NCSM Yellowknife

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de Yellowknife dans la Marine royale canadienne.

NCSM Yellowknife (706)/Navire de défense côtière de la classe Kingston

En mai 1992, un marché portant sur la construction de 12 navires de défense côtière (NDC) fut adjugé à la société Halifax Shipyards Ltd., à Halifax (Nouvelle-Écosse). Ces navires, de la classe Kingston, furent conçus selon des normes commerciales pour un usage polyvalent : patrouille côtière, dragage de mines, application de la loi, surveillance et intervention antipollution, recherche et sauvetage. Ils peuvent être équipés de charges utiles modulaires leur permettant de s’acquitter de leurs tâches.

Après avoir été pris en compte par la Marine le 16 octobre 1997, le Yellowknife quitta Halifax le 30 janvier 1998 à destination d’Esquimalt (Colombie-Britannique), où il fut mis en service le 18 avril. Dans la foulée, il allait accompagner son navire jumeau, le NCSM Whitehorse, dans une visite de politesse à Skagway, en Alaska. Son équipage est presque entièrement composé de réservistes de la Marine et il passe la plus grande partie du temps à patrouiller les eaux au large de la côte Ouest du Canada, servant de navire-école pour les officiers subalternes, effectuant des patrouilles de pêche et de souveraineté et participant à des missions de recherche et de sauvetage.

Il a reçu une Mention élogieuse des Forces canadiennes à l’intention des unités pour sa célérité à répondre à l’appel de détresse d’un bateau de pêche, le Salmon King, en octobre 2001. Malgré un délai d’intervention très court, une mer très agitée, de forts vents et des obstacles dangereux, le NCSM Yellowknife est parvenu à remorquer le bateau en difficulté jusque dans des eaux sûres. En 2002, il faisait partie, avec ses 3 navires jumeaux, des premières unités de la Marine canadienne, en 25 ans, à travailler avec la marine mexicaine au Mexique.

En août 2002, il a été à l’origine de l’arrestation d’exploitants forestiers illégaux par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), après avoir observé leurs activités dans les bras de mer Rivers et Hardy et communiqué l’information à la GRC. En 2003, il a participé à un exercice de groupe opérationnel naval aux côtés de navires canadiens et français. Le Yellowknife continue de remplir des missions à l’appui de la politique intérieure et de la politique étrangère du Canada.

  • Constructeur : Halifax Shipyards
  • Mise en service : 18 avril 1998
  • Déplacement : 985,6 tonnes
  • Dimensions : 55,3 m x 11,3 m x 3,4 m
  • Vitesse : 15 nœuds
  • Équipage : 37
  • Armement : un canon de 40 mm et deux mitrailleuses de 12,7 mm (2 x I)

Devise : In Ardua Nitor (Je m’efforce de surmonter les obstacles)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :