L’Aviation royale canadienne accueille le nouveau commandant 

Communiqué de presse

Le 12 août 2022 — Ottawa (Ontario) — ministère de la Défense nationale/Aviation royale canadienne

Ce matin, le lieutenant‑général Eric Kenny a succédé au lieutenant‑général Al Meinzinger au poste de commandant de l’Aviation royale canadienne (ARC). La cérémonie, qui se déroulait au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à Ottawa (Ontario), a été présidée par le général Wayne Eyre, chef d’état‑major de la défense.

Le lieutenant‑général Kenny prend le commandement à titre de 21e commandant de l’ARC. Tout au long de sa carrière, il a occupé une multitude de rôles, que ce soit sur la ligne de vol, dans des rôles d’état‑major et de commandant, ou dans le cadre de déploiements pour des opérations. Il a récemment occupé le poste de commandant de la 1re Division aérienne du Canada/Région canadienne du NORAD.

Le commandant sortant, le lieutenant‑général Meinzinger, occupait le poste de commandant de l’ARC depuis 2018. Ce dernier prendra sa retraite des Forces armées canadiennes (FAC) après 37 ans de service distingué.

L’ARC défend et protège l’espace aérien du Canada et de l’Amérique du Nord en partenariat avec les États‑Unis, soutient les opérations militaires au pays et à l’étranger, est responsable du Programme national de recherche et de sauvetage, met sur pied des capacités aériennes et spatiales pour les opérations militaires et offre de l’entraînement et de l’instruction aux membres de l’ARC.

Citations

« Au cours des quatre dernières années, le lieutenant‑général Meinzinger a mené l’Aviation royale canadienne en ayant en tête des priorités bien définies, et il a livré la marchandise. Il a toujours été un ardent défenseur de la façon dont nous soutenons et prenons soin de nos militaires et de leur famille. Il s’est fait champion de la plus importante recapitalisation de la Force aérienne depuis des décennies et a veillé à ce que les capacités aériennes et spatiales soient toujours prêtes à soutenir nos missions essentielles au pays et à l’étranger. Je le remercie pour ses 37 années au service du Canada. Je souhaite également la bienvenue au lieutenant‑général Kenny dans cette fonction, car il prend le commandement à un moment clé où nous devons recruter davantage de talent au sein de l’ARC, continuer à promouvoir l’inclusivité, être toujours prêts à offrir l’excellence opérationnelle dans tous les domaines de responsabilité, et ce, tout en poursuivant le travail méticuleux visant à offrir des capacités pour l’avenir. Je ne peux penser à un meilleur dirigeant qui soit prêt à assumer cette tâche, alors que l’ARC s’approche de son centenaire en 2024. »

Général Wayne Eyre, chef d’état‑major de la défense

« L’Aviation royale canadienne est une organisation extraordinaire, et je suis incroyablement reconnaissant d’avoir eu l’occasion de servir aux côtés de chacun d’entre vous. En tant que fils d’adjudant‑chef de l’ARC, je sais que l’on tire de la force, de l’inspiration et de la fierté de ceux qui nous ont précédés. Au cours des quatre dernières années environ, il a été extrêmement gratifiant de constater de près le dévouement de nos aviateurs et membres civils de l’Équipe de la Défense partout au pays et à l’étranger. Je suis si heureux d’accueillir le lieutenant‑général Kenny à titre de nouveau commandant, un chef qui est parfaitement en mesure de guider l’ARC vers un avenir prometteur. J’ai confiance qu’il veillera à ce que les membres de l’ARC aient l’occasion de s’améliorer, de s’épanouir et se surpasser alors que nous continuerons de remplir les mandats de nos missions. »

Lieutenant-général Al Meinzinger, commandant sortant de l’Aviation royale canadienne

« Je suis honoré de diriger l’Aviation royale canadienne à l’approche de notre 100e année en tant que service indépendant, en 2024. Sous la direction du lieutenant‑général Meinzinger, nous avons fait d’énormes progrès pour ce qui est de respecter les mandats opérationnels et d’entraînement, et même de dépasser les attentes dans le cadre de ceux‑ci, dans les moments et les circonstances les plus difficiles. Sa poursuite inlassable d’initiatives visant à accorder de la reconnaissance à nos militaires et leur famille tout en ouvrant de nouvelles voies pour l’emploi de la puissance aérienne et spatiale a été une source d’inspiration. Des possibilités illimitées attendent notre Force aérienne, qui sera guidée par mon engagement à valoriser notre personnel et à investir dans son avenir, à veiller à ce que nous soyons toujours prêts pour les missions à venir, à nous moderniser en vue des défis de demain et à collaborer avec nos précieux partenaires pour réussir. »

Lieutenant-général Eric Kenny, commandant entrant de l’Aviation royale canadienne

Faits en bref

  • L’ARC remplit une variété de rôles au sein des FAC et de la Défense nationale. Elle compte environ 11 300 membres de la Force régulière, 2 000 membres de la Force de réserve et 1 500 membres civils de l’Équipe de la Défense.

  • Le commandant de l’ARC, qui est également le chef d’état-major de la Force aérienne, est l’officier supérieur de la Force aérienne des FAC, situé au Quartier général de la Défense nationale à Ottawa, en Ontario. Il agit à titre de conseiller auprès du chef d’état major de la défense sur les questions relatives aux capacités militaires aériennes et spatiales pour atteindre les objectifs de défense du Canada.

  • Le 1er avril 2024 marque les 100 ans de service de l’ARC en tant qu’entité indépendante. Les célébrations du centenaire seront axées sur trois thèmes clés : l’héritage de votre Force aérienne, votre Force aérienne d’aujourd’hui et votre Force aérienne de demain. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-904-3333
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :