Les équipes des Forces armées canadiennes franchissent le fil d’arrivée de la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue

Communiqué de presse

Le 20 juillet 2018 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Aujourd’hui prend fin la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue, aux Pays-Bas. Cette année, des membres des Forces armées canadiennes (FAC) de partout au Canada ont pris part à l’évènement et ont reçu la très convoitée médaille de la Marche de quatre jours.

Les membres du contingent des FAC, dirigé par le colonel Geoff Abthorpe, ont parcouru 40 km à pied pendant quatre jours consécutifs, avant de participer au défilé de la victoire sur 5 km. Des milliers de spectateurs ont assisté au défilé, acclamant le contingent des FAC en souvenir des soldats canadiens qui ont libéré les Pays-Bas de l’occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Initialement conçue par l’infanterie néerlandaise comme exercice pour augmenter sa capacité à marcher sur de longues distances et à porter de lourdes charges, la Marche de Nimègue est devenue un évènement international de quatre jours qui met à l’épreuve l’endurance physique et mentale de plus de 51 000 participants militaires et civils provenant de plus de 50 pays. Les FAC participent à la Marche tous les ans depuis 1952.


Multimédia supplémentaire

Le colonel Geoff Abthorpe, commandant du contingent canadien de la Force opérationnelle interarmées Nimègue, dirige la parade dans un moment de silence, au Cimetière de guerre canadien de Groesbeek aux Pays-Bas le 16 juillet 2018. Photo: Lt Stacie Nelles, officier des affaires publiques du contingent canadien de la Force opérationnelle interarmées Nimègue
Le colonel Geoff Abthorpe, commandant du contingent canadien de la Force opérationnelle interarmées Nimègue, salue le contingent canadien de la Force opérationnelle interarmées Nimègue alors qu’il parcourt la Via Gladiola, une marche de la victoire tenue au quatrième et dernier jour de la Marche internationale de Nimègue, aux Pays-Bas, le 20 juillet 2018. Photo: Cplc Gabrielle DesRochers, Caméra de combat des Forces canadiennes.

Citations

« La participation des Forces armées canadiennes à la Marche internationale de quatre jours de Nimègue est une source de fierté pour tout le pays. Notre participation nous a permis de commémorer les sacrifices consentis par deux générations de soldats canadiens qui se sont battus pour les droits et la liberté dont nous jouissons aujourd’hui. »

Le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire

« Je suis très fier du dévouement et de la persévérance dont les membres du contingent des Forces armées canadiennes ont fait preuve lors de la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue. Leur camaraderie et leur esprit de corps, deux caractéristiques nécessaires pour mener à bien une telle entreprise, étaient évidents. »

Le colonel Geoff Abthorpe, commandant de la Force opérationnelle interarmées à Nimègue

« Nous, du peuple néerlandais, sommes très reconnaissants à la population canadienne des efforts déployés par ses soldats pour libérer les Pays-Bas à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Notre présence lors de moments importants comme celui-ci témoigne de notre gratitude. »

Adjudant D.J.M. De Vries, sergent-major du Camp Heumensoord, lors du service commémoratif au cimetière de guerre canadien de Groesbeek, le 16 juillet 2018

Faits en bref

  • Le contingent des FAC de l’édition 2018 de la Marche de Nimègue était constitué de 14 équipes, formées de 11 marcheurs provenant de partout au Canada, en plus d’invités spéciaux et de membres du personnel de soutien.

  • Les militaires qui ont participé à la Marche proviennent de l’Armée de terre, de la Marine et de l’Aviation, de la Force régulière et de la Réserve. Ce sont des hommes et des femmes aux origines diverses qui détiennent des grades et des emplois variés.

  • Alors qu’il était outremer, le contingent des FAC a commémoré l’héritage laissé par le Canada en Europe pendant la Première Guerre mondiale, notamment en célébrant le 100e anniversaire de la fin de cette guerre. Il a pris part à des cérémonies au Mémorial national du Canada à Vimy et visité le cimetière militaire de Saint-Symphorien, où sont inhumés les premiers et les derniers soldats de la Première Guerre mondiale. Un défilé et un service commémoratif ont également eu lieu à la Grand-Place de l’hôtel de ville de Mons, en Belgique.

  • Un jour avant la Marche de Nimègue, le contingent a tenu un service commémoratif au cimetière de guerre canadien de Groesbeek, où 2 338 soldats canadiens ayant participé à la campagne pour libérer les Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale sont inhumés.En 1944-1945, plus de 7 600 Canadiens sont morts durant la campagne de neuf mois visant à libérer les Pays-Bas et à mettre un terme à la Seconde Guerre mondiale. Leur sacrifice n’a jamais été oublié. Tant les Canadiens que les Néerlandais se souviennent des événements survenus et commémorent les liens durables qu'ont tissés les deux pays il y a plus d’un demi-siècle. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Lt Stacie Nelles
Officière des affaires publiques
Téléphone : 204-688-3267
Courriel : Stacie.Nelles@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :