Mise à jour des opérations sur la contribution du Canada à la lutte contre le trafic illicite dans l’Est du Pacifique et les Caraïbes 

Communiqué de presse

Le 21 novembre 2017 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Les navires de défense côtière des Forces armées canadiennes (FAC) déployés dans le cadre de l’Opération CARIBBE dans l’Est de l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes collaborent étroitement avec la garde côtière américaine depuis plusieurs semaines pour intercepter et saisir d’importantes quantités de stupéfiants illicites.

Le 11 novembre 2017, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Moncton a intercepté un navire suspect et a aidé un détachement d’application de la loi de la garde côtière américaine à procéder à son arraisonnement, ce qui a mené à la saisie de 834 kg de cocaïne et à l’appréhension de trois présumés contrebandiers. Pareillement, dans l’Est de l’océan Pacifique, le 31 octobre 2017, le NCSM Nanaimo a effectué une interception et une saisie avec, à son bord, l’équipe du détachement d’application de la loi de la garde côtière américaine, laquelle a saisi 478 kg de cocaïne et a appréhendé trois présumés contrebandiers. Le NCSM Nanaimo a également empêché le trafic illicite d’environ 750 kg de cocaïne pendant ses opérations au cours des dernières semaines.

Les NCSM Moncton et Nanaimo continuent de naviguer dans la mer des Caraïbes et l’Est de l’océan Pacifique et seront bientôt joints par un aéronef de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora qui offrira des capacités de surveillance en appui direct de la Joint Interagency Task Force South des États-Unis.


Citations

« Je salue les efforts déployés par les Navires canadiens de Sa Majesté Moncton et Nanaimo et leurs récents succès à interrompre le mouvement de stupéfiants illicites et à appuyer les efforts multinationaux pour décourager les activités criminelles. Cette opération démontre parfaitement comment les Forces armées canadiennes continuent de faire leur part sur la scène internationale pour protéger nos intérêts et appuyer nos alliés. »

— Lieutenant-général Steven Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada

‎ « Les marins de la Marine royale canadienne continuent de faire preuve d’excellence lors d’opérations partout dans le monde. Le succès de l’Opération CARIBBE est possible grâce au partenariat entre les forces alliées et grâce à notre engagement collectif à assurer la sécurité de nos voies maritimes face aux activités illicites, tout en empêchant l’entrée de stupéfiants illicites en Amérique du Nord.»

— Contre-amiral Craig Baines, Commandant de la composante maritime

Faits en bref

  • Depuis 2006, les FAC ont contribué à la saisie de près de 70 tonnes métriques de cocaïne en appui direct à la Joint Interagency Task Force South des États-Unis. 

  • L’Opération CARIBBE est la contribution canadienne à la campagne multinationale dirigée par les États-Unis pour détecter et intercepter le trafic illicite de stupéfiants, d’armes, d’argent et de personnes.

  • Au printemps 2017, le NCSM Saskatoon a été déployé dans le cadre de l’Opération CARIBBE et a aidé la garde côtière américaine à saisir 1 124 kg de cocaïne et à empêcher le trafic illicite d’environ 1 500 kg de cocaïne.

  • Les navires de défense côtière de la classe Kingston sont de petits navires de guerre polyvalents dont la principale mission est d’exécuter des opérations de surveillance et des patrouilles côtières, notamment des opérations et des exercices navals généraux, ainsi que des missions de recherche et sauvetage, d’application de la loi, de protection des ressources et de surveillance des pêches.

  • Le CP-140 Aurora est un aéronef de patrouille à long rayon dont la principale mission est la lutte anti-sous-marine, mais qui peut également effectuer une gamme d’activités de surveillance et de reconnaissance. L’aéronef a une autonomie de 17 heures et un rayon d’action de 4 000 milles marins (près de 7 400 km), ce qui en fait un appareil  idéal pour toute une gamme de missions. En plus des missions de lutte contre les stupéfiants, l’aéronef Aurora constitue une plate-forme idéale pour surveiller la pêche et la migration illégales, les activités de pollution, ainsi que les violations de la souveraineté territoriale canadienne, tant au-dessus qu’en dessous de la surface de l’océan. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Bureau des relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :