NCSM St. Clair

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de NCSM St. Clair dans la Marine royale canadienne.

NCSM St. Clair (I65)

Avant de devenir le NCSM St. Clair, ce destroyer de la classe Town — sorti des chantiers navals en 1918 sous le nom de USS Williams —, avait d’abord servi au sein de la Flotte du Pacifique, jusqu’en 1922, avant d’être désarmé à San Diego, Californie. Remis en service en 1940, le USS Williams avait été brièvement placé au service de la Neutrality Patrol avant d'être cédé à la Marine royale du Canada à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 24 septembre 1940 et rebaptisé NCSM St. Clair. Affecté au Groupe d'escorte 4, basé à Greenock, Écosse, il arriva sur le fleuve Clyde le 11 décembre pour y assurer des tâches d'escorte sous le Commandement des approches de l’Ouest.

Le 27 mai 1941, en compagnie de trois destroyers de la Marine royale britannique, il subit l’attaque de bombardiers allemands à l'ouest de Galway, Irlande. Le destroyer de la classe Tribal HMS Mashona chavira sous les tirs nourris de l'ennemi et le NCSM St. Clair saborda l'épave après avoir embarqué les survivants à son bord.

Tandis qu’il était en mission pour la Force d'escorte de Terre Neuve, le St. Clair percuta accidentellement le pétrolier Clam le 17 juin 1941, peu après son arrivée à St. John’s, Terre-Neuve, et il subit des réparations qui durèrent jusqu'au 2 décembre.

En mars 1942, le NCSM St. Clair fut assigné à la Force d'escorte locale de l'Ouest et, en juin 1943, il se joignit à son groupe d'escorte de rattachement, W 2. À l’exception d’une période de deux mois pendant l'été, au cours de laquelle il servit de navire-école à l'établissement d’entraînement NCSM Cornwallis, il demeura au sein de ce groupe jusqu'en décembre. C’est alors qu’il reçut l'ordre d'appareiller pour la baie St. Margaret’s, près d’Halifax, où il allait servir de navire-dépôt pour des sous marins britanniques utilisés pour l'instruction à la lutte anti-sous-marine.

En mai 1944, le NCSM St. Clair fut amené à Halifax pour un carénage et il y demeura jusqu'à son désarmement, le 23 août. Mouillant dans le bassin de Bedford, le bâtiment n’était plus qu'un ponton que la Marine utilisait pour l'instruction à la lutte incendie et au contrôle des avaries. Son épave s'y trouvait d'ailleurs toujours en 1950.

  • Mise en service : 24 septembre 1940
  • Désarmement : 23 août 1944
  • Déplacement : 1 086,2 tonnes
  • Dimensions : 95,8 m x 9,3 m x 2,6 m
  • Vitesse : 28 nœuds
  • Équipage : 153
  • Armement : (en 1940) quatre canons de 4 pouces (102 mm), douze tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) (4 x III) et des grenades sous-marines

Honneurs de bataille

  • Atlantique 1940-1943
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :