Le gouvernement du Canada et la Nation Heiltsuk collaborent à la mise sur pied d’une équipe locale d’intervention d’urgence maritime

Communiqué de presse

16 mars 2021                      

(Bella Bella, Colombie-Britannique)Les Premières Nations de la côte ont une connaissance intime des terres et des eaux de leur territoire, et sont souvent les premières sur les lieux lorsqu’un incident se produit sur l’eau. Lorsqu’elles sont habilitées à gérer ces environnements, tout le monde en bénéficie. Aujourd’hui, le gouvernement du Canada et la Nation Heiltsuk annoncent la signature d’un protocole d’entente dans le cadre duquel ils s’engagent à travailler ensemble pour renforcer le rôle de la Nation dans l’intervention environnementale marine sur le territoire des Heiltsuk.

Aux termes du protocole d’entente, la Nation Heiltsuk, en collaboration avec la Garde côtière canadienne et Transports Canada, pourra mettre sur pied une équipe pilote d’intervention d’urgence maritime pour appuyer une intervention communautaire en cas de déversement d’hydrocarbures sur son territoire. Ce projet pilote permettra de faire l’essai des concepts, et d’éclairer les discussions futures sur la façon d’améliorer le régime canadien de préparation et d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures.

Un plan de formation sera mis en place pour préparer les intervenants de la Nation Heiltsuk à acquérir les compétences clés liées aux activités d’intervention en cas de déversement, tandis que les membres de l’équipe d’intervention d’urgence maritime perfectionneront leurs compétences grâce à des exercices intégrant les stratégies d’intervention géographiques traditionnelles des Heiltsuk, et grâce à des exercices en mer dirigés par la Garde côtière.

Cette collaboration et le renforcement des capacités de la collectivité constitueront une étape tangible vers l’amélioration de la préparation et de l’intervention maritimes sur le territoire des Heiltsuk.  

Citations

« Les peuples autochtones sont les gardiens de l’environnement naturel depuis des siècles, et ils tracent la voie en matière de protection des océans. C’est pourquoi notre gouvernement travaille avec la Nation Heiltsuk en vue de mettre sur pied une nouvelle équipe d’intervention d’urgence maritime, qui renforcera la capacité du Canada d’intervenir en cas d’incidents environnementaux au large de la côte Ouest. Comme toutes les Premières Nations côtières, la Nation Heiltsuk a une connaissance intime des eaux et des côtes que nous protégeons. S’associer avec elle n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est la chose intelligente à faire. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Cette entente s’appuie sur les succès obtenus grâce au Plan de protection des océans, en reconnaissant les liens profonds et la connaissance des eaux côtières de la Nation Heiltsuk, et en leur proposant un rôle à jouer dans la sécurité maritime locale. En plus de rendre les eaux locales plus sûres pour les navires et la communauté, le travail qui émanera de cette entente permettra de créer des emplois pour cette communauté côtière. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre de Transports Canada

« La Nation Heiltsuk a l’obligation de prendre soin de notre territoire, ce qui comprend la protection contre les déversements d’hydrocarbures. La mise en place d’une équipe d’intervention d’urgence maritime est une étape importante vers la réalisation de notre vision, consistant à avoir la pleine capacité d’intervenir en cas d’incidents de pollution sur notre territoire. »

K̓áwáziɫ Marilyn Slett, conseillère en chef, Nation Heiltsuk

[Nous sommes impatients de mener à bien cette importante initiative qui permettra aux intervenants de notre collectivité d’être prêts à protéger nos ressources contre la pollution. Cette signature du protocole d’entente représente un progrès dans notre collaboration avec Transports Canada et la Garde côtière canadienne. »

Wígvíɫba-Wákas Harvey Humchitt, chef héréditaire, Nation Heiltsuk 

Faits en bref

  • En janvier 2017, la Nation Heiltsuk et le Canada ont conclu un accord-cadre pour la réconciliation liée à l’initiative Haíłcistut (« l’accord-cadre »). Cet accord-cadre a permis d’établir une vision commune de la réconciliation et de définir les priorités communautaires les plus importantes pour les Heiltsuk. En septembre 2018, les Heiltsuk et le Canada ont modifié l’accord-cadre afin d’y inclure une entente visant à créer une approche plus collaborative, coordonnée, et efficace en matière d’intervention maritime et de protection des océans.

  • Le protocole d’entente repose sur le travail accompli dans le cadre du Plan de protection des océans du Canada. Les initiatives du Plan visent à rendre le transport maritime plus sécuritaire, à mieux protéger les espèces marines, ainsi qu’à améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ces progrès sont le fruit d’une collaboration avec les peuples autochtones, les collectivités côtières, l’industrie maritime, et le milieu universitaire. 

  • Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des commentaires sur l’élaboration de sa nouvelle Stratégie de l’économie bleue, qui définira une vision pour les secteurs océaniques du Canada et orientera les initiatives et les investissements du gouvernement pour atteindre l’objectif d’une économie océanique durable.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343‑550‑9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Livia Belcea
Attachée de presse                                                       
Cabinet du ministre des Transports   
613-991-0700                                            
Livia-Marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :