Commandant de la 19e Escadre

Colonel J.P. Gagnon

Le Colonel Gagnon a grandi à Saint-Anselme dans la banlieue de Québec et s'est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1989. Il a débuté sa carrière militaire au Collège Militaire Royal de Saint-Jean et a complété sa formation au Royal Military College de Kingston.

Après avoir obtenu ses ailes de Navigateur aérien, il commença sa carrière opérationnelle avec le 443e Escadron d'hélicoptères maritime comme coordonnateur tactique à bord de l'hélicoptère CH-124. Pendant ses années de vol sur le Sea King, il a été déployé sur le NCSM Regina dans le Golfe Persique pour l'Opération PREVENTION, sur le NCSM Protecteur au Timor Oriental pour l'Opération TOUCAN, et comme Commandant du Détachement d'hélicoptère sur le NCSM Regina.

Après avoir échangé ses ailes de Navigateur Aérien pour des ailes de Pilote, il débuta sa deuxième carrière dans la communauté de 407e Escadron de patrouille à longue portée où il fit partie de l'équipage Fincastle, commanda un équipage pour l'Opération PODIUM pendant les jeux olympiques de 2010 et un autre pendant l'Opération ATHENA en Afghanistan. Il fut ensuite affecté à l'Unité maritime d'essais et d'évaluations où il occupa les postes de Commandant de l'Escadrille des projets et de Commandant adjoint pendant les tests d'évaluation opérationnelle de la modernisation du CP-140 Aurora. Le Colonel Gagnon termina sa contribution opérationnelle à l’Aviation royale canadienne (ARC) en commandant les « Demons » du 407e Escadron.

Son expérience comme officier d’État-Major inclue une affectation au Quartier général de la 1re Division aérienne du Canada dans la section de disponibilité en vol des hélicoptères maritimes, une affectation au Quartier général de la Défense comme Chef de cabinet du Commandant adjoint de l’ARC, comme Chef de section dans le Directorat des besoin en ressources aériennes, comme Directeur des programmes de l’air et de l’espace, et finalement comme Directeur de la sécurité des vols.

Le Colonel Gagnon détient un Baccalauréat en Génie électrique et une Maitrise en Études de la défense du Collège militaire royal du Canada, ainsi qu’une Maitrise en Administration des affaires de l’Université Royal Roads de Victoria. Il a aussi complété le cours de Systèmes aérospatiaux à l’École des études aérospatiales de l’ARC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :