Appel de propositions : Femmes autochtones et organismes 2ELGBTQQIA+ pour mieux contrer la violence fondée sur le sexe

Communiqué de presse

Le 27 janvier 2022 – Ottawa (Ontario) – Femmes et Égalité des genres Canada

L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a mis en évidence les causes systémiques sous-jacentes de la violence continue contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. De plus, la pandémie de COVID-19 a créé des défis sans précédent pour les personnes cherchant de l’aide et les organismes de première ligne qui les soutiennent.

Aujourd’hui, l’honorable Marci Ien, ministre de Femmes et Égalité des genres et de la Jeunesse, lance un appel de propositions pour accroître la capacité des organismes autochtones et 2ELGBTQQIA+ au Canada à fournir des services de prévention de la violence fondée sur le sexe et des soutiens pour faire face aux taux disproportionnés de violence fondée sur le sexe dans ces collectivités. Ce financement, qui découle de l’annonce de 55 millions de dollars dans le budget de 2021, aidera les organismes à accroître leur capacité à prévenir et à traiter les causes profondes de la violence fondée sur le sexe.

La violence sous toutes ses formes est inacceptable. Le gouvernement du Canada continuera de soutenir les organismes de première ligne pour assurer la sécurité et la pleine participation des femmes, des filles, des personnes bispirituelles et 2ELGBTQQIA+ autochtones dans tous les aspects de la société.

Pour en savoir plus et soumettre une candidature à l’appel de propositions, visitez notre site Internet.

Citations

 

Lorsque je rencontre et que j’écoute des organismes autochtones communautaires, cela me rappelle que nous ne pouvons pas mettre fin à la violence fondée sur le sexe sans assurer la sécurité des femmes, des filles, des personnes bispirituelles et LGBTQQIA+ autochtones. Les organismes de première ligne, les défenseurs et les bénévoles sont au cœur du changement systémique et je m’engage à soutenir leur travail. Ce financement aidera à créer des projets éducatifs, à renforcer les capacités et à améliorer les services essentiels pour les personnes dans le besoin. La réconciliation exige une action collaborative. Ce n’est qu’alors que nous pourrons bâtir des collectivités plus sûres et, plus important encore, un Canada inclusif pour tout le monde.

L’honorable Marcy Ien, C.P., députée, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse

« Les taux incroyablement élevés de violence contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones sont choquants. Toutes les Canadiennes et tous les Canadiens ont le droit de se sentir en sécurité, peu importe où ils se trouvent dans ce pays. Cette nouvelle initiative contribuera à soutenir le changement systémique initié dans le cadre du Plan d’action national, et le Canada demeure déterminé à travailler avec les partenaires, les familles et les personnes survivantes autochtones partout au pays pour mettre fin à cette tragédie et créer des environnements plus sûrs, pour tout le monde. »

L’honorable Marc Miller, ministre des Relations Couronne-Autochtones

Faits en bref

  • L’appel de propositions commence le 27 janvier 2022 et la date limite pour soumettre une candidature est le 10 mars 2022.

  • Tous les organismes demandeurs doivent être des organismes autochtones sans but lucratif au Canada ayant une expérience de travail qui concerne les enjeux liés à la violence fondée sur le sexe qui touchent les femmes, les filles ou les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

  • Dans le cadre du budget de 2021, le gouvernement du Canada s’est engagé à verser 3 milliards de dollars sur 5 ans pour accroître les efforts visant à mettre fin à la violence fondée sur le sexe, dont 601,3 millions de dollars sur 5 ans pour la mise en œuvre d’un Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

    • Cela comprend 55 millions de dollars pour accroître la capacité des femmes et des organismes 2ELGBTQQIA+ autochtones, les aider à remédier aux causes profondes de la violence et à offrir des programmes de prévention dans leurs communautés.
  • La voie fédérale concernant les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées est la contribution du gouvernement du Canada au Plan d’action national de 2021 pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées : Mettre fin à la violence contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. Elle décrit les efforts actuels et futurs du gouvernement du Canada pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe et au racisme systémique responsables de la disparition et du meurtre de femmes, de filles et de personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

  • Bien qu’elles ne représentent que 5 % de la population du Canada, les femmes et les filles autochtones représentaient 21 % de toutes les femmes tuées par un partenaire intime en 2020.

  • Un total de 43 % des femmes autochtones ont déclaré avoir été agressées sexuellement au moins une fois depuis l’âge de 15 ans (par rapport à 30 % des femmes non autochtones).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :