Fin de la Conférence du Comité du renseignement militaire de l’OTAN

Communiqué de presse

Le 25 mai 2018 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

C’est hier qu’a pris fin la Conférence du Comité du renseignement militaire de l’OTAN, tenue à Ottawa par le Commandement du renseignement des Forces canadiennes du 22 au 24 mai.

À l’occasion de cette conférence, les chefs d’organisations de renseignement militaire de 29 pays membres de l’OTAN se sont réunis pour discuter de réformes dans le domaine du renseignement visant à renforcer la planification, les opérations et la prise de décisions de l’Alliance. Le Comité du renseignement militaire est l’organisme consultatif principal du Comité militaire de l’OTAN sur les questions relatives au renseignement.

La présidence du Comité du renseignement militaire est assurée par le chef du renseignement de la Défense d’un pays donné (rotations d’un an) et par le principal dirigeant du renseignement de l’OTAN, le secrétaire général adjoint pour le renseignement et la sécurité. Depuis janvier 2018, c’est le Canada qui assume la présidence.

Conformément à la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement du gouvernement du Canada, à titre de président du Comité de renseignement militaire, le Canada joue un rôle de chef de file au sein de l’OTAN et collabore avec ses alliés pour mener des réformes dans le renseignement qui permettront à l’Alliance d’accélérer la prise de décisions à l’appui de la planification et des opérations.

L’honorable Harjit S. Sajjan, Ministre de la Défense nationale, a prononcé le discours liminaire devant le Comité du renseignement militaire lors d'une soirée, le 23 mai, au Musée canadien de la guerre.


Citations

« Le renseignement, pertinent et réalisé en temps opportun, est notre outil le plus conséquent pour identifier et gérer les menaces faites à notre paix et à notre sécurité. Le Comité du renseignement militaire est essentiel aux efforts déployés par l'OTAN pour promouvoir la paix et la stabilité dans le monde. Le Canada est fier de travailler avec les pays de l'OTAN pour accroître la rapidité, l'efficacité et la qualité de nos renseignements afin de repousser les limites de ce que nous pouvons réaliser ensemble pour assurer notre sécurité collective. »

– L’honorable Harjit S. Sajjan, Ministre de la Défense nationale

« Le renseignement est la première ligne de défense de l’OTAN. La capacité de l’OTAN à relever les défis qui se présente à elle dans un contexte où la menace évolue constamment dépend essentiellement de son aptitude à recueillir et à analyser efficacement de l’information pertinente, puis de la diffuser à tous les pays alliés. En tant que président du Comité du renseignement militaire, le Canada poursuivra la mise en œuvre des réformes qui ont été entamées dans le but de rendre la communication du renseignement plus rapide et efficace. »

– Contre-amiral Scott Bishop, commandant, Commandement du renseignement des Forces canadiennes, et président, Comité du renseignement militaire de l’OTAN

« À l’ère de la mondialisation, et dans le monde multipolaire et hyperbranché d'aujourd’hui, l’OTAN doit surveiller et évaluer simultanément de nombreuses menaces différentes : menaces militaires conventionnelles, prolifération des armes de destruction massive, guerre hybride, cyberattaques et terrorisme international, pour n’en citer que quelques-unes parmi les plus problématiques. Ainsi, il est essentiel que la communication du renseignement suive le rythme effréné auquel les choses évoluent. Le travail qu’effectue le Comité du renseignement militaire assure l’évolution et la réforme des capacités de renseignement de l’OTAN, de manière à ce que celle-ci soit en mesure de s’attaquer aux enjeux contemporains. »

– M. Arndt Freytag von Loringhoven, secrétaire général adjoint pour le renseignement et la sécurité de l’OTAN

Liens connexes

Personnes-ressources

Capitaine Jill Lawrence
Officier des affaires publiques
Commandement du renseignement des Forces canadiennes
613-945-1698
jill.lawrence@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :