Refuge d’oiseaux migrateurs de Sutherland

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Sutherland est situé à Saskatoon, en Saskatchewan. Il préserve un habitat important pour beaucoup de canards, de cygnes et d'oies.

Importance du refuge : oiseaux migrateurs et espèces sauvages

Le refuge d’oiseaux migrateurs de Sutherland a été créé le 5 mai 1925 dans la ville de Saskatoon, en Saskatchewan. Le refuge englobait à l’époque une station de foresterie fédérale qui produisait des arbres servant de brise-vent agricoles. La station de foresterie fédérale a continué ses activités jusqu’en 1965, lorsque la moitié de la propriété a été transférée à la ville de Saskatoon pour être utilisée comme un parc, et l’autre moitié est devenue un centre de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. À présent, le refuge comprend un parc et un zoo, connus localement sous le nom du Parc de la ferme forestière, ainsi qu’un centre de recherche sur les cultures agricoles.

Bien que quelques espèces sauvages de la sauvagine utilisent le refuge d’oiseaux migrateurs, d’autres espèces indigènes et exotiques de la sauvagine sont captives, dont des canards, des oies et des cygnes, et occupent les étangs du zoo. D’autres types d’oiseaux sauvages sont observés dans le refuge et la zone environnante; la majorité d’entre eux sont des espèces génériques, qui se trouvent fréquemment dans les zones urbaines des provinces des Prairies, dont les espèces suivantes :

  • oiseaux de rivage
  • goélands et mouettes
  • bruants
  • hirondelles
  • tyrans
  • parulines
  • carouges
  • pics
  • mésanges
  • gros-becs
  • rapaces diurnes
  • rapaces nocturnes
Mésange à tête noire
Mésange à tête noire. Photo: Guy Lamarre

Paysage

Seulement une petite quantité de végétation naturelle demeure dans le refuge et, à l’exception d’environ 7 ha de graminées et d’arbustes indigènes poussant à l’intérieur des limites du zoo, une grande partie du paysage du parc de la Ferme forestière est composée de pelouses impeccables ornées d’arbres et d’arbustes exotiques. Deux grands étangs artificiels sont entretenus dans la section zoo du parc, et les îles artificielles que renferment ceux-ci sont composées de graminées, de plantes herbacées, d’arbustes et d’arbres. Le centre de recherche agricole comprend surtout des terres cultivées, un grand nombre de champs de brise-vents et des arbres le long du périmètre ainsi que plusieurs édifices. La ville de Saskatoon a récemment commencé à convertir certaines terres du centre de recherche agricole en un quartier résidentiel.

Le saviez-vous?

Un brise-vent agricole est généralement constitué d’une ou de plusieurs rangées d’arbres ou d’arbustes qui sont plantés sur la propriété d’une ferme afin de protéger celle-ci des conditions climatiques difficiles. Par exemple, un brise-vent peut être planté le long d’un champ afin d’empêcher l’érosion du sol ou de protéger les cultures du vent. Les brise-vents peuvent également être plantés autour d’une ferme afin de protéger les bâtiments réservés aux humains ou aux animaux contre les vents froids d’hiver, de fournir de l’ombre aux animaux, de contrôler la taille des bancs de neige, etc.

Carte du refuge

Carte du refuge d'oiseaux migrateurs de Sutherland
  • Description longue

    Carte montrant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de Sutherland par rapport à la Saskatchewan, à Saskatoon et à la rivière Saskatchewan-Sud. La carte indique les limites du refuge, qui couvre une parcelle de terre de forme rectangulaire contenant plusieurs petits plans d'eau. Le ROM se situe à l'est de l'autoroute 11, au nord de l'autoroute 5 et à l'ouest de l'autoroute 41.  L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement du refuge dans le Canada.

Planifiez votre visite

Bien que l’accès du public à certaines zones du refuge d’oiseaux migrateurs de Sutherland peut être limité par des propriétaires de terrains privés, il est possible de réaliser de belles activités pour le public au sein du refuge.

Visitez le Saskatoon Forestry Farm Park and Zoo (en anglais seulement) où vous pourrez observer certains animaux spectaculaires, découvrir des réponses surprenantes à des questions auxquelles vous n’aviez pas pensé (le porc-épic a-t-il des dents? Le python peut-il fermer ses yeux?) et explorer les beaux espaces du parc.

Des refuges d’oiseaux migrateurs, comme celui de Sutherland, sont créés dans l’ensemble du pays afin de protéger les oiseaux migrateurs pendant les périodes critiques de leur cycle vital. Que ces refuges servent de lieu d’alimentation, de repos ou de nidification, ils jouent un rôle important dans la survie de nombreuses espèces. Veuillez respecter le fait que l’accès du public au refuge est réservé à la discrétion des propriétaires des terrains privés (Ville de Saskatoon – en anglais seulement, Agriculture et Agroalimentaire Canada et les propriétaires fonciers privés). Veuillez-vous assurer de savoir comment protéger le refuge et veuillez lire les restrictions (notamment en ce qui concerne les armes à feu et la chasse) qui s’y appliquent afin de conserver la faune qui y vit. Les chats et les chiens ne peuvent circuler librement dans les refuges d’oiseaux migrateurs.  

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur les activités permises dans les refuges d’oiseaux migrateurs, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le refuge d’oiseaux migrateurs de Sutherland, veuillez communiquer avec notre bureau régional.

Éléments clés au sujet du refuge d’oiseaux migrateurs de Sutherland

Désignation de l’aire protégée Refuge d’oiseaux migrateurs
Province ou territoire Saskatchewan
Latitude et longitude 52°09' N, 106°35' O
Taille 130 hectares
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1924
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) S. O.
Autres désignations Aucune
Type d’habitat principal Parc urbain et zoo (35 %), terres cultivées (50 %) prairies, arbres et arbustes indigènes (5 %)
Espèces clés d’oiseaux Oiseaux : Oiseaux de rivage, goélands et mouettes, bruants, hirondelles, tyrans, parulines, carouges, pics, mésanges, gros-becs, rapaces diurnes, rapaces nocturnes
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune
Organisme de gestion Service canadien de la faune
Propriétaires fonciers Ville de Saskatoon, Agriculture et Agroalimentaire Canada et propriétaires privés

Liens connexes

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada –
Service canadien de la faune
Aires protégées – Région des Prairies
115, chemin Perimeter
Saskatoon (Saskatchewan)  S7N 0X4

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Adresse électronique : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :