Début de la construction du nouveau dépôt d'intervention environnementale de la Garde côtière canadienne à Port Hardy

Communiqué de presse

Le 6 novembre 2020 

Port Hardy (Colombie-Britannique) - La construction d'un nouveau dépôt d'intervention environnementale de 10 800 pieds carrés a commencé à Port Hardy, en Colombie-Britannique. Financé dans le cadre du Plan de protection des océans du gouvernement du Canada, le nouvel établissement renforcera la capacité de la Garde côtière canadienne à intervenir en cas d'incidents de pollution marine dans les régions du nord de l'île de Vancouver et de la côte centrale de la Colombie-Britannique.

Le nouveau bâtiment et la nouvelle propriété fourniront des bureaux, des espaces de stockage pour les interventions environnementales, les navires et le matériel d'aide à la navigation, ainsi qu'un grand quai flottant pour faciliter le chargement des navires spécialisés dans l'intervention contre la pollution et d'autres navires de la Garde côtière. Depuis 2018, du personnel d'intervention environnementale, spécialement formé, travaille dans une installation temporaire à Port Hardy.

Le nouveau bâtiment offrira également des salles de réunion et des espaces de formation pour la Garde côtière et autres premiers intervenants locaux, un atelier de mécanique pour l'entretien des petites embarcations, et disposera de la capacité de soutenir un poste de commandement des incidents avec une cuisine, une buanderie et des logements en cas d'urgence maritime dans un endroit éloigné.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, de nouveaux investissements dans l'intervention environnementale renforcent la capacité de la Garde côtière à intervenir en cas d’incidents de pollution en mer et sur le littoral, à employer des procédures de commandement et de contrôle, à mieux protéger la faune et la flore, et à contenir et récupérer les hydrocarbures du milieu marin en cas d'incident sur les eaux du nord de l'île de Vancouver et de la côte centrale.

La Garde côtière travaille sur ce projet avec le soutien de la Première Nation Kwakiutl et du district de Port Hardy.

Le Plan de protection des océans, d'un montant de 1,5 milliard de dollars, est le plus grand investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national renforce le système de sécurité maritime du Canada, qui est le plus performant au monde, en offrant des possibilités économiques aux Canadiens aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et la propreté de l'eau pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les parties prenantes locales et les communautés côtières.

Le 7 novembre 2020 marque le quatrième anniversaire du lancement du Plan de protection des océans. Malgré les nouveaux défis causés par la COVID-19, le Plan de protection des océans continue à :

  • Encourager les partenariats avec les communautés autochtones et côtières,  Améliorer l’intervention en cas d’incidents maritimes,
  • Prévenir les accidents et la pollution marine,
  • Protéger les populations de baleines en danger au Canada,
  • Préserver et restaurer les écosystèmes marins du Canada.

Citations

« Un élément crucial de la protection des océans du Canada consiste à assurer que nous puissions répondre rapidement et efficacement aux urgences environnementales. Financée par le Plan de protection des océans, cette nouvelle installation à Port Hardy permettra de garantir que la Garde côtière est prête et capable de gérer tout incident au large du nord de l'île de Vancouver et le long de la côte centrale de la Colombie-Britannique. Le littoral du Pacifique abrite certains des écosystèmes les plus riches et des paysages les plus beaux du Canada, et nous allons le protéger pour les générations à venir. »

- L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne


« Il s'agit d'une étape importante pour la communauté de Port Hardy, la Première Nation Kwakiutl, et le gouvernement du Canada. La construction de ce nouveau dépôt d'intervention environnementale permettra au Canada de progresser dans la protection des côtes, si importantes pour les Canadiens. Grâce au Plan de protection des océans, le système de sécurité maritime du Canada est plus solide et nos écosystèmes côtiers sont plus protégés que jamais. »

- L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports


« Au nom de la nation Kwakiutl, le gouvernement élu est reconnaissant que la construction du nouveau centre d'intervention d'urgence maritime soit bientôt en cours. Nous apprécions les services nécessaires de la Garde côtière canadienne, et avec l'augmentation du trafic et des incidents maritimes, nous sommes reconnaissants de disposer d'une capacité d'intervention accrue dans notre région. En ce qui concerne l'histoire, au nom de la nation Kwakiutl, le conseil élu souhaite partager le respect et le travail exemplaire accompli avec la Garde côtière canadienne en reconnaissant notre traité et notre territoire traditionnel. »

- Gila’kāsla, chef Ross Hunt jr, Première Nation Kwakiutl


« Le district de Port Hardy est en effet heureux de l'approbation par le gouvernement fédéral de la construction d'un dépôt d'intervention environnementale de la Garde côtière dans notre collectivité. Ce dépôt d'intervention très nécessaire permettra de réagir aux incidents de pollution, et de protéger nos écosystèmes océaniques et côtiers dans nos régions côtières locales et du nord, qui se trouvent dans les territoires traditionnels autochtones de notre côte. Nous remercions de nouveau le gouvernement fédéral pour son soutien continu à la protection de notre belle côte de la Colombie-Britannique. »

- Dennis Dugas, maire de Port Hardy

Faits en bref

  • Le coût du nouveau dépôt est de 9,9 millions de dollars, et son achèvement est prévu pour l'automne 2021.

  • Une fois achevé, le dépôt sera doté de trois spécialistes de l'environnement et abritera de nouveaux équipements, dont

    • Des navires d’intervention environnementale
    • Des écrémeurs Aqua Guard Triton 60
    • Un barrage rideau de 5 000 pieds
    • Des barges de stockage des hydrocarbures récupérés
    • Un poste mobile de commandement d’incident
    • Du matériel d'intervention en mer pouvant être chargé sur les navires de la Garde côtière au nouveau dépôt.
  • Depuis janvier 2019, la Garde côtière a répondu à 38 incidents de pollution marine dans la région de Port Hardy.

  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans en novembre 2016, plus de 50 initiatives ont été annoncées dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche et de la protection des écosystèmes sur toutes les côtes du Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

- 30 –

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne  
343-550-9594

Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada et la
Garde côtière canadienne
613-990-7537

Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :