NCSM Caraquet

Il n’y a eu qu’un seul vaisseau du nom de Caraquet dans la Marine royale canadienne.

NCSM Caraquet (J38)

Ce dragueur de mines de la classe Bangor fut nommé en l’honneur de la baie du Nouveau-Brunswick. Il fut construit pour le compte de la Marine royale mais transféré à la Marine royale canadienne pour qu’elle l’arme en équipage. Le Caraquet fut mis en service à Vancouver (Colombie-Britannique) le 2 avril 1942.

Un mois après sa mise en service, le navire intégra la Force d’Esquimalt sur la côte Ouest puis en septembre, il fut affecté à la Force de Prince Rupert, mais retourna à Esquimalt en mars 1943 après avoir reçu l’ordre de partir pour la côte Est. Le bâtiment quitta Esquimalt à destination de Halifax (Nouvelle-Écosse) le 17 mars et arriva à bon port le 2 mai 1943. Affecté d’abord à la Force d’escorte locale de l’Ouest, il fut transféré en juin à la Force de Halifax et en décembre à celle de Terre-Neuve. À la mi-juillet 1943, il subit un carénage de 6 semaines à Baltimore, au Maryland.

Le 19 février 1944, en compagnie des NCSM Cowichan, NCSM Malpeque et NCSM Vegreville, le Caraquet quitta le Canada pour le Royaume-Uni. Après une escale aux Açores, il arriva à Plymouth le 13 mars et fut affecté à la 31e Flottille de dragueurs de mines, pour des missions de préparation au Débarquement en Normandie, auquel il participa le jour J.

Le navire rentra au Canada à la fin de septembre 1944 pour un radoub à Lunenburg (Nouvelle-Écosse), mais retourna à Plymouth en mars 1945 pour poursuivre son travail de déminage. Désarmé le 26 septembre, il fut ramené à Sheerness, où il redevint la propriété de la Marine royale. La marine portugaise en fit l’acquisition en 1946 et le rebaptisa Almirante Lacerda. Il fut utilisé comme navire hydrographique jusqu’en 1975.

  • Constructeur : North Van Ship Repairs Ltd., Vancouver (Colombie-Britannique)
  • Mise en chantier : 31 janvier 1941
  • Landcement : 2 juin 1941
  • Déplacement : 672 tonnes
  • Dimensions : 54,9 m x 8,7 m x 2,5 m
  • Vitesse : 16 nœuds
  • Équipage : 83
  • Armement : Un canon de 12 livres (5,45 kg), deux canons de 20 mm (2 x I) et des grenades sous-marines.

Honneurs de bataille

  • Atlantique 1943-44
  • Normandie 1944
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :