des oiseaux de Saint-Vallier
Type d'habitat principal Vase et affleurements rocheux, herbaçaie à dominance de Scirpe d'Amérique
Espèces clés d'oiseaux

Grande Oie des neiges et Bécasseau semipalmé


Autres espèces

Oiseaux : Bernache du Canada, Canard noir, Fuligule milouinan, Petit fuligule, Bécasseau minuscule, Bécasseau à croupion blanc, Pluvier kildir, Pluvier argenté, Chevalier grivelé, Petit Chevalier, Grand Chevalier

Plantes: scirpe d'Amérique, zizanie aquatique, sagittaire graminoïde, sagittaire rigide, sagittaire cunéaire, berle douce, eupatoire perfoliée, léersie faux-riz, deschampsie cespiteuse, éléocharide sp., scirpe valide, rubanier à gros fruits, spartine pectinée, eupatoire maculée, salicaire pourpre, glycérie boréale, roseau commun

Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune, Région du Québec

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - région du Québec
Service canadien de la faune
Unité des Aires protégées
801-1550, avenue d'Estimauville
Québec (Québec) G1J 0C3
Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :