NCSM Camrose

Il n’y a eu qu’un seul vaisseau du nom de Camrose dans la Marine royale canadienne.

NCSM Camrose (K154)

Mise en service à Sorel (Québec) le 30 juin 1941, la corvette Camrose de la classe Flower arriva à Halifax le 6 juin. Après sa croisière d'endurance, le Camrose fut affecté à la Force de Halifax, mais, en octobre, il passa sous les ordres du Commandement de Terre-Neuve, quittant St. John’s (Terre-Neuve) le 8 octobre pour l'Islande avec le convoi SC.48. Le navire escorta des convois entre la côte Est et l'Islande jusqu'en février 1942, puis entra en carénage à Lunenburg (Nouvelle-Écosse). Après ce grand carénage, en mai, il reprit ses fonctions d'escorteur de haute mer, le temps d'un aller-retour jusqu'à Londonderry, en Irlande du Nord, puis fut affecté en juin à la Force d'escorte locale de l'Ouest.

En octobre 1942, le Camrose participa aux préparatifs du débarquement en Afrique du Nord. Il quitta Halifax le 20 octobre pour le Royaume-Uni et, pendant les 5 mois suivants, escorta des convois entre la Grande-Bretagne et la mer Méditerranée. En avril 1943, il se rendit à Pictou (Nouvelle-Écosse) pour un grand carénage qui dura 5 mois et demi et au cours duquel sa plage avant fut allongée. Après une croisière d'endurance, le Camrose fut affecté au Groupe d'escorte 6. Il quitta St. John’s au début de décembre à destination de Londonderry, d’où il escorta des convois, notamment jusqu'à Freetown, au Sierra Leone, et à Gibraltar. Pendant l'escorte de 2 convois groupés, l'OS.64 et le KMS.38, le bâtiment prit part avec le destroyer britannique HMS Bayntun à la destruction du sous-marin allemand U-757 dans l'Atlantique Nord le 8 janvier 1944. En mai, en prévision du Débarquement, il intégra le Commandement des approches de l’Ouest, à Greenock, en Écosse, d'où il escorta des convois jusqu’aux ports de rassemblement ainsi qu’à destination et en provenance des plages de la Normandie. Il quitta le Royaume-Uni le 2 septembre pour un autre carénage à Pictou, suivi d'une croisière d'endurance aux Bermudes, puis il y retourna en janvier 1945 pour devenir membre du Groupe d'escorte 41 à Plymouth. C'est au sein de ce groupe qu'il demeura jusqu'au jour de la Victoire en Europe, après quoi il participa à la réoccupation de Saint-Hélier, dans les îles Anglo-Normandes. Le Camrose quitta Greenock pour rentrer au pays au début de juin 1945 et fut désarmé à Sydney le 22 juillet. Il fut ferraillé à Hamilton (Ontario) en 1947.

  • Dimensions : 62,5 m x 10,1 m x 3,5 m
  • Déplacement : 950 tonnes
  • Vitesse : 16 nœuds
  • Équipage : 85
  • Armement : un canon de 4 pouces (102 mm), un canon de 2 livres (0,9 kg), six canons de 20 mm (6 x I), un mortier Hedgehog et grenades sous-marines.

Honneurs de bataille

  • Atlantique 1941-45
  • Golfe du Saint-Laurent 1944
  • Normandie 1944
  • Mer du Nord 1944
  • Manche 1945
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :