Les Forces armées canadiennes mettent fin à leurs vastes manœuvres dans le Nord du Canada

Communiqué de presse

Le 25 août 2017 — Ottawa — Défense nationale/Forces armées canadiennes

Aujourd’hui se conclue la 10e édition de l’opération NANOOK (Op NANOOK), qui désigne la plus importante opération de souveraineté annuelle menée par le Canada dans le Nord. Cette année, plus de 900 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et employés d’autres ministères et organismes gouvernementaux (AMOG) ont participé à l’Op NANOOK 2017 dans deux zones d’opérations : dans le Nord du Labrador et à Rankin Inlet, au Nunavut.

Dans le cadre de sa politique de défense intitulée Protection, sécurité, engagement, le Canada s’engage à accroître sa présence et son efficacité opérationnelle dans le Nord. L’Op NANOOK vise à renforcer la surveillance et la présence du Canada dans l’ensemble de ses régions les plus septentrionales, ainsi qu’à renforcer la coordination des opérations pangouvernementales et la façon dont les forces militaires du Canada mènent leurs opérations dans les conditions climatiques nordiques. De plus, l’opération donne aux FAC l’occasion de travailler avec des partenaires de mission pour trouver la meilleure façon de s’attaquer aux enjeux relatifs à la sécurité et à la protection dans le Nord.

Citations

« Le Nord du Canada fait face à des défis uniques. La coopération et la coordination méticuleuse entre les ministères et les différents paliers de gouvernement sont essentielles pour assurer la sécurité et la protection de tous les Canadiens dans le Nord. L’opération NANOOK est la plateforme où tous les intervenants dans le Nord s’unissent pour trouver des solutions quant à la meilleure façon d’intervenir en cas de crise. Je suis fier de nos femmes et hommes en uniforme, qui ont travaillé avec diligence aux côtés de leurs partenaires pangouvernementaux afin d’appuyer la communauté et contribuer ainsi à la réussite de la 10e édition de l’opération NANOOK. Leur intervention rapide et professionnelle à la suite de demandes d’aide durant le scénario d’urgence simulé a bien démontré que la Force opérationnelle interarmées (Nord) est prête à intervenir rapidement en cas de crise réelle dans le Nord. »

— Le brigadier-général Mike Nixon, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord)

« Je suis très impressionné par le niveau de coopération atteint entre les trois armées des Forces armées canadiennes, les organismes partenaires et l’industrie, et la population du Labrador, et je leur en suis très reconnaissant. La collaboration et l’apprentissage commun dans le cadre de l’opération NANOOK 2017 renforcent la souveraineté et la sécurité du Canada, surtout dans les régions les plus éloignées dans l’arrière-pays. Il ne fait aucun doute que les soldats, marins et aviateurs, hommes et femme, sont désormais mieux préparés à intervenir dans l’ensemble de ces régions côtières et montagneuses, où la magnificence des paysages n’a d’égal que la rudesse des conditions climatiques. La Force opérationnelle interarmées (Atlantique) est résolue à renforcer ses liens avec les communautés nordiques et avec les industries en région éloignée afin d’assurer la défense et la sécurité du Nord du Canada. »

— Le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique et de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique)

Faits en bref

  • Cette année, pour la première fois, l’Op NANOOK a donné lieu à deux scénarios exécutés par deux forces opérationnelles interarmées régionales distinctes.

    • Le scénario auquel a participé la Force opérationnelle interarmées (Nord) consistait à intervenir à la suite d’un incendie et d’une explosion simulés à bord d’une barge dans les environs de Rankin Inlet, au Nunavut.
    • Le scénario auquel a participé la Force opérationnelle interarmées (Atlantique) consistait à intervenir dans le cadre d’un scénario axé sur la sécurité dans le Nord du Labrador, où un poste du système d’alerte du Nord du NORAD a cessé de fonctionner. 
  • Grâce à l’appui des AMOG de même que des autorités locales, au cours de ces deux scénarios, les membres des FAC ont pu améliorer leurs capacités et leurs compétences pour ce qui est de travailler dans les régions du Nord du Canada. 

  • Les FAC ont atteint plusieurs objectifs durant l’Op NANOOK 2017, y compris :

    • démontrer la force des partenariats civilo-militaires;
    • dans un effort conjoint, synchroniser les opérations entre les éléments terrestres, aériens et maritimes;
    • mettre à l’essai des techniques de survie traditionnelles et des capacités de recherche et de sauvetage au sol dans les régions subarctiques;
    • mettre à l’essai la fonction de planification du quartier général pour surmonter les défis complexes en matière de logistique;
    • Renforcer les partenariats avec les communautés clés. 
  • Les FAC prennent part à des opérations annuelles dans le Nord du Canada afin de renforcer la sécurité et la coopération avec les partenaires nationaux et internationaux.

  • La politique Protection, sécurité, engagement contribuera à améliorer la mobilité, la portée et l’empreinte des FAC dans le Nord canadien pour appuyer les opérations et les exercices des FAC, en plus d’accroître leur capacité de projeter une force dans la région.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Affaires publiques de la Force opérationnelle interarmées (Nord)
Téléphone : 867-873-0700, poste 6056
Courriel : josée.bilodeau@forces.gc.ca

Affaires publiques de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique)
Téléphone  : 902-427-3766
Courriel : marlantpublicaffairs@forces.gc.ca
Hors des heures normales de travail : 902-452-5280 ou hfx.dutypao@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :