Le gouvernement du Canada investit 250 000 dollars pour réaliser une étude concernant l’agrandissement de la première raffinerie de cobalt du Nord de l’Ontario afin de créer un parc de matériaux pour batteries

Communiqué de presse

Le financement de FedNor préparera le terrain pour que le Nord de l’Ontario joue un rôle clé dans l’économie verte

1 mars 2022 – Temiskaming Shores (Ontario) – Agence fédérale de développement économique pour le Nord de l’Ontario – FedNor

L’industrie minière et les industries connexes emploient plus de 630 000 personnes dans tout le pays et contribuent à hauteur de 100 milliards de dollars par an au PIB du Canada. Comptant l’une des plus grandes concentrations d’entreprises minières et connexes au Canada, l’industrie minière du Nord de l’Ontario est un important moteur économique qui alimente la croissance sociale et économique, tout en créant des emplois et des débouchés pour les familles de toute la région.

Aujourd’hui, l’honorable Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones et ministre responsable de FedNor, et députée de Thunder Bay–Supérieur-Nord, a annoncé un investissement de 250 000 dollars du gouvernement du Canada en faveur du développement des entreprises dans le district de Timiskaming, dans le Nord de l’Ontario. L’entreprise Electra Battery Materials Corporation, le seul producteur nord-américain de sulfate de cobalt pour les batteries de véhicules électriques, se servira du financement de FedNor pour réaliser une étude de délimitation concernant l’agrandissement de sa raffinerie de cobalt actuelle pour en faire le seul parc complètement intégré de matériaux pour batteries en Amérique du Nord, à Temiskaming Shores.

Le financement, qui est accordé dans le cadre du programme Croissance économique régionale par l’innovation de FedNor, permettra à Electra d’évaluer les exigences techniques, les risques et les avantages associés à la poursuite du développement et à la concrétisation de son parc de matériaux pour batteries au cours des trois prochaines années.

La raffinerie de cobalt actuelle devrait fournir du sulfate de cobalt de qualité batterie pour un maximum de 1,5 million de véhicules entièrement électriques tous les ans. Grâce au développement d’un parc de matériaux pour batteries complètement intégré, les possibilités d’expansion éventuelles à moyen et long terme pourraient contribuer à la fabrication de millions de nouveaux véhicules chaque année. L’agrandissement vise des domaines supplémentaires de la chaîne d’approvisionnement, à savoir la production de sulfate de nickel et la production de matériaux actifs précurseurs de cathodes en Ontario.

Une fois terminé, le parc de matériaux pour batteries englobera la production de sulfate de cobalt, de sulfate de nickel et de matériaux précurseurs de cathodes, ainsi que des opérations de recyclage de batteries lithium-ion. Les activités commenceront par la production de sulfate de cobalt vers la fin de 2022, puis le recyclage des batteries au milieu de 2023. Ces installations sont en cours de construction. Si l’étude est concluante, les usines de sulfate de nickel et de matériaux précurseurs seront construites et leur exploitation devrait commencer en 2025.

Le parc de matériaux pour batteries permettra de soutenir la croissance économique continue du Canada, au moment où le monde s’oriente vers un avenir fondé sur la mobilité électrique et les énergies renouvelables. Cet investissement dans l’étude du parc contribue également à faire progresser le Plan d’action conjoint canado‑américain pour la collaboration dans le domaine des minéraux critiques en renforçant la sécurité de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine de ce minéral indispensable pour les batteries. S’il est vrai que le Canada et les États-Unis disposent d’une grande quantité de minéraux critiques dans le sol, des projets comme le parc de matériaux pour batteries d’Electra sont nécessaires pour transformer ces matériaux afin qu’ils puissent être utilisés au pays.

Citations

« La demande de véhicules électriques augmente et le Nord de l’Ontario est prêt à tirer parti des possibilités que présente ce marché en pleine évolution. Notre gouvernement est ravi d’appuyer ce projet qui permettra à Electra Battery Materials Corporation d’étendre ses activités, de créer des emplois bien rémunérés pour les Canadiens, de réduire l’empreinte environnementale de l’entreprise et d’augmenter sa compétitivité au niveau mondial dans la chaîne d’approvisionnement pour la fabrication de pièces et de batteries destinées aux véhicules électriques. »

- L’honorable Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones et ministre responsable de FedNor, et députée de Thunder Bay–Supérieur-Nord

« Comme unique producteur de sulfate de cobalt en Amérique du Nord, Electra Battery Materials Corporation permettrait au Canada d’entrer dans l’écosystème de l’électrification, ce qui attirerait de nouveaux investissements dans la chaîne d’approvisionnement de l’industrie automobile en pleine mutation. Le sulfate de cobalt produit par cette usine contribuerait à la stratégie canadienne de réduction du dioxyde de carbone et appuierait la fabrication de 645 000 véhicules électriques par an. »

- L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« L’annonce d’aujourd’hui contribuera à créer de nombreuses nouvelles retombées économiques dans la région de Nipissing-Timiskaming. Comptant l’une des plus grandes concentrations d’entreprises minières et connexes au Canada, l’industrie minière du Nord de l’Ontario est un important moteur économique qui alimente la croissance sociale et économique, tout en créant des emplois et des débouchés pour les familles de toute la région. »

- L’honorable Anthony Rota, député de Nipissing–Timiskaming

« Nous sommes ravis de nous associer au Canada pour ce projet de parc de matériaux pour batteries. L’Ontario compte la seule raffinerie de cobalt de qualité batterie en Amérique du Nord, des réserves abondantes de nickel et de l’énergie hydroélectrique propre. Ensemble, nous pouvons tirer parti de la présence actuelle d’Electra et des ambitions du gouvernement du Canada pour mettre en place une chaîne d’approvisionnement en batteries de calibre mondial. Voilà un excellent exemple d’un véritable partenariat gagnant-gagnant où les secteurs public et privé s’unissent pour créer des débouchés économiques significatifs. »

- Trent Mell, président-directeur général, Electra Battery Materials Corporation

Faits en bref

  • Le financement du gouvernement du Canada annoncé aujourd’hui est accordé dans le cadre du programme Croissance économique régionale par l’innovation de FedNor, qui soutient les entreprises à tous les stades de développement, du démarrage à l’expansion en passant par l’adoption de technologie.

  • En décembre 2020, le gouvernement du Canada et la province de l’Ontatio ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars pour établir la première raffinerie de cobalt d’Amérique du Nord dans le Nord de l’Ontario et accélérer la production nationale de sulfate de cobalt de qualité batterie, un élément nécessaire à la production de véhicules électriques à grande autonomie.

Liens connexes

Personnes-ressources

Alison Murphy
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Services aux Autochtones et ministre responsable de FedNor
Alison.Murphy@sac-isc.gc.ca

Brian Williamson
Directeur des communications, FedNor
705-280-0075
brian.williamson@ised-isde.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :