L’Armée canadienne plonge à Gagetown, au Nouveau-Brunswick

Communiqué de presse

Le 30 janvier 2018 – Gagetown, Nouveau-Brunswick – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Les plongeurs de l’Armée canadienne ainsi que des plongeurs de pays partenaires de l’OTAN participent à l’exercice ROGUISH BUOY 2018, qui a lieu au champ de tir et secteur d’entraînement de la Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div CA) Gagetown (près du lac George, au Nouveau-Brunswick), du 30 janvier au 12 février 2018.

Cette année, des équipes de plongée de partout dans le monde prendront part à une série d’activités qui mettront à l’épreuve d’importantes aptitudes de plongée, notamment la récupération de véhicules, la recherche et sauvetage, et la récupération de piles de ponts modulaires.

Parmi les participants internationaux, mentionnons 24 plongeurs de la Belgique, de la France, de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des États-Unis, qui réaffirment l’inébranlable engagement du Canada à l’égard de ses alliances et partenariats de longue date, comme il est indiqué dans la politique de défense du Canada : Protection, Sécurité, Engagement.

L’exercice ROGUISH BUOY 2018 est organisé par l’École du génie militaire des Forces canadiennes, fesant partie du Centre d’instruction au combat située à la BS 5 Div CA Gagetown, au Nouveau-Brunswick. Cette activité d’instruction annuelle de plongée de combat de l’Armée canadienne vise à préparer les équipes de plongée à entreprendre des tâches de plongée avec expertise et assurance à l’appui des opérations. 


Multimédia supplémentaire

Des plongeurs canadiens et néerlandais effectuent une simulation d’évacuation de plongeurs blessés durant l’exercice ROGUISH BUOY 2017, l’activité d’entraînement de plongée de combat de l’Armée canadienne qui a eu lieu près de Victoria, en Colombie-Britannique, du 7 au 26 février 2017.

Citations

« Les opérations de plongée sont une capacité essentielle de l’Armée canadienne et de nos alliés. Les plongeurs sont utilisés dans toute la gamme des conflits, du maintien de la paix jusqu’aux opérations de combat. Ils doivent avoir une résistance physique et une vivacité d’esprit, il n’est donc pas surprenant qu’ils comptent parmi les meilleurs soldats, toutes forces confondues. »

Colonel John Errington, commandant, Centre d’instruction au combat

« Pour devenir un plongeur de l’Armée, il faut énormément de temps, d’effort, d’expertise et de dévouement. Ces gens doivent maîtriser les aptitudes en génie de combat et développer et maintenir l’ensemble de compétences nécessaires sous l’eau, ce qui permet d’élargir les capacités de l’Armée qui ont un effet sur le champ de bataille. Leur travail est difficile et intense; les plongeurs doivent être intelligents, créatifs et en bonne forme physique. »

Lieutenant-colonel Barbara Honig, commandant, École du génie militaire des Forces canadiennes

Faits en bref

  • L’exercice ROGUISH BUOY 2018 vise à fournir un véhicule pour l’instruction collective afin de permettre à l’Armée canadienne de :

    • Préciser et confirmer la doctrine et les tactiques, techniques et procédures sur la plongée afin d’atteindre les normes liées à l’entraînement de combat;
    • Intégrer les leçons retenues aux normes de qualifications et aux plans d’instruction de plongeur de combat et de superviseur de plongeurs de combat;
    • Normaliser les opérations de plongée de combat avec l’Armée canadienne;
    • Veiller à ce que les plongeurs de combat de l’Armée canadienne puissent travailler avec les plongeurs de combat de l’OTAN.
  • Grâce aux dernières éditions de l’exercice, on a élaboré des procédures liées à des aptitudes comme la démolition sous-marine et le coupage hydraulique et thermique. De plus, au cours des dernières années, les plongeurs ont été confrontés à des conditions de plongée difficiles, sous la glace par exemple; des aptitudes qui sont essentielles lors de missions de recherche et sauvetage par exemple. De ce fait, l’exercice ROGUISH BUOY représente une activité d’entraînement de classe mondiale.

  • Les équipes canadiennes sont représentées par quelque 60 membres des unités et des organisations suivantes :

    • 1er Régiment du génie de combat
    • 2e Régiment du génie de combat
    • 4e Régiment d’appui du génie
    • 5e Régiment du génie de combat
    • Centre de plongée de l’Armée de l’École du génie militaire des Forces canadiennes 
  • Par l’intermédiaire de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, le ministère de la Défense nationale veille à ce que les Forces armées canadiennes soient appuyées, équipées et préparées pour protéger la souveraineté canadienne, défendre l’Amérique du Nord et contribuer à la sécurité des alliés et des partenaires aujourd’hui et dans l’avenir.

Liens connexes

Personnes-ressources

Capitaine Ian McIntyre
Affaires publiques du Centre d’instruction au combat
Base de soutien de la 5e Division du Canada
Téléphone : 506-260-3640
Courriel : ian.mcintyre@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :