Entrevue Nouvelles de l'ED : Mats Striegler sur le défi IDEeS pour Énergie verte: Production d’énergie à faibles émissions de carbone pour le chauffage de bâtiments existants

Vidéo / Le 5 août 2021

Transcription

(ET) Les responsables du programme Innovation pour la défense, l’excellence et la sécurité ont récemment ont lancé un appel de propositions visant à relever le défi de mettre à niveau des installations existantes et anciennes à l’échelle de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes afin de réduire l’impact de l’organisation sur l’environnement.

Mats Striegler, conseiller principal de la Direction générale du portefeuille de l’innovation du Groupe de l’infrastructure et de l’environnement, se joint à nous aujourd’hui pour nous parler de ce défi majeur et des répercussions qu’il aura sur la Défense, le Canada, la consommation d’énergie et la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre.

Merci pour ajointer a nous aujourd’hui.

Quels sont les principaux facteurs à l’origine du défi lancé?

(MS) Donc, les principaux facteurs de motivation sont assez simples à expliquer. Il suffit de penser aux événements qui font les manchettes depuis ces dernières années, et qui sont de plus en plus nombreux chaque année. Prenez par exemple ce qui se passe en Colombie Britannique en ce moment et dans le nord de l’Ontario. Les inondations en Allemagne, les incendies en Australie, l’incendie à Fort McMurray. Toutes ces catastrophes sont le résultat du réchauffement climatique et du changement climatique, ce qui constitue une crise. Et c’est le résultat de nos émissions de gaz à effet de serre (GES).

Nous devons donc réduire notre empreinte carbone; et le gouvernement nous a chargés de réduire cette empreinte écologique à un rythme accéléré.

À l’heure actuelle, au MDN, en tant que ministère fédéral, nous sommes responsables d’environ un peu moins de 50 % des émissions liées au fonctionnement du gouvernement et, sur ces 50 %, 90 % proviennent de notre portefeuille immobilier. Nous avons un vaste portefeuille immobilier à l’échelle du Canada.

(ET) Merci Mats. La deuxième question, quel genre d’effets positifs potentiels auront ces solutions sur la lutte du Canada et de la Défense contre les changements climatiques?

(MS) Oui, l’un des plus grands avantages est bien sûr le coût. Je veux dire, pour l’instant, le seul moyen possible de relever ce défi en ce moment est de transformer notre portefeuille de manière à atteindre zéro émission. Cela représente littéralement des milliards de dollars. Ce serait énorme. En plus des habitations, du stock opérationnel, des entrepôts, des mess, du casernement et des hangars. On parle de 10 000 bâtiments. Et bon nombre de ces bâtiments sont des bâtiments massifs dont les travaux de modernisation coûteraient 60, 70, 80 millions de dollars. Par conséquent, cela représenterait un coût énorme pour le ministère. En temps normal, nous n’aurions pas à faire ces travaux. Ces bâtiments seront toujours là et opérationnels dans quarante ans.

Donc, si nous pouvons trouver un moyen de transformer le système de chauffage de ces bâtiments en un système à faible émission de carbone sans avoir à rénover les bâtiments, à apporter des améliorations majeures, à installer de nouveaux équipements mécaniques et à refaire les toits, ces travaux d’amélioration de l’isolation qui sont nécessaires, nous aurons un énorme fardeau financier en moins à l’avenir.

(E) Mats, merci beaucoup d’avoir parlé avec nous aujourd’hui et bonne chance pour la défi.

(MS) Ce fut un plaisir, merci.

Lien connexe

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :