La Marine royale canadienne commémorera la bataille de l’Atlantique 

Communiqué de presse

Le 5 mai 2017 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Le 7 mai, nos compatriotes de partout au pays se réuniront pour commémorer les sacrifices consentis par les milliers Canadiens qui ont combattu avec tant de courage durant la bataille de l’Atlantique, entre 1939 et 1945.

La cérémonie nationale se tiendra au Monument commémoratif de guerre du Canada, en présence de militaires de la Marine royale canadienne (MRC) et de l’Aviation royale canadienne, ainsi que de navigateurs de la marine marchande (MM). Seront aussi présents des cadets de l’air et de la marine de la région du Centre, des cadets de la ligue navale, et la garde de drapeau consacré de la Légion royale canadienne, en plus de représentants de groupes de vétérans locaux et d’autres ministères fédéraux, de diplomates, et de la Ottawa Children’s Choir.

Chaque année, le premier dimanche de mai, le Canada et sa communauté maritime honorent la mémoire de ceux qui ont perdu la vie en mer pendant la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, l’héritage de la bataille de l’Atlantique est perpétué par ceux qui servent actuellement dans la RCN en s’engageant à être « toujours là, toujours prêts » pour défendre le Canada et ses idéaux partout dans le monde.   


Citations

« Les Alliés n’avaient d’autre choix que de gagner la bataille de l’Atlantique pour arriver à vaincre les puissances de l’Axe et protéger la liberté et la démocratie à travers le monde. En 1943, les forces canadiennes et alliés sont arrivées à renverser la vapeur dans cette bataille historique en assurant la sécurité des voies maritimes pour permettre le transport de troupes, de carburant et d’autres fournitures essentielles à l’effort de guerre. La mémoire des femmes et hommes qui ont servi durant cette célèbre bataille sera perpétuée, de même que celle des membres de leur famille pour les sacrifices admirables auxquels ils ont consenti et le grand courage dont ils ont fait preuve ». 

—   L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Je suis très honoré de commémorer les actions héroïques de la Marine royale canadienne, de la marine marchande et de l’Aviation royale canadienne, qui ont permis aux Alliés de remporter une victoire cruciale lors de la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 4 000 Canadiens ont perdu la vie en mer durant la bataille de l’Atlantique, et nous leurs sommes profondément reconnaissants, en tant que nation, pour leur service et leurs sacrifices. » “

—   L’honorable Kent Hehr, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale 

« L’histoire militaire du Canada en est une de courage et de sacrifices et, ce dimanche, nous honorons la mémoire de ces hommes et femmes remplis de courage qui ont tant sacrifié pour servir le Canada durant la bataille de l’Atlantique. C’est ce grand sens du sacrifice qui a jeté les bases sur lesquelles s’appuie la MRC pour contribuer au maintien de la paix et de la sécurité mondiales depuis plusieurs décennies. Le gouvernement canadien a constamment fait appel à sa marine à titre de “premier répondant du Canada” en temps de crise et de conflit. Puisque notre commémoration de la bataille de l’Atlantique se déroule cette année dans le cadre des célébrations entourant le 150e anniversaire du Canada, j’invite les Canadiens à assister aux cérémonies qui se tiendront dans leur région pour rendre hommage à ceux qui sont disparus et à ceux qui ont servi, de même que pour réfléchir sur la riche tradition de notre marine et célébrer son excellence en mer aujourd’hui. »

—  Le vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne 

Faits en bref

  • La bataille de l’Atlantique, dont l’enjeu était la suprématie de l’Atlantique Nord, a duré 2 075 jours. Elle opposait les forces navales et aériennes alliées aux sous-marins, navires et aéronefs allemands et italiens, dont la cible principale était les convois de navires marchands qui transportaient du matériel essentiel au maintien de la vie à partir de l’Amérique du Nord jusqu’en Europe. 

  • Le fardeau de la bataille de l’Atlantique a été porté en grande partie par la MRC qui, au début de la guerre, ne possédait que six destroyers et quelques navires de petite taille. 

  • À la fin de la guerre, la MRC s’était développée suffisamment pour devenir la quatrième marine en importance au monde, et a joué un rôle essentiel pour renverser la vapeur durant le conflit. En effet, durant la bataille de l’Atlantique, la MRC et l’ARC ont détruit ou pris part à la destruction de 33 sous-marins allemands (U-boot) et de 42 navires de surface ennemis. En revanche, elles ont subi 2 210 pertes humaines, dont 6 femmes, et la perte de 33 navires. 

  • La marine marchande a quant à elle perdu plus de 70 navires et plus de 1 700 âmes, et l’ARC a perdu plus de 900 membres d’équipage.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :