Considérations et restrictions relatives à l'hébergement des applications

Dans cette page


1. Dispositions

1.1 Ces dispositions sont émises par le DPI du GC en vertu de la Directive sur les services et le numérique.

2. Considérations générales relatives au déploiement des applications

2.1 Tel qu’établi dans le cadre de la Norme sur la technologie de l’information à risque, les technologies non prises en charge ne peuvent être déployées dans le nuage public ou les centres de données de SPC. Les processus de planification ministériels doivent comprendre des plans de migration pour toutes les applications déployées qui utilisent des technologies non prises en charge.

3. Considérations en matière de déploiement de l’informatique en nuage

3.1 Toutes les demandes d’adoption du nuage de Services publics et Approvisionnement Canada et de SPC doivent être présentées aux Services d’informatique en nuage du GC.

3.2 Toutes les applications déployées dans le nuage public doivent être identifiées dans la base de données de gestion de la configuration (BDGC) gérée par SPC à l’aide de l’identification des applications du répertoire de gestion du portefeuille des applications géré par le SCT.

4. Exigences relatives aux centres de données intégrées (CDI)

4.1 Dans les environnements enclave dédiés, la croissance des serveurs virtuels existants et nouveaux par les partenaires est autorisée jusqu’aux niveaux de capacité matérielle installés.

4.2 L’installation d’un nouveau serveur matériel autonome doit être approuvée au préalable par SPC. Une telle installation s’appliquera dans les cas suivants :

  1. il n’y a pas de capacité disponible et accessible sur l’environnement matériel existant (autonome ou virtualisé) dans le domaine de partenaire respectif ou d’organisation respective;
  2. il existe une restriction technique qui empêche les opérations normales à moins qu’elles soient hébergées sur un serveur matériel autonome.

5. Restrictions et considérations pour les anciens centres de données sans date de fermeture prévue

5.1 La croissance des serveurs virtuels existants et nouveaux est autorisée jusqu’aux niveaux de capacité matérielle existants.

5.2 Les nouvelles installations de capacité matérielle dans les plateformes virtualisées sont autorisées, sous réserve des contraintes des installations.

5.3 Les nouvelles installations de serveurs matériels autonomes doivent être approuvées au préalable par SPC.

6. Restrictions et considérations relatives aux anciens centres de données dont la date de fermeture est prévue

6.1 La croissance des serveurs virtuels existants et nouveaux est autorisée jusqu’aux niveaux de capacité matérielle installés.

6.2 Aucune nouvelle installation de capacité matérielle n’est autorisée.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :