Annonce concernant l’acquisition des F-35

Discours

Bonjour à tous. Good morning.

Je me joins à vous depuis le territoire traditionnel de la Première Nation des Mississaugas of the Credit, des Hurons-Wendat et des Haudenosaunees. 

En deux-mille-dix-sept, nous avons lancé une compétition ouverte, équitable et transparente pour le remplacement permanent de la flotte d’avions de chasse du Canada. 

Nous l’avons fait parce que nous sommes déterminés à fournir à nos aviateurs l’équipement le plus avancé, le meilleur sur le marché, et donc obtenir le bon avion au bon prix pour les Canadiens.

Dans un monde de plus en plus inquiétant, avec la guerre illégale et injustifiée menée par la Russie en Ukraine et le comportement de plus en plus assuré de la Chine dans la région indo-pacifique, ce projet est devenu encore plus important – surtout compte tenu de l’importance de l’interopérabilité avec nos alliés.

Services publics et Approvisionnement Canada est arrivé au point culminant de son processus robuste en sept étapes visant à faire l’acquisition d’une flotte d’avions-chasseurs pour le Canada. 

Je suis ici pour annoncer que le Canada va acquérir une nouvelle flotte de quatre-vingt-huit avions de chasse F-trente-cinq, grâce à un accord que nous avons conclu avec le gouvernement des États-Unis et Lockheed Martin avec Pratt and Whitney. 

Cet investissement est estimé à dix-neuf milliards de dollars - ce qui en fait le plus important investissement dans notre Aviation royale canadienne depuis trente ans.

Cette acquisition se fera grâce au financement prévu dans notre politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, publiée en 2017, et s’inscrit dans notre engagement de veiller à ce que notre Force aérienne dispose de l’équipement nécessaire pour protéger la population canadienne.

Le F-35 (F-trente-cinq) est un avion de chasse moderne, fiable et agile utilisé par nos plus proches alliés en mission dans le monde entier. Il s’agit de l’avion de combat le plus évolué sur le marché, et c’est l’avion de choix pour le Canada.

Le F-35 (F-trente-cinq) permet de renforcer les capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance des pilotes, améliorant ainsi leur connaissance de la situation et leur capacité de survie dans l’environnement opérationnel actuel très dangereux. 

Le Canada se procure la nouvelle flotte de quatre-vingt huit chasseurs par tranches, en commençant par une première tranche de seize appareils. 

Il est prévu que :

  • les quatre premiers appareils soient livrés en 2026, 
  • les six suivants en 2027, 
  • et les six derniers en 2028. 
  • Et que la flotte complète soit arrivée à temps pour permettre le retrait progressif des chasseurs CF-18 (CF-dix-huit) d’ici la fin de 2032. 

Alors que nous tâchons d’établir une nouvelle flotte, nous veillons aussi à ce que notre Force aérienne dispose de l’aéronef dont elle a besoin pour protéger le Canada dans l’intérim. Nous nous sommes procuré des F 18 de l’Australie pour accroître notre flotte existante d’aéronefs CF-18, qui fait également l’objet d’une mise à niveau dans le cadre du projet de prolongation du cycle de vie des chasseurs Hornet.

Ces deux initiatives contribueront à prolonger le cycle de vie de notre flotte de CF-18 jusqu’en 2032 et nous permettront d’effectuer une transition progressive du CF-18 au F-35 – tout en garantissant que l’ARC soit bien équipée pour soutenir d’importantes missions de défense en Amérique du Nord, de même qu’à l’échelle internationale.

En faisant l’acquisition de cette flotte, nous améliorons les capacités du Canada dans notre espace aérien et nous permettons une coordination plus étroite et plus fluide avec nos alliés.

Cette nouvelle flotte de chasseurs assurera la capacité du Canada à remplir ses obligations militaires chez nous, et lui permettra de respecter ses engagements dans le cadre du NORAD et l’OTAN.

Cet investissement de dix-neuf milliards de dollars comprend non seulement les avions, mais aussi l’équipement connexe, les installations et les services de soutien, ainsi que la construction d’installations modernes pour les escadrons de chasseurs à Bagotville, au Québec, et à Cold Lake, en Alberta.

Ces installations accueilleront à la fois les escadrons opérationnels et d’instruction et elles comprendront des espaces destinés aux opérations quotidiennes, à l’entretien, à l’administration, à la planification des missions et à l’entraînement sur simulateur à l’appui de la flotte dans son ensemble.

Parallèlement, au moyen d’un financement distinct annoncé précédemment, nous allons de l’avant avec des investissements qui s’inscrivent dans notre plan de modernisation du NORAD, y compris une gamme de mises à niveau de l’infrastructure à l’échelle du Canada pour appuyer les opérations du NORAD et des aéronefs F-35.

Ensemble, ces projets affineront notre avance militaire, nous permettant ainsi d’assurer la sécurité des Canadiens – et ils créeront des possibilités économiques pour notre pays.

L’achat et l’entretien initial des chasseurs F-35 pourraient contribuer annuellement pour plus de 425 (quatre-cent-vingt-cinq) millions de dollars à l’économie canadienne et créer près de 3 300 (trois-mille-trois-cents) emplois par année au sein de l’industrie canadienne sur une période de 25 (vingt-cinq) ans.

En fait, la participation du Canada au programme d’Avion de combat interarmées ces dernières années a déjà permis à des entreprises canadiennes de décrocher des contrats d’une valeur totalisant près de trois milliards de dollars américains, et ce nombre ne fera qu’augmenter.

En somme, ce sont environ trois milles F-35 qui devraient être construits pour des partenaires et alliés partout dans le monde – et chacun de ces avions à réaction comprendra aussi des composantes canadiennes, notamment des pièces de train d’atterrissage, des pièces de moteur et des logiciels – ce qui fera du F-35 un fier exemple du calibre mondial des industries canadiennes de l’aérospatiale et de la défense. Nos industries seront aussi bien placées pour participer aux importantes possibilités d’entretien des flottes tant canadiennes que mondiales.

À l’avenir, nous continuerons à travailler étroitement avec nos partenaires de l’industrie pour fournir les informations les plus récentes sur les possibilités dont nos travailleurs et nos entreprises peuvent bénéficier. Cela inclut notamment les entreprises autochtones, et celles du Nord.

Alors que les tensions augmentent à l’échelle mondiale, notre engagement à assurer la protection des Canadiens et des Canadiennes demeure inébranlable. Nous sommes déterminés à faire les investissements nécessaires pour protéger le Canada – et notre annonce d’aujourd’hui est une preuve de cette détermination.

Cette flotte d’avions de chasse F-35 de conception avancée permettra à nos aviateurs et aviatrices d’avoir la capacité à long terme de défendre le deuxième plus grand espace aérien au monde. Elle nous aidera aussi à respecter nos engagements envers le NORAD et l’OTAN, et elle apportera des avantages économiques concrets au Canada.

À nos aviateurs et aviatrices de l’Aviation royale canadienne, ainsi qu’à toutes les Forces armées canadiennes : merci pour votre service et votre dévouement envers le Canada. Vous risquez votre vie pour notre pays, et nous veillerons à ce que vous disposiez de l’équipement haut de gamme dont vous avez besoin pour assurer la sécurité du Canada.

Aujourd’hui, je confirme que le Canada se procure  le meilleur avion de chasse sur le marché au meilleur prix pour les Canadiens. Et je remercie tous ceux et celles qui ont joué un rôle dans la réalisation de cet achat.

Thank you, merci, miigwetch.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :