NCSM Dundurn

Il n’y a eu qu’un seul vaisseau du nom de Dundurn dans la Marine royale canadienne.

NCSM Dundurn Z41 / 502

Le pétrolier Dundurn de la classe Dun fut construit pour répondre à un besoin de la Marine royale canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. En effet, avant la construction du Dundurn, un chaland et un dragueur avaient été convertis en pétroliers, mais ils ne pouvaient répondre à toutes les demandes. La Marine commanda donc deux petits pétroliers, le NCSM Dundalk et le Dundurn. Ils étaient petits, mais avaient une capacité de charge suffisante pour ravitailler les navires d'escorte en vue de leurs voyages hasardeux de protection des convois de navires marchands ainsi que pour maintenir les stocks des réservoirs des ports de la côte Est du Canada. Le Dundurn fut construit à Walkerville (Ontario) et mis en service au même endroit le 25 novembre 1943.

Le jour même de sa mise en service, le Dundurn partit pour Halifax (Nouvelle-Écosse) afin d'échapper à l’englacement du Saint-Laurent. À son arrivée, il entra aux chantiers Halifax Shipyards afin que les travaux puissent être achevés. Le 3 mai 1944, il partit en convoi, avec une cargaison de carburant, pour Sydney (Nouvelle-Écosse). Après avoir déchargé, il resta au port pendant une courte période afin de ravitailler les navires escorteurs qui se trouvaient là. Ce fut le premier de nombreux voyages semblables qu’il effectua entre Halifax et Sydney ou encore Shelburne, Digby ou Liverpool (Nouvelle-Écosse), Saint John (Nouveau-Brunswick) ou bien à St-John’s (Terre-Neuve). À l’occasion, il navigua seul, mais plus souvent en convoi, à cause du danger que représentaient les sous-marins allemands dans ces eaux profondes. Après la guerre, le Dundurn fut utilisé à Sydney pour décharger et vider les navires escorteurs dont la Marine allait se défaire. 

À la fin de la guerre, la Marine exprima le désir de conserver le Dundurn comme navire auxiliaire, précisant qu’elle le préférait à un pétrolier commercial. La Marine avait besoin d’un pétrolier sur chaque côte pour ravitailler les navires et pour transporter le mazout dans les dépôts de la côte. Il fut donc décidé d’envoyer le Dundurn à Esquimalt (Colombie-Britannique) et de garder le Dundalk à Halifax. Avec un équipage de réservistes, augmenté de quelques marins de la marine marchande, le Dundurn quitta Halifax en lest le 10 novembre 1946 et arriva à Esquimalt le 29 décembre 1946. Il fut désarmé le 2 janvier 1947 et, avec un équipage civil, devint le Navire Auxiliaire de la Marine canadienne (NAMC) et le Navire auxiliaire des Forces canadiennes (NAFC) Dundurn, affecté au transport de carburant de Vancouver (Colombie-Britannique), aux réservoirs de la base d’Esquimalt et au ravitaillement des navires en carénage ainsi que des navires trop gros pour venir se ravitailler à quai. Il resta en service jusqu’en 1993.

  • Déplacement : 950 tonnes
  • Dimensions : 54,5 m x 10,1 m x 4 m
  • Vitesse : 11 nœuds
  • Équipage : 30
  • Armement : (guerre) un canon de 12 livres (5,45 kg ) et deux canons 20-mm (2 x I).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :