Capitaine de frégate Sandra Sukstorf (MacLeod), LL.M. OMM, CD, Juge militaire

La juge Sandra Sukstorf a grandi à Coniston (Ontario). Elle s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes (FAC) en 1982 et elle a servi comme officier dans la Force régulière et la Réserve. Elle détient un baccalauréat en droit (LLB) de la faculté de droit de l’Université Dalhousie et une maîtrise en droit (LLM) de l’Université Queen’s. Elle a été admise au barreau de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario et de la Colombie‑Britannique. Elle détient des diplômes du Collège militaire royal (baccalauréat avec mention, économie et commerce) et une maîtrise en études de la défense (MED); elle est également diplômée du Programme de commandement et d’état-major interarmées des Forces canadiennes.

La juge Sukstorf a été stagiaire chez Boyne Clarke, avocats, à Dartmouth (Nouvelle‑Écosse). Elle a commencé sa carrière militaire en droit au sein de l’AJAG Atlantique, la Direction juridique (Personnel militaire) et la Direction juridique (Justice militaire). Plus tard, elle a servi au sein de la Direction juridique (International), où elle a offert des conseils juridiques sur des questions concernant l’OTAN et a assuré la coordination des dépositions des témoins des FAC et de la communication d’information des FAC au Tribunal pénal international pour l’ancienne Yougoslavie (TPIY) et au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

En septembre 2004, la juge Sukstorf a accepté un poste avec une petite société privée et est mutée à la Force de réserve. De 2004 à 2008, elle siège à 3 conseils publics : vice-présidente du Conseil d’administration du Collège Cambrian, vice-présidente de la Corporation de développement économique de la ville du Grand Sudbury et directrice du Conseil de développement de l’aéroport du Grand Sudbury. Pendant cette période, elle exerce le droit au sein d’une société d’avocats de très bonne réputation à Sudbury (Ontario).

En juillet 2008, elle retourne au sein de la Force régulière à titre de conseillère juridique de l’État-major interarmées stratégique, puis comme adjointe spéciale au Juge-avocat général. De 2012 à 2015, elle sert comme assistante du Juge-avocat général (Région du Centre) (Toronto). En août 2015, elle occupe le poste d’assistante Juge-avocat général adjointe (Région du Pacifique) à titre de réserviste.

En 1999, la juge Sukstorf participe à un déploiement à Sarajevo (Bosnie) en tant que conseillère juridique adjointe au commandant de la Force de stabilisation (COMSFOR) de l’OTAN. Elle a reçu la mention élogieuse du Sous-chef d’état-major de la Défense. En 2002, elle est envoyée en déploiement dans le golfe Persique dans le cadre de l’opération APOLLO (la contribution du Canada à la campagne contre le terrorisme) à titre de conseillère juridique au commandant du Groupe opérationnel naval du Canada.

En juin 2015, elle a été nommée officier de l’Ordre du mérite militaire (OMM). Du mois d’août 2015 au 17 février 2017, elle était gestionnaire au sein du service de la conduite professionnelle de la Law Society of British Columbia, date à laquelle le gouverneur en conseil l’a nommée juge militaire. La juge Sukstorf pratique la course, le tennis et le hockey. Elle est mariée à Simon et ils ont quatre enfants d’âge adulte.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :