Modernisation et prolongation de la durée de vie de la flotte CP-140 Aurora

Résumé du projet

Le gouvernement du Canada modernise sa flotte de 14 avions Aurora. Le Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA) concerne 23 projets individuels visant à acquérir, à intégrer et à installer de nouveaux systèmes de mission et capteurs sur le CP-140 pour le renseignement, la surveillance et la reconnaissance. Ce projet est exécuté en quatre blocs : les blocs 1, 2 et 3ont été effectués alors que le bloc 4 est à l’étape de mise en œuvre.

Le gouvernement du Canada prolonge aussi la durée de vie de la flotte Aurora. Le Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP) concerne le remplacement des ailes et des stabilisateurs de l’avion. Il permet de prolonger la durée de vie opérationnelle de la flotte CP-140 Aurora jusqu’en 2030. Ce projet est actuellement à l’étape de mise en œuvre.

La flotte Aurora représente les aéronefs principaux de renseignement, surveillance et reconnaissance du Canada. L’Aurora permet une gamme complète de capacités de surveillance maritime, côtière et terrestre pour les missions nationales et déployées qui appuient la souveraineté canadienne et les objectifs internationaux du Canada. Il permet aussi des capacités de lutte antinavire et anti-sous-marine. Il a été modernisé à l’aide d’un système de mission intégré de renommée mondiale avec de l’avionique, des systèmes de communication, des réseaux informatiques et des capteurs à la fine pointe de la technologie.

Étapes du projet

Actuellement à l’étape 3 - Mise en œuvre

 

1. Détermination

1. Détermination

Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA)

  • Août 1998

Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP)

  • Mars 2008
2. Analyse d’options

2. Analyse d’options

Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA)

  • Entreprise durant un projet précédent

Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP)

  • Entreprise durant un projet précédent
3. Définition

3. Définition

Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA)

  • Annulée pour le bloc I, II et III
  • Approbation préliminaire de projet pour le bloc IV : octobre 2013

Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP)

  • Annulée
4. Mise en œuvre

4. Mise en œuvre

Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA)

  • Bloc I : Remplacer la radio haute fréquence et un certain nombre de systèmes désuets afin de fournir une ligne de référence pour les mises à jour majeures qui ont suivi
    • Approbation du projet : octobre 1999
    • Attribution du contrat : décembre 1999
    • Capacité opérationnelle initiale : 1er décembre 2003
    • Capacité opérationnelle totale : décembre 2005
  • Bloc II : Remplacer les systèmes de gestion des communications et de la navigation désuets ainsi que les radios connexes
    • Approbation du projet
      • Systèmes de navigation : juin 1999
      • Systèmes de communication : juin 2002
    • Attribution du contrat :
      • Systèmes de navigation : août 2000
      • Systèmes de communication : juin 2002
    • Capacité opérationnelle initiale : février 2008
    • Capacité opérationnelle totale : mars 2012
  • Bloc III : Remplacer le calculateur de mission et les capteurs (radar, dispositif de contrôle optoélectronique/infrarouge, MSE et systèmes de détection acoustique).
    • Approbation du projet : mai 2002
    • Attribution du contrat : mai 2002
    • Capacité opérationnelle initiale : 31 janvier 2014
    • Capacité opérationnelle totale : juillet 2019
  • Bloc IV : Mise à jour de trois caractéristiques clés des quatorze avions configurés au bloc III : communication satellite au-delà de la portée optique, réseau de transmission Link 16 (un réseau d’échange de données tactiques militaires utilisé par les pays de l’OTAN), et système d’auto défense.
    • Approbation du projet :
      • Définition : 24 octobre 2013
      • Mise en œuvre : 16 juin 2015
    • Attribution du contrat : 16 octobre 2015
    • Capacité opérationnelle initiale : juin 2020
    • Capacité opérationnelle totale : septembre 2022

Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP)

  • Approbation du projet : mai 2008
  • Capacité opérationnelle initiale : 11 avril 2012
  • Capacité opérationnelle totale : janvier 2020
5. Clôture

5. Clôture

Projet de modernisation progressive de l’Aurora (PMPA)

  • Décembre 2024

Projet de prolongation de la durée de vie de la structure de l’Aurora (ASLEP)

  • Février 2020

Pour en apprendre davantage sur l’Approvisionnement en matière de défense

Renseignements supplémentaires

Mises à jour

Mises à jour

26 juin 2019
L’avion CP-140 110 a été livré. Ceci est le 14e et dernier aéronef du bloc III, duquel 13 ont vu leur durée de vie prolongée. Avec cette livraison, la préparation du certificat de la capacité opérationnelle totale du bloc III a débuté.

29 avril 2019
L’examen des tests de préparation terrestre pour l’aéronef prototype du bloc IV a été mené et l’aéronef et maintenant prêt à subir les tests terrestres.

13 décembre 2018
L’aéronef 113 a été livré. C’est le 13eaéronef du bloc III. Les tests d'intégration de l'avion prototype ont débuté.

10 octobre 2018
La modification de la preuve de conformité de l'aéronef a été commencée.

9 avril 2018
L’avion CP-140 116 a été livré. C’est le 12e avion du bloc III, dont 11 ont vu leur durée de vie prolongée.

21 février 2018
Les modifications PPDVSA pour l’aéronef CP-140 114 (le dernier aéronef PPDVSA) ont débuté.

6 novembre 2017
Début des modifications du prototype pour le bloc IV, le CP-140 114.

22 décembre 2016
L’avion CP-140 108 a été livré. C’est le 11e avion du bloc III, dont dix ont vu leur vie prolongée.

16 octobre 2015
L’entreprise General Dynamics a remporté un avenant afin de mettre en œuvre les modifications du bloc IV au système de gestion des données.

Juin 2015
Le bloc IV du PMPA a reçu son approbation de projet.

Octobre 2014
Deux CP-140 Aurora ont été déployés pour l’opération IMPACT, la contribution des Forces armées canadiennes dans le combat contre EI au Moyen-Orient.

31 Janvier 2014
La capacité opérationnelle initiale du bloc III a été atteinte. Le bloc III concerne la mise à jour de trois caractéristiques clés :

  • la communication satellite au-delà de la portée optique;
  • le réseau de transmission Link 16, un réseau d’échange de données tactiques militaires utilisé par les pays de l’OTAN;
  • le système d’autodéfense.

Mars 2012
Le bloc II du PMPA a été terminé. Celui-ci concernait le remplacement de systèmes de gestion des communications et de la navigation désuets ainsi que des radios connexes.

Mars 2011
Deux CP-140 Aurora ont été déployés pour l’opération MOBILE, la participation des Forces armées canadiennes dans l’intervention internationale concernant le soulèvement populaire en Libye contre le régime de Muammar Kadhafi.

Février 2010
Un CP-140 Aurora a appuyé le Groupe intégré de la sécurité mené par la GRC pour les Jeux Olympiques de Vancouver de 2010 par l’entremise de l’opération PODIUM.

Décembre 2005
Le bloc I du PMPA a été terminé. Il concernait le remplacement de radios haute fréquence et de plusieurs systèmes désuets afin de fournir une ligne de référence pour les mises à jour majeures qui suivront.

Avantages pour l'industrie canadienne

Avantages pour l'industrie canadienne

Industrie

Lorsque la concurrence était une possibilité pour le PMPA, de vastes consultations ont été menées auprès de l'industrie dans le but d'annoncer les besoins et de s'assurer que des solutions potentielles étaient disponibles avant la publication de la demande de propositions.

L'industrie a été informée grâce à un préavis d’adjudication de contrat à l'effet que le fabricant d'équipement d'origine était choisi pour réaliser les travaux du PPDVSA en raison des droits de propriété intellectuelle.

La Politique des retombées industrielles et régionales (RIR) a été appliquée aux projets de la phase III du PMPA, du système de radar imageur, du PPDVSA, de soutien des systèmes d’armes et d'entretien des cellules d’avions. La Politique des retombées industrielles et technologiques a été appliquée au bloc IV.

À partir de mai 2017, les obligations totales en matière de RIR étaient telles que suit :

  • PMPA bloc III : 359 millions de dollars sont enregistrés, représentant la somme totale
  • système de radar imageur : 356 millions de dollars de 374 millions de dollars sont enregistrés, avec 18 millions à identifier
  • PPDVSA : 240 millions de dollars de 226 millions de dollars sont enregistrés et 26 millions de dollars sont en cours
  • Soutient des systèmes d’armes : le total des 271 millions de dollars sont enregistrés
  • entretien des cellules : 481 millions de dollars de 481 millions de dollars sont enregistrés
  • bloc IV : 240 millions de dollars de 285 millions de dollars sont enregistrés et 45 millions de dollars sont en cours

Avantages pour l'industrie canadienne

Liste des acquisitions et de leurs gestionnaires des RIR

Entrepreneurs

Les liens donnés ci-dessous mènent à des sites externes qui risquent d’exister en anglais seulement.

Renseignements techniques

Renseignements techniques

Spécifications de l’Aurora

  • Longueur : 35,61 mètres
  • Envergure : 30,37 mètres
  • Hauteur : 10,30 mètres
  • Puissance : 4 turbopropulseurs Allison T-56-A-14-LFE
  • Vitesse maximale : 750 km/h
  • Vitesse de croisière : 556 km/h
  • Autonomie : 7400 kilomètres
  • Équipement :
    • Systèmes de navigation :
      • Panneau de commande et d’affichage, utilisé pour afficher tous les renseignements essentiels au vol, y compris la vitesse, l’altitude et le cap
      • Radioborne, VOR, ILS AN/ARN-508, utilisé pour la navigation en route et l’atterrissage
      • Système mondial de localisation et système de navigation par inertie intégrés (EGI), utilisés pour fournir la position, le cap et la vélocité de l’avion
    • Systèmes de communication :
      • Radios à onde métrique (VHF) AN/ARC-511 et AN/ARC-513, utilisées pour la gestion de la circulation aérienne d’observation directe et pour les communications maritimes
      • Radios à onde métrique et décimétrique (VHF et UHF) AN/ARC-210 et AN/ARC-234, utilisées pour les données de communication d’observation directe et les communications radio bidirectionnelles
      • Radios à haute fréquence (HF) ARC-512 et liaison de données numériques tactiques Link-11, utilisées pour transmettre, retransmettre et recevoir des données tactiques et des communications de longue portée
    • Système de gestion des données qui intègre l’information et l’affiche sur les capteurs suivants :
      • Système radar imageur à plusieurs modes AN/APS-508, un système radar exceptionnel capable de détecter, de suivre et d’imager les rôles d’évitement de zone de mauvais temps, de maritime et de représentation sol
      • Dispositif de contrôle optoélectronique/infrarouge MX-20 qui permet une surveillance visuelle de jour et de nuit sur des portées prolongées
      • Processeur de capteur acoustique VME modulaire AN/UYS-504, un système acoustique capable d’analyser les renseignements reçus des bouées acoustiques
      • Détecteur d’anomalie magnétique AN/ASQ-508, utilisé principalement pour la détection des sous-marins
      • Système de mesures de soutien électronique (MSE) AN/ALQ-507, utilisé pour identifier et localiser les sources d’émission de fréquence radio
  • Armement et matériel de recherche :
    • Torpilles Mark 46 Mod 5
    • Bouées acoustiques
    • Charges de signal
    • Marqueurs fumigènes
    • Fusées éclairantes
  • Équipage : Équipage habituel de 10 membres, variant selon la mission
    • 2 pilotes
    • 1 mécanicien de bord
    • 2 officiers des capteurs de combat aérien
    • 5 opérateurs de détecteur électronique aéroporté
Coûts du projet

Coûts du projet

Le coût total approuvé en 2019 des projets PMPA et ASLEP combinés est de 1,932 milliards $.

Enjeux/risques

Enjeux/risques

Le Bureau de la gestion du projet (BGP) continue de travailler avec General Dynamics Mission Systems - Canada et IMP Aerospace pour définir plus précisément le coût et le calendrier de la production du Bbloc IV en fonction des résultats sur la modification de l'avion prototype.

Il y a aussi un passif financier restant pour un ajustement rétroactif des taux pour la production du bloc III

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :