L’Armée canadienne en déploiement dans l’Arctique pour mener un exercice dans le Nord 2018 (NOREX 18)

Communiqué de presse

Le 2 février 2018 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Quelque 235 membres de la 4e Division du Canada, l’Armée canadienne en Ontario, participeront à un exercice dans le Nord 2018 (NOREX 18) à Resolute Bay, au Nunavut, et dans les environs, du 4 au 17 février 2018.

Le NOREX 2018 vise à maintenir une capacité d’intervention dans l’Arctique et à veiller à ce que le personnel de l’Armée canadienne puisse se déplacer, communiquer et commander dans des endroits éloignés aux prises avec des conditions météorologiques difficiles. De plus, le personnel de l’Armée canadienne pratiquera des scénarios de première réponse. Durant l’exercice, les militaires pourront développer leur capacité de survie, leur mobilité et leur soutenabilité et ils auront également l’occasion de travailler avec les Rangers canadiens du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens.

Des exercices comme le NOREX 18 remplissent un des piliers de la Politique de défense du Canada : Protection, Sécurité, Engagement. Le gouvernement du Canada veille à ce que l’instruction des Forces armées canadiennes (FAC) réponde aux exigences techniques élevées des forces militaires modernes grâce à une instruction et à une certification. Protection, Sécurité, Engagement fournit aux FAC la taille de l’effectif et l’équipement dont elles ont besoin pour mener avec succès l’ensemble des opérations militaires, y compris l’assistance humanitaire et les secours en cas de catastrophe, les opérations de paix ou de combat.


Multimédia supplémentaire

Le sergent Cameron Bruce, du Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique, et le sergent Joe Amarualik, du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (1 GPRC), montrent au ranger James Saittuq du 1 GPRC à utiliser une mitrailleuse légère C9 à Resolute Bay, au Nunavut, durant le NOREX 2017, le 26 mars 2017. Photo : Matelot de 3e classe Albert Domingo, Affaires publiques de la 4e Division du Canada ©2017 DND/MDN Canada

Citations

« NOREX 18 démontrera notre capacité à intervenir rapidement lors d’urgences dans le Grand Nord dans des conditions hivernales rudimentaires et extrêmes. Ces exercices contribuent à améliorer et à maintenir notre expertise dans l’Arctique à l’appui des priorités en matière de défense du Canada dans le Nord et à servir dans les communautés les plus éloignées. »

– Brigadier-général Stephen Cadden, commandant de la 4e Division du Canada

« Cet exercice exigeant représente une occasion exceptionnelle pour nos militaires de mettre à l’épreuve leur capacité de survie, leur mobilité et leur soutenabilité dans l’Arctique canadien, tout en nous assurant que nous pouvons apporter un appui et intervenir à l’endroit et au moment où les Canadiens en ont besoin. »

– Lieutenant-colonel Perry Rittershofer, directeur de l’exercice NOREX 18

Faits en bref

  • Les participants de l’Armée canadienne au NOREX 18 comprennent les militaires des unités suivantes : 

    • Le 31e Groupe-brigade du Canada, dont le siège social est situé à London, en Ontario
    • Le 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada, dont le siège social est situé à Petawawa, en Ontario
    • Le 1er Groupe de patrouilles de Rangers canadiens, dont le siège social est situé à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest
  • Le 31e Groupe-brigade du Canada et le 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada font partie de la 4e Division du Canada, qui est responsable de tous les éléments de la Force régulière et de la Réserve de l’Armée canadienne en Ontario, à l’exception d’une portion du nord-ouest de l’Ontario, qui relève de la 3e Division du Canada (Edmonton).

  • L’exercice reproduira une première intervention par les Forces armées canadiennes dans un scénario de catastrophe aérienne dans l’Arctique. Les militaires recevront de l’instruction sur la planification de la situation et l’intervention.

  • En plus de la recherche et sauvetage, les militaires démontreront aussi des capacités de survie dans l’Arctique et des compétences de guerre en hiver dans un rude climat, notamment la familiarisation avec les armes, l’utilisation d’équipement de survie et l’exécution de patrouilles.

  • Les Forces armées canadiennes s’engagent à accroître leur capacité à mener des opérations dans l’Arctique, aux côtés des Rangers canadiens, pour améliorer les capacités de surveillance et de contrôle et les capacités fonctionnelles avec nos alliés dans l’Arctique et l’OTAN.

  • Les Rangers canadiens sont une partie intégrale de la Réserve de l’Armée canadienne qui travaillent dans les régions éloignées. Ils fournissent des forces mobiles autosuffisantes et dotées d’équipement léger pour appuyer les opérations des FAC en matière de sécurité nationale et de sécurité publique au sein du Canada. Ils s’entraînent régulièrement avec d’autres membres des FAC pour demeurer prêts.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sous-lieutenant Andrew McLaughlin
Officier des Affaires publiques
4e Division du Canada
Téléphone 867-252-3872 ext. 2355
Courriel : andrew.mclaughlin@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :