Construction d’une nouvelle administration centrale de la région de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne

Communiqué de presse

St. John’s (Terre­-Neuve-­et-­Labrador) - La Garde côtière canadienne joue un rôle crucial dans un des systèmes maritimes les plus sécuritaires au monde, et ses membres vont travailler chaque jour en vue d’assurer la sécurité des marins et du milieu maritime. Le Plan de protection des océans national de 1,5 milliard de dollars améliore la sécurité maritime et protège le milieu marin et les collectivités côtières du Canada.

Seamus O’Regan, député de St. John’s South – Mount Pearl, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd’hui l’attribution d’un contrat d’une valeur de 18,2 millions de dollars à J.W. Lindsay Enterprises Limited pour la construction, à St. John’s, d’un nouvel immeuble de l’administration centrale régionale de la Garde côtière canadienne.

Le projet permettra de créer de nouveaux emplois durant la phase de construction et, une fois terminée, la nouvelle administration centrale de la région de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne continuera de générer de la croissance économique grâce à ses activités quotidiennes, et créera dans la région de bons emplois pour la classe moyenne.

Le nouvel immeuble comprendra le nouveau centre secondaire de sauvetage maritime et le Centre des opérations régionales, et sera doté de capacités renforcées de coordination des urgences. Cet immeuble aura une sécurité améliorée et visera à promouvoir la santé et le bien­être en milieu de travail grâce à davantage de lumière naturelle et d’espaces de travail modernes.

L’immeuble actuel, construit en 1962 et âgé de plus de 50 ans, n’est plus adéquat, car la Garde côtière canadienne continue d’améliorer et de moderniser ses opérations.

Le nouvel immeuble possédera des caractéristiques écologiques comme l’énergie géothermique pour le chauffage et le refroidissement de l’édifice, ce qui permettra d’éliminer les coûts annuels liés à la consommation de 200 000 litres de combustible. Il utilisera également des appareils de plomberie et d’éclairage écoénergétiques.

Le nouvel immeuble de l’administration centrale régionale devrait être achevé au début de 2019. L’immeuble actuel sera démoli après le transfert des employés et des actifs au nouvel emplacement.

Le Plan de protection des océans du Canada renforcera la Garde côtière canadienne afin de mieux servir les Canadiens de l’Atlantique, tout en investissant dans les études scientifiques nécessaires pour éclairer nos décisions et en mettant en place la bonne réglementation visant à protéger notre précieux littoral et nos voies navigables pour le bénéfice des générations futures.

- 30 –


Multimédia supplémentaire

Au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Seamus O’Regan, député de St. John’s South – Mount Pearl, a visité aujourd’hui l’administration centrale de la région de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne pour annoncer l’attribution du contrat, qui permettra de remplacer l’immeuble existant.

Citations

« Notre gouvernement est heureux d’annoncer la construction du nouvel immeuble de l’administration centrale de la région, qui appuiera les opérations de la Garde côtière canadienne, dans sa prestation des services essentiels dont nous dépendons quotidiennement. Grâce aux investissements sans précédent dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada renforce la Garde côtière canadienne afin de mieux servir les Canadiens, en améliorant la sécurité maritime, la navigation, et en protégeant notre milieu marin ainsi que nos collectivités côtières. »

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Notre gouvernement est déterminé à appuyer les hommes et les femmes de la Garde côtière canadienne et à leur fournir les ressources dont ils ont besoin pour accomplir de manière sécuritaire leur travail important, soit celui d’assurer la sécurité des Canadiens. La construction de ce nouvel immeuble éconergétique de l’administration régionale de la Garde côtière permettra de créer des emplois bien rémunérés et des débouchés économiques à Terre-Neuve-et-Labrador et partout ailleurs dans la région de l’Atlantique. »    

L’honorable Judy M. Foote, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Faits en bref

    • La Garde côtière canadienne souligne cette année son 55e anniversaire. Cet organisme, qui a été créé le 26 janvier 1962, compte plus de 4 500 employés dans l’ensemble du Canada.

    • La région de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne comprend 1 900 employés, dont 634 sont basés à terre. Plus de 200 employés travailleront dans le nouvel immeuble de l’administration centrale de l’Atlantique, y compris le personnel du centre secondaire de sauvetage maritime de St. John’s, qui sera bientôt rouvert.

    • Le bureau régional de l’Atlantique de la Garde côtière canadienne exploite 20 grands navires et 21 petits navires, y compris 15 bateaux de recherche et de sauvetage, neuf hélicoptères et neuf stations saisonnières d’embarcations de sauvetage côtier. 

Personnes-ressources

POUR PLUS D’INFORMATION :

Laura Gareau
Attachée de presse, Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-­992-­3474
laura.gareau@dfo-mpo.gc.ca

Questions des médias
Communications, Terre-Neuve-et-Labrador
Pêches et Océans Canada
709­-772-­3375
media.nl@dfo-mpo.gc.ca

 

Internet: http://www.mpo-dfo.gc.ca/
Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :