Des chercheurs canadiens de différents domaines s’unissent pour lutter contre les principaux problèmes de santé d’aujourd’hui

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit près de 25 millions de dollars dans 29 projets de recherche axés sur la haute technologie

Le 9 août 2019 – Montréal (Québec) – Instituts de recherche en santé du Canada

Des patients présentant divers problèmes de santé, allant de l’autisme aux commotions, en passant par les dépendances et les cardiopathies, peuvent espérer un avenir plus prometteur grâce au lancement de 29 projets de recherche de pointe d’un bout à l’autre du Canada.

Lors de sa visite à l’Université de Montréal aujourd’hui, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, a annoncé un investissement de près de 25 millions de dollars qui servira à financer un éventail de projets de recherche en santé exploitant la toute dernière technologie afin d’améliorer le diagnostic des maladies, ainsi que le traitement et la qualité de vie des patients.

La ministre Joly a fait cette annonce au nom de la ministre de la Santé, l’honorable Ginette Petitpas Taylor.

L’investissement provient des trois conseils subventionnaires fédéraux du pays, soit les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et, cette année, le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Les fonds serviront à financer des projets qui exploitent la technologie dans le but d’améliorer la santé, ainsi qu’à soutenir, à hauteur de 6 millions de dollars, les chercheurs qui se penchent sur les effets éthiques, légaux et sociétaux de l’intelligence artificielle en expansion dans le secteur de la santé.

La ministre Joly a fait l’annonce aux côtés de deux chercheurs de l’Université de Montréal dont les travaux ont été financés. Le Dr William Lubell met au point de nouveaux médicaments servant à traiter la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la principale cause de cécité en Amérique du Nord chez les adultes de plus de 55 ans. Le Dr Dang Nguyen, quant à lui, conçoit des appareils intelligents portables qui permettent de détecter rapidement l’apparition de crises d’épilepsie.

La ministre Joly a profité de l’occasion pour souligner le lancement du prochain concours de l’initiative Projets de recherche concertée sur la santé, qui représente un investissement additionnel de plus de 20 millions de dollars. Les résultats de ce concours devraient être connus en avril 2020.

Citations

« Le Canada a la chance de compter certains des esprits les plus innovateurs du monde dans les domaines de la santé, des sciences naturelles, du génie et des sciences sociales. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir leur travail, qui permet de repousser les limites de la technologie en vue d’améliorer notre santé à tous. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé

« Félicitations aux récipiendaires de ces subventions, y compris les cinq équipes de recherche situées au Québec. En alliant les forces de vos différents secteurs, vous démontrez ce qu’il est possible d’accomplir lorsque des personnes de divers horizons s’unissent pour contribuer à résoudre certains des plus grands défis sociaux et sanitaires auxquels nous faisons face aujourd’hui. »
L’honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

« La concertation des chercheurs, des établissements postsecondaires et des entreprises dans le cadre de projets de recherche en santé permet d’améliorer le système de soins de santé et de rehausser notre qualité de vie. Depuis 2015, notre gouvernement travaille d’arrache-pied pour redonner aux sciences et à la recherche la place qui leur revient. C’est pour cela que nous avons investi plus de 10 milliards de dollars dans ces domaines. Les investissements dans la recherche en santé sont des investissements dans la santé de tous les Canadiens. »
L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et des Sports

« Nous sommes si fiers et reconnaissants des nombreux chercheurs en santé dévoués qui travaillent au Canada aujourd'hui. Merci aux Drs William Lubell et Dang Nguyen, récipiendaires de subventions de l'Université de Montréal, pour leur engagement à améliorer la vie des personnes atteintes de dégénérescence maculaire et d'épilepsie, et pour leurs familles et leurs soignants. »
Rachel Bendayan, députée d'Outremont  

« L’Université de Montréal encourage les projets de recherche audacieux qui savent tirer parti d’expertises variées, comme ceux menés par les chercheurs qui sont en vedette aujourd’hui. Je félicite chaleureusement les équipes du professeur William Lubell et du Dr Dang Nguyen, dont les succès consolident la position de notre établissement dans le groupe des grandes universités de recherche canadiennes. »
Dre Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation de l’Université de Montréal

Faits en bref

  • Ces travaux ont reçu un financement dans le cadre de Projets de recherche concertée sur la santé (PRCS), un programme qui rassemble des équipes variées de chercheurs en santé, d’ingénieurs et de travailleurs du domaine des sciences naturelles, de même que des spécialistes des sciences sociales et des sciences humaines, afin de s’attaquer aux problèmes de santé.

  • Les projets sont uniques, car non seulement ils mettent à contribution les trois conseils subventionnaires fédéraux du Canada, mais ils utilisent le savoir généré en laboratoire et le mettent à l’essai dans le monde réel.

  • Ce concours a été exceptionnel car, pour la première fois, des fonds ont été expressément consacrés aux projets de recherche portant sur les incidences éthiques, juridiques et sociétales du développement de l’intelligence artificielle dans le secteur de la santé.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour favoriser les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) investit plus de 1,2 milliard de dollars chaque année dans la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada. Grâce à ces fonds, plus de 11 000 professeurs, chercheurs de calibre mondial, font des découvertes et produisent des percées scientifiques. Ces fonds favorisent également les partenariats et les collaborations qui rapprochent les entreprises des découvertes et des découvreurs. Les partenariats que le CRSNG permet d’établir entre les chercheurs et les entreprises contribuent à orienter la R et D, et à relever les défis que pose le passage du laboratoire au marché.

Le CRSNG offre également des bourses et de la formation pratique à plus de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux. Ces jeunes chercheurs forment la prochaine génération de chefs de file en sciences et en génie au Canada.

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l’organisme subventionnaire fédéral qui encourage et appuie la recherche et la formation en recherche en sciences humaines au niveau postsecondaire. Le CRSH joue un rôle de premier plan dans le milieu canadien de la recherche et s’engage à favoriser une plus grande équité, diversité et inclusion en sciences. Le CRSH investit plus de 380 millions de dollars chaque année pour soutenir plus de 8 500 étudiants de cycle supérieur et 20 000 chercheurs.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :