De nouveaux équipements pour la Garde côtière canadienne l’aideront à nettoyer les déversements de pétrole

Communiqué de presse

Le 16 novembre 2021

Ottawa (Ontario) - La Garde côtière canadienne joue un rôle essentiel dans la protection des océans qui nous entourent. Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada investit dans la Garde côtière pour s’assurer qu’elle dispose de l’équipement moderne nécessaire pour intervenir rapidement et efficacement en cas de déversement dans l’environnement. Ces investissements lui permettront de continuer à protéger les eaux, les côtes et les collectivités côtières du Canada contre la pollution marine.

Au terme d’un processus ouvert et concurrentiel, Services publics et Approvisionnement Canada, au nom de la Garde côtière canadienne, a attribué un contrat de 2 millions de dollars à Navenco Marine Inc., une entreprise de Châteauguay, au Québec, pour des barrages au large. L’équipement devrait être livré sur les côtes Est et Ouest, ainsi que sur le fleuve Saint-Laurent d’ici le début de 2023.

En cas de déversement d’hydrocarbures, ces barrages sont utilisés comme barrières flottantes temporaires pour contenir le déversement. La Garde côtière canadienne utilise des barrages flottants pour empêcher la pollution de s’étendre à partir de la source du déversement, et pour aider à récupérer les polluants déversés.

Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est le plus important investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national crée un système de sécurité maritime qui offre aujourd’hui des possibilités économiques aux Canadiens, tout en protégeant nos littoraux et la qualité de l’eau pour les générations à venir. Ce travail est effectué en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux, et les collectivités côtières.

Citations

« En tant que Ministre, mes grandes priorités sont la protection de notre milieu marin et la régénération des formes de vie et de la biodiversité qu’il soutient. Pour y parvenir, nous continuerons de nous assurer que la Garde côtière canadienne dispose de tout l’équipement nécessaire pour être prête à intervenir en cas de déversement environnemental aussi rapidement et efficacement que possible. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Je suis inspirée par le travail accompli par la Garde côtière canadienne pour protéger les eaux canadiennes et nos écosystèmes. Ce contrat nous permettra de nous assurer que les membres de la Garde côtière ont tout l’équipement requis pour intervenir efficacement lors d’un déversement, tout en appuyant l’emploi et la croissance économique au Québec. »

L’honorable Filomena Tassi, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. 

« Le système de sécurité maritime du Canada est de calibre mondial. Il s’appuie sur plus de 100 règlements, 30 lois et divers accords internationaux, et a permis de réduire radicalement les incidents de pollution marine depuis les années 1970. Nous savons que ce système doit continuer d’évoluer pour protéger l’environnement avec une efficacité qui est à la hauteur des attentes des Canadiens. C’est pourquoi, dans le cadre du Plan de protection des océans, nous avons lancé des initiatives, qui non seulement renforceront nos interventions en cas d’incidents de pollution causés par des navires, mais qui mettront également l’accent sur la prévention des déversements. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

Faits en bref

  • Depuis la création du Plan de protection des océans en novembre 2016, plus de 50 initiatives ont été annoncées dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche, et de la protection des écosystèmes, qui s’étendent d’un océan à l’autre.

  • La Garde côtière canadienne peut déployer et récupérer rapidement des barrages au large pour contenir ou rediriger les hydrocarbures déversés dans des eaux abritées et non abritées. Le barrage flottant peut être ancré en place pendant de longues périodes, y compris en présence de glace.

  • L’équipement devrait être livré à Saanicton (C.-B.), Victoria (C.-B.), Prince Rupert (C.-B.), Québec (Québec), Canso (N.-É.) et St. John's (T.-N.-L.) d’ici le 31 mars 2023.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.McMackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :