Directive relative aux essais d’émissions de formaldéhyde proposée

Partie 1 : Conditions dans la chambre d’essai

1.1 Utilisation de la chambre d’essai

Dans ce document, quand on parle de la grande chambre, on fait référence à la méthode d’essai visée à l’alinéa 12(1)(a) du Règlement sur les émissions de formaldéhyde provenant des produits de bois composite (le règlement), alors que les résultats font référence aux valeurs d’une seule chambre.

Quand on parle de la petite chambre, on fait référence à la méthode d’essai visée à l’alinéa 12(1)(b) du règlement, et les résultats font alors référence à la moyenne de trois essais.

Quand on parle de chambre à petite échelle, on fait référence à la méthode d’essai visée à l’alinéa 12(1)(c) du règlement, et les résultats font alors référence à la moyenne de trois essais.

1.2 Moyenne des résultats des essais

Une moyenne des résultats des essais peut être calculée pour les essais utilisant une petite chambre ou une chambre à petite échelle au titre des articles 10 et 12 du règlement. Afin de faire la moyenne, un panneau de bois composite ou un produit lamellé est divisé en trois échantillons distincts représentant des parties également distribuées du panneau ou du produit entier. Ces trois échantillons de panneaux de bois composite ou de produits lamellés sont mis à l’essai séparément. On fait ensuite une moyenne des résultats afin d’obtenir un seul résultat représentatif pour ces trois échantillons de panneaux de bois composite ou de produits lamellés.

Partie 2 : L’équivalence entre la méthode utilisant une grande chambre et celle utilisant une petite chambre

2.1 Établissement d’une équivalence

Pour l’application du paragraphe 10(3) du règlement, lorsqu’une équivalence est établie par un laboratoire accrédité, entre une petite chambre et une grande chambre, toutes les petites chambres peuvent alors servir à démontrer cette équivalence.

Pour démontrer l’équivalence des méthodes d’essai visées au paragraphe 10(3) du règlement, il faut utiliser au moins cinq ensembles d’échantillons.

2.2 Calculs pour établir une équivalence

Pour l’application du paragraphe 10(3) du règlement, les fabricants de panneaux de bois composite ou de produits lamellés doivent veiller à ce que l’équivalence entre les résultats de la grande chambre et de la petite chambre respecte les échelles d’émissions de formaldéhyde suivantes, à moins qu’ils ne prévoient fabriquer que des panneaux ou des produits respectant l’échelle inférieure :

  • de 0 à 0,05 parties par million
  • supérieur à 0,05 à 0,15 parties par million

Au moins cinq échantillons parmi chacune des échelles de concentration de formaldéhyde ci-haut doivent être mis à l’essai en utilisant la méthode de la grande chambre et de la petite chambre. Ceci représente au moins dix ensembles d’échantillons de comparaison. Si le fabricant prévoit ne fabriquer que des panneaux de bois composite ou des produits lamellés respectant l’échelle inférieure d’émissions, une équivalence peut être démontrée pour cette échelle seulement. Le fabricant ne peut cependant fabriquer que des panneaux ou des produits respectant cette échelle d’émissions.

La méthode de la grande chambre implique que chaque échantillon de comparaison est obtenu à partir des résultats des essais de panneaux de bois composite ou de produits lamellés en utilisant le coefficient de chargement applicable figurant au tableau 1 du présent document et que des panneaux de bois composite ou des produits lamellés similaires et de même type soient mis à l’essai selon la méthode de la petite chambre.

La méthode de la petite chambre implique pour sa part que chaque échantillon de comparaison est obtenu par la mise à l’essai d’une partie des panneaux de bois composite ou des produits lamellés en utilisant le rapport Q/A figurant au tableau 1 du présent document et que des panneaux de bois composite ou des produits lamellés similaires et de même type soient mis à l’essai selon la méthode de la grande chambre.

Il faut calculer la moyenne arithmétique, la valeur « X », et l’écart-type, la valeur « S », de la différence entre tous les résultats appariés des grandes et petites chambres :

Équation 1
Description longue de l'équation 1

X est égal à la somme de Di divisée par n pour le nombre d'ensembles de résultats, où i est compris entre 1 et n.

Équation 2
Description longue de l'équation 2

S est égal à la racine carrée de la somme du carré de la différence entre Di et X, divisée par n moins 1 pour le nombre d'ensembles de résultats, où i est compris entre 1 et n.

où :

« n » est égal au nombre de résultats appariés;

« Di » est la différence entre le résultat de la méthode de la grande chambre et celui de la petite chambre, pour le ne ensemble de résultats où « i » varie de 1 à « n ».

La méthode de la petite chambre est considérée comme équivalente à la méthode de la grande chambre si la formule suivante s’applique :

Équation 3
Description longue de l'équation 3

X plus 0,88 multiplié par S est inférieur ou égal à C.

où :

« C » est inférieur ou égal à 0,026 sur l’échelle inférieure d’émissions des panneaux de bois composite ou produits lamellés établie à la section (i); et où

« C » est inférieur ou égal à 0,038 sur l’échelle supérieure d’émissions des panneaux de bois composite ou produits lamellés établie à la section (ii).

Partie 3 : Essai pour un contrôle qualitatif

3.1 Méthodes d’essai de contrôle qualitatif

Quand une corrélation est établie au titre du paragraphe 12(6) du règlement, la corrélation peut être considérée comme ayant été démontrée pour toutes les chambres à petite échelle d’une même installation d’essais qui utilisent la même méthode d’essai et qui sont de taille et de construction similaires.

3.2 Limite de contrôle qualitatif

Pour chaque méthode d’essai qui sert à effectuer les essais de contrôle qualitatif prévus à l’alinéa 12(1)(c) du règlement, le fabricant de panneaux de bois composite ou de produits lamellés doit, en consultation avec un laboratoire accrédité, établir une limite de contrôle de qualité (LCQ). La LCQ correspond à la valeur du niveau d’émissions pour toute chambre utilisée aux fins des essais de contrôle qualitatif conformément à l’alinéa 12(1)(c) du règlement, ce qui est la corrélation équivalente à la limite applicable prévue au paragraphe 7(1) du règlement atteinte lors des essais effectués dans une grande chambre. La LCQ doit être inférieure aux limites applicables prévues au paragraphe 7(1) du règlement.

La LCQ est établie à l’aide d’une régression linéaire dans laquelle les variables sur l’axe des Y sont les résultats obtenus en utilisant la chambre qui servira aux essais de contrôle qualitatif, et où les variables sur l’axe des X sont les résultats obtenus en utilisant la grande chambre. Cette régression linéaire est utilisée pour prédire le point où la méthode d’essai utilisée aux fins des essais de contrôle qualitatif génère des résultats qui sont représentatifs des limites applicables prévues au paragraphe 7(1) du règlement en utilisant la méthode de la grande chambre.

3.3 Fréquence réduite du contrôle qualitatif pour les panneaux de particules, les panneaux de fibres à densité moyenne et les panneaux de fibres à densité moyenne mince

Pour l’application du paragraphe 12(4) du règlement, le fabricant doit conserver une moyenne mobile de trente panneaux correspondant à la moyenne des résultats des trente derniers panneaux de bois composite ou produits lamellés échantillonnés.

Les essais de contrôle qualitatif pour les panneaux de particules, les panneaux de fibres à densité moyenne et les panneaux de fibres à densité moyenne mince peuvent être réduits à un seul essai de contrôle qualitatif par période de fabrication de vingt-quatre heures, si la moyenne mobile de trente panneaux est maintenue à deux écarts-type sous la LCQ pendant au minimum les soixante jours civils précédents.

Les essais de contrôle qualitatif pour les panneaux de particules, les panneaux de fibres à densité moyenne et les panneaux de fibres à densité moyenne mince peuvent être réduits à un seul essai de contrôle qualitatif par période de fabrication de quarante-huit heures, si la moyenne mobile de trente panneaux est maintenue à trois écarts-type sous la LCQ pendant au minimum les soixante jours civils précédents.

Partie 4 : Corrélation des méthodes d’essai du contrôle qualitatif

4.1 Exigences pour établir la corrélation

Pour l’application du paragraphe 12(6) du règlement, la corrélation doit être démontrée au début de l’essai pour un minimum de cinq ensembles d’échantillons. Le fabricant doit collaborer avec un laboratoire accrédité pour établir un graphique de contrôle qualitatif. Les résultats des essais découlant de la méthode d’essai utilisée pour le contrôle qualitatif, générés par le fabricant, sont représentés sur l’axe des Y et les résultats des essais de vérification des émissions découlant de la méthode utilisant la grande chambre ou la petite chambre, générés par un laboratoire accrédité, sont représentés sur l’axe des X.

4.2 Méthode permettant d’établir la corrélation

Pour l’application du paragraphe 12(6) du règlement, la corrélation est la corrélation produit-moment de Pearson.

Les coefficients de corrélation minimaux sont présentés dans le tableau 2 du présent document, où :

  • « n » est égal au nombre d’ensembles de résultats appariés obtenus suivant la méthode d’essai de contrôle qualitatif et celle de la grande chambre ou de la petite chambre
  • « r » correspond au coefficient de corrélation

4.3 Circonstances exigeant que la corrélation soit établie de nouveau

Pour l’application du paragraphe 12(6) du règlement, un fabricant de panneaux de bois composite ou de produits lamellés doit, en ayant recours à un laboratoire accrédité, établir de nouveau la corrélation dans les circonstances suivantes :

  • deux essais de vérification des émissions consécutifs conformément au paragraphe 10(1) dépassent les limites prévues au paragraphe 7(1) du règlement pour un même type de produit
  • un résultat d’essai de vérification des émissions généré conformément au paragraphe 10(1) du règlement est comparé à un résultat de l’essai de contrôle qualitatif généré conformément à l’alinéa 12(1)(c) du règlement et ne correspond pas à la corrélation établie au début de l’essai
  • lorsqu’un changement à l’équipement, à la procédure ou à la qualification du personnel responsable des essais a une incidence sur les limites d’émissions de formaldéhyde

Partie 5 : Tableaux

Tableau 1 : Conditions de la chambre d’essai de formaldéhyde
Détails de la méthode Type/taille de chambre (m³) Durée de préparation Température de préparation Humidité relative de préparation Coefficient de chargement (m²/m³) Température pour la procédure d’essai Humidité relative pour la procédure d’essai Taux de renouvellement d’air pour la procédure d’essai Rapport Q/A* (m³/h d'air par m² d'aire d'essai)
Grande chambre ≥22 m³ 7 jours ± 3 h 24 °C ± 3 °C 50% ± 5% 0,43 contreplaqué de feuillus et panneau de particules
0,26 panneau de fibres à densité moyenne et panneau de fibres à densité moyenne mince
25 °C ± 1 °C 50% ± 4% 0,5 ± 0,05 h-1 -
Petite chambre 0,02 à 1,0 m³ 7 jours ± 3 h pour l’essai de vérification des émissions
2 heures ± 15 minutes, ou jusqu’à 7 jours ± 3 h pour l’essai de contrôle qualitatif
24 °C ± 3 °C 50% ± 5% Voir le rapport Q/A 25 °C ± 1 °C 50% ± 4% Variable. Prévoir trois cycles complets de renouvellement de l’air ou 15 minutes (selon la valeur la plus élevée). 1,172 contreplaqué de feuillus et panneau de particules
1,905 panneau de fibres à densité moyenne et panneau de fibres à densité moyenne mince

* Rapport Q/A (m³/h d’air par m² d’aire d’essai). Le rapport Q/A correspond au débit d’air propre à la surface cible, m/h. Il s’agit du rapport du débit d’air dans la chambre (Q, m³/h) par rapport à l’aire de la surface de l’échantillon (A, m²). Pour la petite chambre, le rapport Q/A est établi de manière à ce que le coefficient de chargement et le taux de renouvellement d’air soient les mêmes que pour la grande chambre.

Tableau 2 : Coefficients de corrélation minimaux acceptables (valeur « r »)
Degrés de liberté (n-2) Valeur « r »
3 0,878
4 0,811
5 0,754
6 0,707
7 0,666
8 0,632
9 0,602
10 ou plus 0,576
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :