NCSM West York

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de West York dans la Marine royale canadienne.

NCSM West York (K369) / Corvette de la classe Flower

Mise en service à Collingwood, Ontario, le 6 octobre 1944, NCSM West York, aurait dû s’appeler Weston, du nom de la ville ontarienne, mais un autre navire de la Marine royale britannique avait déjà été baptisé ainsi. Le NCSM West York arriva à Halifax, Nouvelle-Écosse, à la mi-novembre et leva l’ancre un mois plus tard à destination des Bermudes pour sa croisière d’endurance.

En février 1945, il intégra le Groupe d’escorte C-5 à St. John’s, Terre-Neuve, d’où il partit le 16 février afin de rejoindre son premier convoi transocéanique, le HX.338. Le NCSM West York effectua trois allers-retours entre le Canada et le Royaume-Uni avant d’être retiré du service; la dernière fois, il assura l’escorte du convoi ON.305 qu’il avait rejoint à Londonderry, Irlande du Nord, à la fin mai 1945.

Désarmé le 9 juillet 1945 et mis en rade à Sorel, Québec, le NCSM West York fut ensuite vendu à des intérêts commerciaux et conserva son nom de West York. C’est à ce titre, lors du remorquage du destroyer NCSM Assiniboine qui venait d’être désarmé, que le halin se rompit et que l’Assiniboine vint s’échouer sur les côtes de l’Île-du-Prince-Édouard le 7 novembre 1945.

L’ex-West York continua de naviguer sous différents noms et pavillons, réintégrant même le registre maritime canadien en 1960 sous le nom de Federal Express. Il coula à Montréal, Québec, le 5 mai 1960 suite à une collision. Sa section arrière fut remontée pour être envoyée à la casse plus tard la même année.

Honneurs de bataille

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :