NCSM Goose Bay

Il n’y a eu qu’un seul vaisseau du nom de Goose Bay dans la Marine royale canadienne.

NCSM Goose Bay (707)

En mai 1992, un contrat fut octroyé aux chantiers Halifax Shipyards Ltd. À Halifax (Nouvelle-Écosse) pour la construction de 12 navires de défense côtière (NDC) de classe Kingston. Conçus selon des normes commerciales, ces bâtiments étaient destinés à plusieurs fonctions : patrouille côtière, dragage de mines, application de la loi, surveillance et intervention antipollution, recherche et sauvetage. Ils furent dotés d’équipement modulaire adapté à ces diverses tâches. 

Lancé le 4 septembre 1997, le Goose Bay fut mis en service à Happy Valley-Goose Bay (Terre-Neuve-et-Labrador) le 26 juillet 1998.

Au début de juin 1999, il prit part à un exercice antipollution au large d’Eastport, dans le Maine, en compagnie de navires des gardes côtières canadienne et américaine. À l’automne 2000, le Goose Bay fit partie du contingent canadien qui participa à l’exercice UNIFIED SPIRIT au large de la côte Est des États-Unis.Il quitta Halifax en compagnie d’un autre navire de la même classe, le NCSM Moncton le 1er avril 2001, afin de prendre part à l’exercice BLUE GAME de guerre des mines, mené par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) du 23 avril au 9 mai au large des côtes de la Norvège et du Danemark. Le Goose Bay et le Moncton furent les 2 premiers NDC à traverser l’Atlantique Nord.

Depuis, le navire a eu toutes sortes de missions : patrouilles de surveillance des pêches, déploiement dans le Grand Nord avec les Rangers canadiens, exercices de déminage dans les eaux américaines, patrouilles de sécurité lors de la visite à Halifax du président des États-Unis en 2004, missions de recherche et sauvetage. En 2005, il participa aux célébrations outre-mer du 60e anniversaire du jour J, représentant le Canada en compagnie de son jumeau, le NCSM Shawinigan. Le Goose Bay fit une visite dans la ville éponyme en août 2008.

Le Goose Bay s’emploie à réaliser les objectifs de défense du Canada au pays et à l’étranger.

  • Mise en service : 26 juillet 1998
  • Déplacement : 970 tonnes
  • Dimensions : 55,3 m x 11,3 m x 3,4 m
  • Vitesse : 15 nœuds
  • Équipage : 37
  • Armement : un canon de 40 mm et deux mitrailleuses de 12,7 mm (2 x 1).

Devise : Fidelis (fidèle)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :