NCSM Aklavik

NCSM Aklavik (SNR)

Aklavik fut intégré au réseau de radio des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon en octobre 1925. Ce Réseau, véritable système pionnier, était extrêmement important, pour les communications dans le Nord canadien, et son fonctionnement était assuré par le Corps royal canadien des transmissions (CRCT) de l'Armée canadienne. À Aklavik, le Réseau fournissait, outre des services à la population générale, des communications pour tout avion qui survolait la station, avec ou sans radio. Un avion sans radio qui ne faisait que passer, sans y atterrir, volait simplement très bas au-dessus de la station de sorte qu'il pouvait être identifié, et la date et l'heure de son passage étaient enregistrées.

La Station radio navale (SRN) Aklavik fut établie dans les Territoires du Nord-Ouest en 1949 comme complément de la station de l’Armée. Cette station radio navale faisait partie du réseau SUPRAD (réseau des stations supplémentaires) qui captaient les émissions et les transmettaient à un poste de contrôle chargé de les analyser. Dans le dialecte inuvialuktun, Aklavik signifie la « terre nue où vit le grizzly ». De 1953 au 12 mars 1961, cette station portait officiellement le nom de Station radio navale canadienne de Sa Majesté (SRN CSM Aklavik, mais le personnel l’appelait simplement SRN. Au début, le personnel était composé de six à 12 hommes et d’un officier marinier responsable. Il y avait des logements pour les familles des militaires, cependant au tout début, les militaires et leur famille durent vivre dans des conditions primitives et très difficiles. Les logements n’avaient pas de chauffage central, pas d'eau courante ou d’égouts, pas de confort moderne. Pendant les années où Aklavik était en service, il n'y eut aucune interaction, autre que sociale, entre le Corps des transmissions et la Marine. Les 2 entités fonctionnèrent indépendamment l’une de l’autre malgré leurs nombreuses compétences communes.

Au début des années 1950, Aklavik était devenue une ville modérément établie, mais le manque de voies navigables et l'instabilité du terrain (limon et pergélisol) n’étaient pas propices à de nouvelles constructions. Le ministère du Nord canadien et des Ressources nationales commença donc à envisager de déplacer la localité dès novembre 1954, et de commencer à construire en 1956. Le nouvel emplacement s’appelait East Aklavik 3 mais fut toujours désigné sous le nom de East 3 et fut plus tard renommé NCSM Inuvik. L’ancienne station ferma en mars 1961 et le personnel fut transféré à la SRN Inuvik, qui devint opérationnelle le 20 mars, 1961, à minuit 1 minute (GMT) .

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :