Le gouvernement du Canada lance un processus de consultation sur l’utilisation du spectre exempt de licence en vue d’offrir un plus grand choix de services sans fil abordables

Communiqué de presse

La proposition vise à tripler la quantité de spectre exempt de licence disponible pour le Wi-Fi

Le 19 novembre 2020 – Ottawa (Ontario)

La pandémie de COVID-19 a fait en sorte que plus de Canadiens travaillent à partir de leur domicile, s’instruisent à distance, achètent des biens essentiels en ligne et accèdent aux services sociaux sur Internet. Cette transition a fait de l’accès à des services sans fil abordables et de grande qualité une nécessité absolue. Voilà pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures pour soutenir la concurrence, améliorer la connectivité en milieu rural et veiller au déploiement efficace des technologies Wi-Fi et 5G.

Aujourd’hui, à l’occasion du Sommet canadien des télécommunications de 2020 (anglais), le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable Navdeep Bains, a annoncé le lancement d’un processus de consultation sur une proposition visant à tripler la quantité de spectre exempt de licence disponible pour le Wi-Fi. L’objectif serait d’ouvrir la bande de 6 GHz en vue d’offrir aux Canadiens un plus grand choix de services de large bande sans fil abordables. Cette proposition entraînerait la venue de nouvelles technologies et l’adoption de cas d’utilisation exempts de licence innovants grâce à l’augmentation de la vitesse et de la capacité.

En élargissant le spectre disponible pour le Wi-Fi, les Canadiens profiteront d’une vitesse accrue et d’une connectivité améliorée pour travailler de la maison, s’instruire à distance et accéder à des services de télémédecine. De leur côté, les entreprises pourront tirer parti des technologies émergentes, comme la réalité virtuelle et augmentée.

Citations

« Les Canadiens comptent plus que jamais sur l’accès à des services sans fil de grande qualité. Nous libérons donc le spectre approprié afin d’améliorer la connectivité et d’accroître la vitesse des services sans fil. Les Canadiens pourront ainsi se brancher, puis travailler, s’instruire, utiliser des services et communiquer avec leurs proches. Nous allons continuer d’améliorer l’accès à Internet en milieu rural, veiller au déploiement opportun de la 5G, et accroître la concurrence en vue de faire baisser le coût des services, au profit des Canadiens. »
- Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable Navdeep Bains

Faits en bref

  • Le lancement de la consultation marque le début d’une période de commentaires de 60 jours, qui sera suivie d’une période de réponse de 30 jours.

  • La proposition faisant l’objet de la consultation permettrait au Canada de suivre la trace des États-Unis, qui a récemment pris une décision concernant la bande de 6 GHz. Il y aurait ainsi en Amérique du Nord un écosystème commun pour le Wi-Fi.

  • Le gouvernement s’engage à libérer le spectre au bon moment en vue d’appuyer le déploiement de la 5G. La vente aux enchères du spectre de la bande de 3 500 MHz devrait être lancée le 15 juin 2021.

Liens connexes

Personnes-ressources

John Power
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
john.power@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Restez branchés

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :