Vidéo – Reconnaître les bandes sonores sur bobines touchées par l’hydrolyse du liant

Transcription

Transcription de la vidéo Reconnaître les bandes sonores sur bobines touchées par l'hydrolyse du liant

Durée de la vidéo : 00:03:22

(par l'intermédiaire d'un interprète)

Joe Iraci, Scientifique principal en conservation : « Un des problèmes les plus importants touchant les bandes magnétiques dans les collections est la dégradation de la couche de liant, c'est-à-dire la couche qui retient les particules magnétiques sur le support de la bande.

La dégradation est provoquée par l'hydrolyse, une réaction chimique avec des molécules d'eau.

Lorsque la couche de liant se détériore de cette façon, la bande devient collante et le liant se détache, car il ne peut plus adhérer au support. »

[Coupe transversale d'une bande audio sur bobine qui montre diverses sections de la bande près des étiquettes. Texte des étiquettes : Coupe transversale d'une bande audio sur bobine ordinaire : particule magnétique; réservoir de lubrifiant; couche de liant; support; et couche arrière.]

Joe Iraci : « C'est pour ces raisons qu'on emploie souvent l'expression « syndrome du ruban poisseux » pour désigner ce type de dégradation.

Les signes classiques d'un problème de dégradation du liant sont évidents lors de la lecture de la bande. Le liant se détache et s'accumule sur les parties du matériel de lecture, causant une grande friction et un sifflement aigu. »

[Un échantillon audio peut être entendu. Texte : Échantillon audio de sifflement aigu, échantillon audio de l'AVAA]

Joe Iraci : « Lire une bande dans cet état la rendra souvent irréparable. Par conséquent, il est préférable de déceler le problème avant de la lire.

L'essai par gravité est un moyen non destructif de repérer un problème de dégradation du liant des bandes sur bobines.

Il suffit de suspendre le bout libre de la bande de la bobine. S'il n'y a aucune dégradation du liant, la bande se déroulera facilement, sans résistance. »

[Une démonstration de l'essai par gravité est présentée avec une bande en bon état et une en mauvais état]

Joe Iraci : « Cependant, si on effectue ce même essai avec une bande sur bobines dont le liant est dégradé, on observe alors une adhésion entre les différentes couches de la bande, et la bande ne se déroule pas à cause d'une certaine résistance.

En d'autres termes, on constate une légère adhésivité.

Un autre essai consiste à examiner si le liant se détache du support en plastique de la bande.

Il s'agit d'un essai destructif, mais seule une petite partie de la bande est utilisée. »

[Une démonstration de l'essai destructif est présentée]

Joe Iraci : « Pour effectuer cet essai, il faut rouler un morceau de bande entre les doigts en prenant soin de mettre le côté du liant vers l'extérieur. Si l'on ne sait pas de quel côté se trouve le liant, il faut effectuer l'essai des deux côtés. Dans une bande dont le liant est dégradé, le liant se détachera du support en plastique plutôt facilement.

Il existe certains traitements permettant de récupérer la bande afin de la lire et de la numériser.

Toutefois, en cas d'hydrolyse du liant, la restauration doit être faite par un expert si l'on veut mettre toutes les chances de son côté. »

[Texte à l'écran : Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le Bulletin technique 30 La numérisation des bandes magnétiques audio et le Bulletin technique 27 Techniques de restauration des supports d'information modernes détériorés ou endommagés, de l'Institut canadien de conservation.]

[Texte à l'écran : Remerciements; AVAA: The AV Artifact Atlas (https://bavc.github.io/avaa/artifacts/soft_binder_syndrome.html),(en anglais seulement)]

[Signature de l'Institut canadien de conservation et Mot-symbole Canada]

Cette vidéo présente les tests servant à reconnaître les bandes audio sur bobines touchées par l'hydrolyse du liant. Cette vidéo a été créée par l'Institut canadien de conservation.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :