La Garde côtière canadienne prend des mesures pour la protection du milieu marin à Shelburne, en Nouvelle-Écosse

Communiqué de presse

Shelburne (N.-É.) - La Garde côtière canadienne prend des mesures pour la protection du milieu marin à Shelburne (Nouvelle-Écosse).

La Garde côtière, en vertu des pouvoirs que lui confère la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada, a donné au propriétaire du MS Farley Mowat jusqu’au lundi 12 juin 2017, pour dresser un plan permettant de contrer la menace de pollution que pose le navire pendant qu’il est à quai à Shelburne.

Le propriétaire ne s’étant pas exécuté dans le délai fixé et en l’absence du plan qui lui a été demandé, la Garde côtière prendra les mesures nécessaires pour éliminer la menace de pollution que pose le MS Farley Mowat, en attribuant un contrat pour le retrait et la disposition du navire. La Garde côtière continuera à coordonner la surveillance du navire jusqu’à ce qu’il soit retiré et éliminé. Le gouvernement du Canada prendra des mesures pour recouvrer les coûts auprès du propriétaire.

Le retrait du navire témoigne de l’engagement pris par le gouvernement du Canada de s’occuper des navires abandonnés, délaissés ou naufragés. Le Plan de protection des océans a instauré une stratégie nationale et exhaustive, qui comprend la mise en place de nouvelles mesures législatives permettant de rendre les propriétaires responsables de retirer leurs navires et de les éliminer de façon appropriée. Cette stratégie permettra aussi de trouver des solutions pour remédier aux navires abandonnés et aux épaves de navires actuels, qui sont une priorité absolue.

Le gouvernement du Canada continuera de collaborer avec les organisations provinciales, territoriales, municipales et autochtones pour appuyer le nettoyage des petits bateaux pouvant présenter des risques pour les collectivités côtières du Canada, tout en appliquant rigoureusement le principe du pollueur-payeur en cas d’éventuels nettoyages de navires. 

Bernadette Jordan, députée de South Shore-St. Margaret's, a annoncé que le gouvernement du Canada prendra des mesures visant à protéger le milieu marin en retirant le MV Farley Mowat de Shelburne, en Nouvelle-Écosse.


Multimédia supplémentaire

Bernadette Jordan, députée de South Shore-St. Margaret's

Citations

« En tant que communauté côtière, nous savons que notre littoral et l’eau font partie intégrante de notre identité. Les bateaux abandonnés ou délaissés n’ont aucune raison d’être sur nos rives, sur nos quais et dans nos ports, et la menace de pollution qu’ils représentent a des effets négatifs sur nous tous. C’est donc un grand soulagement pour les habitants de Shelburne que la Garde côtière canadienne retire du port le MS Farley Mowat – nous les félicitons d’avoir pris des mesures en vue de protéger notre communauté, et je continuerai de préconiser toute mesure supplémentaire pour régler ce problème qui touche nos côtes ».

Bernadette Jordan, Députée de South Shore-St. Margaret’s

« Les travaux entrepris dans l’objectif de retirer de façon sécuritaire et d’éliminer le MS Farley Mowat témoignent de l’engagement croissant de notre gouvernement dans le cadre du Plan de protection des océans à retirer les épaves et les navires abandonnés et délaissés du milieu marin, tout en renforçant les outils et les règlements nécessaires pour que les personnes ayant laissé de tels navires dans nos eaux aient à répondre de leurs actes ». 

L’honorable Dominic LeBlanc, Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le MS Farley Mowat est un navire en acier construit en Norvège en 1956. Le navire est maintenant à quai à Shelburne, en Nouvelle-Écosse, où il pose une menace de pollution imminente pour l’environnement et risque de couler.

  • Le 24 juin 2015, le navire a coulé alors qu’il était au quai de Shelburne. Le navire a par la suite été remis à flot par les entrepreneurs embauchés par la Garde côtière canadienne.

  • En mai 2017, la Garde côtière a fait appel à un inspecteur maritime afin de recueillir des renseignements sur l’état actuel du MS Farley Mowat, y compris l’état de sa structure, l’intégrité de l’étanchéité à l’eau, la quantité et l’emplacement des polluants, et la résistance du navire à un remorquage.

  • L’enquête a permis de démontrer qu’il y a de l’eau contaminée par du pétrole dans la plupart des réservoirs, et de déterminer qu’en raison de l’état actuel du navire, celui-ci présente un risque de pollution à défaut de mesure corrective.

  • En vertu des pouvoirs conférés à la Garde côtière conformément à l’article 180 de la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada, le propriétaire a reçu les instructions de retirer tout polluant et de se débarrasser du navire de manière sécuritaire. Le propriétaire n’a pas répondu à la consigne de remédier à l’instabilité et aux conditions déplorables du navire, qui pose une menace imminente au milieu marin. La Garde côtière canadienne a le pouvoir de conclure un contrat de mesures d’urgence visant à préparer et à remorquer le MS Farley Mowat vers une décharge afin que le milieu marin soit protégé. La Garde côtière utilisera ses propres pouvoirs en matière d’établissement de contrats pour obtenir les services d’une entreprise spécialisée et appropriée en matière de démantèlement des navires.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
Tél. : 902-407-8439
Courriel : Xmar.CommMedia@dfo-mpo.gc.ca

C-MAR-17-04F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Garde côtière canadienne, visitez le  www.ccg-gcc.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/GCC_CCG


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :